Menu
RSS
A+ A A-

Rosneft: forte hausse du bénéfice net en 2017 à plus de 3 mds EUR

prix du petrole MoscouMoscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé lundi un bond de 28% de son bénéfice net en 2017, profitant d'acquisitions et d'une hausse de production obtenue en dépit de l'accord de limite de l'offre entre pays producteurs.
Visé par des sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne, Rosneft a enregistré un bénéfice net de 222 milliards de roubles, soit environ 3,1 milliards d'euros au taux actuel. Son chiffre d'affaires a bondi de 21% à 6.014 milliards de roubles (85 milliards d'euros).

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté, mesure suivie du marché, a augmenté de 9,8%, à 1.400 milliards de roubles (19,8 milliards d'euros).

La production d'hydrocarbures a augmenté de 6,5% sur un an à 5,72 millions de barils équivalent pétrole par jour.

Il ressort par ailleurs des résultats financiers publiés lundi que le groupe semi-public a versé une avance de 2,1 milliards de dollars aux autorités du Kurdistan irakien, davantage que le 1,3 milliard annoncé au mois de novembre.

Rosneft a annoncé en octobre la signature d'un accord avec les autorités du Kurdistan irakien pour exploiter ses vastes ressources en hydrocarbures, disputées avec le pouvoir central de Bagdad, qui a vivement critiqué cet accord.

La société n'avait pas précisé la localisation de ces projets, qui représentent, selon elle, des réserves estimées à 670 millions de barils de pétrole. L'exploration est prévue pour commencer en 2018 et la production en 2021, a précisé Rosneft, qui a récemment annoncé négocier avec les autorités du Kurdistan pour y construire un réseau de gazoducs.

Le rapport rappelle par ailleurs la signature en août d'un accord de reprise, avec ses partenaires, de l'indien Essar Oil, une opération qui représente un investissement étranger sans précédent pour l'économie indienne et un coup stratégique pour la Russie.

L'année écoulée a également vu Rosneft s'associer à hauteur de 30% à l'italien Eni (60%) et au britannique BP (10%) pour exploiter le gisement de Zohr en Egypte, découvert par Eni en 2015 et dans lequel le groupe russe a investi 1,125 milliard de dollars. Rosneft a précisé dans le rapport que la production y a démarré en décembre.

"L'entrée sur de nouveaux marchés en Égypte et en Inde accélérera considérablement le développement de la plateforme commerciale internationale du groupe", s'est félicité dans un communiqué le directeur général de Rosneft Igor Setchine.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 juillet 2018 à 12:18

Le pétrole recule, le marché peine à trouver une direction

Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens, effaçant leur rebond de la veille dans un marché volatile après...

jeudi 19 juillet 2018 à 07:18

Le pétrole contrasté en Asie

Singapour: Les cours du pétrole prenaient des directions opposées jeudi en Asie après la baisse des stocks américains de produits raffinés, dans...

jeudi 19 juillet 2018 à 06:05

Les réserves stratégiques de pétrole, arme à multiples usage…

New York: La possible utilisation par les Etats-Unis de ses réserves stratégiques de pétrole remet en lumière ces quantités de brut que...

mercredi 18 juillet 2018 à 22:10

Le pétrole monte après une baisse des stocks américains de p…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi, des données sur les stocks américains hebdomadaires de produits raffinés se montrant...

mercredi 18 juillet 2018 à 17:09

USA: hausse surprise des stocks de brut et nouveau record de…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont affiché une hausse surprise la semaine dernière, tandis que la production a...

mercredi 18 juillet 2018 à 16:20

Le pétrole en baisse avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient à nouveau mercredi en cours d'échanges européens avant les données hebdomadaires officielles sur les stocks américains...

mercredi 18 juillet 2018 à 12:32

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau mercredi en cours d'échanges européens avant les données hebdomadaires officielles sur les stocks américains...

mercredi 18 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient à nouveau mercredi en Asie, dans un contexte de craintes sur une augmentation de l'offre et...

mardi 17 juillet 2018 à 23:06

Une Bourse américaine lance un contrat sur le pétrole basé à…

New York: La plateforme boursière américaine Intercontinental Exchange (ICE) a annoncé mardi le lancement d'un nouveau contrat à terme sur le pétrole...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite