Menu
A+ A A-

Le pétrole chute, victime de tensions sur le commerce mondial

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté lundi à New York et à Londres, les courtiers s'inquiétant de la mise à exécution de sanctions chinoises contre les Etats-Unis, dans un marché aux volumes réduits par les congés de Pâques.
Le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en mai a lâché 1,93 dollar à 63,01 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin, dont c'est le premier jour de cotation comme contrat de référence, a fini à 67,64 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,70 dollar.

"Les risques de guerre commerciale ne sont pas une bonne nouvelle pour les perspectives de demande mondiale en énergie", a indiqué John Kilduff d'Again Capital.

Pékin a pris lundi des mesures punitives contre 128 produits américains dont les fruits et le porc, qui font suite à l'instauration début mars par les Etats-Unis de droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium. Donald Trump a par la suite annoncé des taxes à venir sur quelque 60 milliards de dollars d'importations chinoises.

Washington a exempté provisoirement un certain nombre de pays de ses taxes sur l'acier et l'aluminium, dont le Canada, le Mexique ainsi que les Etats membres de l'Union européenne, mais pas la Chine.

"Le marché a d'abord été porté par une activité manufacturière chinoise en hausse pour le mois de mars mais ces menaces de guerre commerciale sont venues en annuler les effets", a indiqué Phil Flynn de Price Futures Group.

L'activité manufacturière chinoise a avancé le mois dernier mais à sa plus faible cadence depuis quatre mois, selon l'indicateur indépendant Caixin diffusé lundi.

De l'avis de plusieurs observateurs, les mouvements du marché ont été par ailleurs exacerbés par des échanges très réduits en raison des célébrations de Pâques qui se sont poursuivies lundi dans plusieurs pays.

"De nombreux courtiers notamment en Europe sont restés sur la touche lundi", a indiqué M. Kilduff.

Les cours du pétrole ont ainsi perdu un peu du terrain gagné en fin de semaine dernière après l'annonce par la société Baker Hugues d'un recul hebdomadaire du nombre de puits de pétrole actifs aux Etats-Unis.

Ce chiffre représente un indicateur avancé de la production américaine.

"Pour que la production de pétrole de schiste se maintienne à un niveau élevé, il faut garder à l'esprit que les forages doivent se poursuivre continuellement. Une baisse hebdomadaire n'est pas révélatrice si elle ne survient qu'une seule fois. Mais si ce recul se poursuivait, ce serait un facteur nettement haussier pour les prix", a résumé M. Flynn.


(c) AFP

Commenter Le pétrole chute, victime de tensions sur le commerce mondial


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 30 octobre 2020 à 21:03

    Les cours du pétrole enregistrent leur pire semaine depuis a…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini sur une fausse note vendredi, en conclusion de la pire semaine en cinq...

    vendredi 30 octobre 2020 à 13:53

    Victime du plongeon du baril, ExxonMobil subit une perte

    New York: Le géant américain du pétrole ExxonMobil vient de passer son troisième trimestre de suite dans le rouge à cause d'une...

    vendredi 30 octobre 2020 à 12:28

    Chevron, affecté par la chute du prix du baril, passe dans l…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron, affectée par la chute des cours du brut et de ses marges depuis le début...

    vendredi 30 octobre 2020 à 12:18

    Total voit son bénéfice chuter mais se maintient dans le ver…

    Paris: Total a annoncé vendredi être parvenu à rester dans le vert au troisième trimestre malgré la chute des cours du pétrole...

    vendredi 30 octobre 2020 à 12:14

    Les cours du pétrole peinent à finir la semaine sur une bonn…

    Londres: Les prix du pétrole n'arrivaient pas à se maintenir à flot vendredi, en conclusion d'une terrible semaine pour les cours, préoccupés...

    jeudi 29 octobre 2020 à 20:59

    Craintes pour la demande: le pétrole chute encore de plus de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore chuté jeudi pour la deuxième séance consécutive, au plus bas depuis début juin...

    jeudi 29 octobre 2020 à 17:04

    ExxonMobil va supprimer environ 1900 emplois aux Etats-Unis

    Washington: Le pétrolier américain ExxonMobil, affecté par la baisse de la demande et la chute des prix du pétrole en raison de...

    jeudi 29 octobre 2020 à 13:29

    Le pétrole flanche de nouveau devant les inquiétudes sur la …

    Londres: Les cours du pétrole plongeaient jeudi de plus de 5% pour la deuxième séance consécutive, plombés par la propagation rapide du...

    jeudi 29 octobre 2020 à 12:10

    Le pétrole au plus bas depuis quatre mois, peur sur la deman…

    Londres: Les prix du pétrole étaient de nouveau en forte baisse jeudi, touchant un plus bas depuis le 15 juin, alors que...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite