Logo

Le pétrole rebondit en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi matin en Asie, en raison d'achats à bon compte, mais les analystes mettent en grade contre la volatilité générée par les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.
Vers 04h30 GMT, le baril de light sweet crude (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en mai gagnait 23 cents à 62,29 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en juin, prenait 25 cents à 67,36 dollars.

Les cours du pétrole avaient chuté vendredi en raison des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis et de l'ampleur de la production américaine.

"Les prix du brut se sont effondrés du fait des tensions commerciales mondiales et de l'engagement de la Chine à riposter en cas de mesures punitives des Etats-Unis sur le commerce", a déclaré Benjamin Lu, analyste spécialisé dans les matières premières chez Phillip Futures à Singapore.

"Le marché est extrêmement sensible car les perspectives d'une demande moins forte et d'une croissance affaiblie par les tensions commerciales font dégringoler les prix."

Le facteur positif pour les cours est le bon respect des objectifs de réduction de production de l'OPEP et de leurs partenaires, comme la Russie. Mais la hausse de la production américaine pourrait saper leurs efforts.

Les marchés sont cependant perturbés par des spéculations selon lesquelles la Russie serait sous pression de ses propres compagnies pétrolières pour sortir de l'accord avec l'OPEP.

L'OPEP et Moscou sont convenus de poursuivre jusque la fin de l'année les baisses de production, avec une possible révision des quotas en juin.


(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit en Asie

graphcomment>