Menu
A+ A A-

Arabie: introduction en Bourse d'Aramco maintenue en 2018, assure son PDG

prix du petrole RyadRyad: Le patron du géant pétrolier saoudien Aramco a fait savoir que la très attendue entrée en Bourse de son groupe devrait avoir lieu en 2018, sans donner de date précise ni de lieu.
"Nous devrions être prêts à être cotés durant la seconde moitié de 2018", a déclaré lundi à Bloomberg Television le PDG d'Aramco, Amin Nasser, reconnaissant que le géant public était engagé dans "un processus complexe".

"Il y a encore beaucoup de travail", "la taille d'Aramco et ses complexités sont des éléments qui nécessitent du temps", mais "l'introduction en Bourse est en cours", a-il assuré.

Ces déclarations interviennent deux semaines après des révélations du quotidien Financial Times selon lesquelles l'Arabie saoudite allait repousser à 2019 l'entrée en Bourse d'Aramco, à hauteur de 5%, initialement prévue en 2018.

Le quotidien expliquait que cette introduction était retardée en raison de doutes sur sa valorisation.

Le géant pétrolier saoudien n'avait ni confirmé ni démenti.

Les grandes Bourses mondiales, comme New York, Londres et Hong Kong, espèrent toutes récupérer une part du gâteau.

Mais le Wall Street Journal a affirmé le 19 mars que l'introduction d'Aramco n'aurait lieu que sur la seule Bourse de Ryad et sur aucune autre grande place financière internationale.

Selon le journal américain, les autorités saoudiennes ont pris cette décision en raison des préoccupations soulevées par les exigences requises par une cotation sur une place étrangère mais aussi parce que la remontée des prix du pétrole rend moins nécessaires les ressources financières qui seraient dégagées par une telle opération.

L'introduction en Bourse d'Aramco est l'une des mesures phares du vaste plan de réformes enclenché en 2016 par le jeune prince héritier Mohammed ben Salmane.

Ce plan, appelé "Vision 2030", est destiné à diversifier l'économie saoudienne, trop dépendante du pétrole. A cause de la chute des prix du brut à partir de la mi-2014, Ryad a dû fortement réduire ses dépenses publiques.


(c) AFP

Commenter Arabie: introduction en Bourse d'Aramco maintenue en 2018, assure son PDG


    La Compagnie pétrolière Saudi Aramco

    Aramco émet un emprunt de 12 milliards de dollars, demande record de 100 …

    mardi 09 avril 2019

    Dubaï: Saudi Aramco va lever 12 milliards de dollars (10,6 milliards d'euros) dans le cadre de son premier emprunt international qui a suscité une demande record de plus de 100 milliards de dollars, un signe de confiance du marché avant...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 25 avril 2019 à 15:48

    L'Irak deviendrait le 3e exportateur de pétrole du monde en …

    Bagdad: L'Irak devrait produire près de six millions de barils par jour (mbj) en 2030, a estimé jeudi l'Agence internationale de l'énergie...

    jeudi 25 avril 2019 à 10:47

    Le pétrole brent dépasse 75 dollars pour la première fois de…

    Londres: Le baril de Brent a dépassé jeudi les 75 dollars pour la première fois depuis fin octobre, dopé par le durcissement...

    jeudi 25 avril 2019 à 06:34

    Le pétrole recule en Asie après la hausse des réserves améri…

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer, jeudi en Asie, les investisseurs réagissant toujours à la hausse de la production et...

    mercredi 24 avril 2019 à 22:09

    Le pétrole hésite à la clôture, entre stocks américains et s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en ordre dispersé mercredi, hésitant entre une hausse des stocks américains de brut...

    mercredi 24 avril 2019 à 18:40

    Les stocks de pétrole brut montent plus que prévu aux USA (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont enregistré une hausse plus forte que prévu la semaine dernière tandis que...

    mercredi 24 avril 2019 à 12:21

    Le pétrole recule un peu avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les stocks américains...

    mercredi 24 avril 2019 à 07:54

    Le pétrole se replie en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, les investisseurs attendant de savoir si l'Organisation des pays...

    mardi 23 avril 2019 à 21:52

    Le pétrole continue à monter avec les sanctions américaines …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur hausse mardi au lendemain d'une décision américaine de stopper les exemptions aux...

    mardi 23 avril 2019 à 12:58

    Le pétrole repousse ses sommets avec le durcissement des san…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient à leur plus hauts en près de six mois mardi en cours d'échanges européens, dopés par...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 16 avril 2019 Pour la semaine achevée le 12 avril, les analystes tablent sur une hausse de 2 millions de barils des stocks de brut, sur une baisse de 2,55 millions de barils des stocks d'essence et sur une baisse d'un million de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole).

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite