Logo

Rosneft: forte hausse du bénéfice net en 2017 à plus de 3 mds EUR

prix du petrole MoscouMoscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé lundi un bond de 28% de son bénéfice net en 2017, profitant d'acquisitions et d'une hausse de production obtenue en dépit de l'accord de limite de l'offre entre pays producteurs.
Visé par des sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne, Rosneft a enregistré un bénéfice net de 222 milliards de roubles, soit environ 3,1 milliards d'euros au taux actuel. Son chiffre d'affaires a bondi de 21% à 6.014 milliards de roubles (85 milliards d'euros).

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté, mesure suivie du marché, a augmenté de 9,8%, à 1.400 milliards de roubles (19,8 milliards d'euros).

La production d'hydrocarbures a augmenté de 6,5% sur un an à 5,72 millions de barils équivalent pétrole par jour.

Il ressort par ailleurs des résultats financiers publiés lundi que le groupe semi-public a versé une avance de 2,1 milliards de dollars aux autorités du Kurdistan irakien, davantage que le 1,3 milliard annoncé au mois de novembre.

Rosneft a annoncé en octobre la signature d'un accord avec les autorités du Kurdistan irakien pour exploiter ses vastes ressources en hydrocarbures, disputées avec le pouvoir central de Bagdad, qui a vivement critiqué cet accord.

La société n'avait pas précisé la localisation de ces projets, qui représentent, selon elle, des réserves estimées à 670 millions de barils de pétrole. L'exploration est prévue pour commencer en 2018 et la production en 2021, a précisé Rosneft, qui a récemment annoncé négocier avec les autorités du Kurdistan pour y construire un réseau de gazoducs.

Le rapport rappelle par ailleurs la signature en août d'un accord de reprise, avec ses partenaires, de l'indien Essar Oil, une opération qui représente un investissement étranger sans précédent pour l'économie indienne et un coup stratégique pour la Russie.

L'année écoulée a également vu Rosneft s'associer à hauteur de 30% à l'italien Eni (60%) et au britannique BP (10%) pour exploiter le gisement de Zohr en Egypte, découvert par Eni en 2015 et dans lequel le groupe russe a investi 1,125 milliard de dollars. Rosneft a précisé dans le rapport que la production y a démarré en décembre.

"L'entrée sur de nouveaux marchés en Égypte et en Inde accélérera considérablement le développement de la plateforme commerciale internationale du groupe", s'est félicité dans un communiqué le directeur général de Rosneft Igor Setchine.


(c) AFP

Commenter Rosneft: forte hausse du bénéfice net en 2017 à plus de 3 mds EUR


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.