Menu
RSS
A+ A A-

Chine: le pétrolier Sinopec verse un dividende record après un bond du bénéfice

prix du petrole shanghaiShanghai: Le géant chinois du raffinage Sinopec a vu son bénéfice net gonfler de 10% en 2017, à la faveur d'une demande robuste en Chine, une manne dont vont profiter ses actionnaires, auxquels sera versé un dividende record.
Sinopec, un groupe étatique devenu le plus gros raffineur mondial, a vu son bénéfice net grimper à 51,1 milliards de yuans (6,55 milliards d'euros) l'an dernier, selon un communiqué boursier.

Fort de ce résultat, le groupe se propose de verser un dividende de 0,5 yuan par action: c'est, selon l'agence Bloomberg, le plus gros dividende versé par Sinopec depuis son introduction en Bourse il y a dix-huit ans... et très au-delà du 0,17 yuan anticipé par le marché.

Dans le secteur énergétique chinois, PetroChina, entité cotée du géant public CNPC, avait déjà indiqué la semaine dernière son intention de verser à ses actionnaires en dividendes l'équivalent de son bénéfice annuel... lequel a triplé en 2017 à quelque 22,8 milliards de yuans.

Les investisseurs ont pourtant réagi de façon contrastée lundi à l'annonce de Sinopec, dont le titre grimpait de près de 3% à Hong Kong en milieu d'après-midi, mais a clôturé en baisse sur la Bourse shanghaïenne.

De fait, les analystes sondés par Bloomberg tablaient en moyenne sur un bénéfice net annuel un peu supérieur (53,6 milliards de yuans).

Le chiffre d'affaires de Sinopec a quant à lui bondi de 22% en 2017, à 2.360 milliards de yuans (302,7 millions d'euros).

Alors que le raffinage et la chimie sont les activités centrales de Sinopec, les revenus du groupe ont été musclés par une solide demande chinoise dans ces secteurs, profitant de la performance économique robuste du géant asiatique.

Ainsi, la consommation totale de produits pétroliers raffinés dans le pays a gonflé de 6,6% sur un an, la demande d'essence bondissant même de 10%, explique Sinopec, faisant état par ailleurs d'une "robuste croissance" de la consommation des produits chimiques.

Le géant du raffinage a également profité de la transition accélérée du charbon au gaz naturel engagée par les autorités dans de vastes régions du nord de la Chine en vue de réduire la pollution hivernale.

En revanche, Sinopec a dû réduire drastiquement la valorisation de certains actifs dans l'exploration et l'exploitation d'hydrocarbures.

Outre PetroChina et Sinopec, le troisième géant du secteur pétrolier chinois, CNOOC, spécialiste de l'exploration de pétrole et de gaz à l'étranger, doit également publier ses résultats cette semaine.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 23 octobre 2018 à 12:31

Le pétrole au plus bas en un mois dans un marché prudent

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens à leur plus bas niveau en un mois alors que les...

mardi 23 octobre 2018 à 06:58

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du brut étaient orientés à la baisse, mardi en Asie, après que l'Arabie saoudite malmenée par l'affaire Khashoggi eut...

lundi 22 octobre 2018 à 21:50

Le pétrole, en petite hausse, peine à anticiper l'issue de l…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en petite hausse lundi alors que le marché tentait de prédire les potentiels...

lundi 22 octobre 2018 à 20:09

Les prix des carburants refluent en France

Paris: Les prix des carburants routiers ont reflué la semaine dernière après leurs hausses récentes, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 22 octobre 2018 à 16:26

Le pétrole recule, le marché hésite face aux tensions améric…

Londres: Les cours du pétrole effaçaient lundi en cours d'échanges européens leurs gains du début de séance alors que le marché peine...

lundi 22 octobre 2018 à 12:16

Le pétrole monte, les tensions entre Ryad et Washington inqu…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a évoqué "des mensonges...

lundi 22 octobre 2018 à 11:11

Pétrole: l'Arabie saoudite n'a "aucune intention" …

Moscou: L'Arabie saoudite n'a "aucune intention" de mettre en place un embargo sur le pétrole comme en 1973, a déclaré lundi le...

vendredi 19 octobre 2018 à 21:44

Le pétrole remonte, mais glisse sur la semaine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés vendredi sans empêcher une glissade sur la semaine, dans un contexte...

vendredi 19 octobre 2018 à 16:15

Le pétrole remonte, mais des prévisions de demande en baisse…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens sans effacer leurs lourdes pertes de la semaine dans un marché...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite

Est-ce que l'Opep fixe les prix du pétrole ?

Le mercredi 26 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Alors que les prix du pétrole ont grimpé à leur plus haut niveau en quatre ans, le président américain Donald Trump a accusé l'Opep d'"arnaquer le reste du monde". Quel est le rôle de cette organisation ?

Lire la suite