Logo

Le pétrole rebondit en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie,les investisseurs choisissant d'ignorer la hausse des stocks de brut américain pour se focaliser sur une prolongation possible de l'accord Opep de limitation de la production d'or noir.
Vers 05h00 GMT, le baril de light sweet crude (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en mai, prenait 28 cents à 64,66 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, également pour mai, gagnait 38 cents, à 69,91 dollars.

D'après le rapport de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), les réserves commerciales de brut ont avancé plus que prévu de 1,6 million de barils pour s'établir à 429,9 millions. La hausse des stocks est le signe d'un essoufflement de la demande chez le plus gros consommateur de brut mondial.

Néanmoins, "les cours sont plus roses du fait de l'augmentation de la demande mondiale, des tensions géopolitiques et de la proposition de l'OPEP de continuer à limiter la production en 2019, des fondamentaux qui soutiennent les prix", a commenté Benjamin Lu, analyste chez Philip Futures à Singapour.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), associée à dix autres producteurs non membres du cartel dont la Russie, s'étaient accordés fin 2016 pour limiter leur production afin de faire monter les cours.

Cet accord est valable jusqu'à la fin de l'année 2018. Les propos des représentants des pays parties prenantes sont scrutés de près par les investisseurs alors que la hausse de la production de pétrole de schiste américain menace de réduire à néant leurs efforts pour rééquilibrer le marché.

Or, d'après l'agence Bloomberg, le ministre irakien du pétrole Jabbar al-Louaïbi a souhaité prolonger la limitation jusqu'à mi-2019. Le Saoudien Khalid Al-Falih a lui dit à l'agence financière que les producteurs continueraient à collaborer une fois que le marché aurait trouvé son point d'équilibre.

"L'OPEP continue de faire du bruit autour de la possibilité que l'accord avec la Russie devienne quelque chose de plus permanent", a relevé Greg McKenna, analyste chez AxiTrader.

Toutefois, a-t-il souligné, "la problématique reste la même", les cours étant dépendants "des niveaux en hausse de la production américaine encouragée par des marges améliorées".

La production américaine hebdomadaire a augmenté à un niveau record de 10,43 millions de barils par jour.

Mercredi, le Brent a fini à 69,53 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 58 cents.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a perdu 87 cents à 64,38 dollars.


(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit en Asie


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.