Menu
RSS
A+ A A-

Colombie: crise environnementale après une fuite de pétrole

prix du petrole barrancabermeja (colombie)Barrancabermeja (colombie): Des rivières souillées par des coulées noires, des plantes et des animaux contaminés: le nord de la Colombie était en alerte cette semaine à cause d'une fuite de pétrole qui semblait échapper au contrôle de l'entreprise publique Ecopetrol.
Cette crise environnementale, qui frappe la localité de Barrancabermeja, dans le département de Santander, trouve son origine au niveau d'un puits inactif d'où s'échappe du brut depuis le 3 mars, soit plus de 3 semaines.

Jusqu'à lundi, la fuite était évaluée à l'équivalent de "500 barils de brut" environ, a indiqué une source d'Ecopetrol à l'AFP.

La tâche de liquide noirâtre, qui a atteint plusieurs cours d'eau de la zone, s'étend désormais sur 23 km de long. Des fortes pluies ont accéléré la pollution.

A partir du 12 mars, la situation s'est compliquée car "il n'y avait pas de (système de) rétention" du brut, a déclaré Claudia Gonzalez, directrice de l'Agence nationale des permis environnementaux (Anla) au micro de Caracol Radio.

Quelque 70 personnes ont dû être déplacées à titre préventif et 1.235 mammifères, oiseaux et reptiles ont été secourus, selon Ecopetrol. La pêche dans les cours d'eau de la région est également très affectée.

"Je n'ai quasiment rien à manger. Toute la vie, on a vécu de la rivière et la pollution a déjà atteint le (fleuve) Magdalena", le plus important de Colombie, a assuré Elkin Cala, une habitante de la région à la chaîne Uno.

L'Anla a annoncé qu'elle était en train d'enquêter pour déterminer les responsabilités de l'entreprise publique pétrolière.

"L'Anla va imposer des sanctions exemplaires à Ecopetrol à cause d'un défaut dans la mise à jour de ses plans d'urgence; cette entreprise est responsable des permis environnementaux (qui lui ont été délivrés) et elle doit faire face", a écrit sur Twitter le ministre de l'Environnement Luis Murillo.

Bien que l'origine de la fuite n'avait pas encore été établie, le président d'Ecopetrol Felipe Bayon a estimé qu'elle pouvait avoir été causée par des "problèmes de pression" au niveau du puits ou par une activité sismique dans cette zone.

L'entreprise publique espère pouvoir contrôler au plus vite cet incident bien que cela pourrait prendre encore deux semaines supplémentaires, selon l'Anla.

Cette zone compte 14 autres puits, dont trois sont inactifs.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 juillet 2018 à 12:18

Le pétrole recule, le marché peine à trouver une direction

Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens, effaçant leur rebond de la veille dans un marché volatile après...

jeudi 19 juillet 2018 à 07:18

Le pétrole contrasté en Asie

Singapour: Les cours du pétrole prenaient des directions opposées jeudi en Asie après la baisse des stocks américains de produits raffinés, dans...

jeudi 19 juillet 2018 à 06:05

Les réserves stratégiques de pétrole, arme à multiples usage…

New York: La possible utilisation par les Etats-Unis de ses réserves stratégiques de pétrole remet en lumière ces quantités de brut que...

mercredi 18 juillet 2018 à 22:10

Le pétrole monte après une baisse des stocks américains de p…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi, des données sur les stocks américains hebdomadaires de produits raffinés se montrant...

mercredi 18 juillet 2018 à 17:09

USA: hausse surprise des stocks de brut et nouveau record de…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont affiché une hausse surprise la semaine dernière, tandis que la production a...

mercredi 18 juillet 2018 à 16:20

Le pétrole en baisse avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient à nouveau mercredi en cours d'échanges européens avant les données hebdomadaires officielles sur les stocks américains...

mercredi 18 juillet 2018 à 12:32

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau mercredi en cours d'échanges européens avant les données hebdomadaires officielles sur les stocks américains...

mercredi 18 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient à nouveau mercredi en Asie, dans un contexte de craintes sur une augmentation de l'offre et...

mardi 17 juillet 2018 à 23:06

Une Bourse américaine lance un contrat sur le pétrole basé à…

New York: La plateforme boursière américaine Intercontinental Exchange (ICE) a annoncé mardi le lancement d'un nouveau contrat à terme sur le pétrole...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite