Logo

Le pétrole recule en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie, la hausse des activités de forage aux Etats-Unis renforçant les craintes quant à l'excès d'offre mondiale d'or noir.
Vers 04h20 GMT, le baril de light sweet crude (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en avril, cédait 33 cents à 62,01 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en mai, perdait 37 cents, à 65,84 dollars.

D'après la firme spécialisée Baker Hughes, le nombre de plateformes en activité aux Etats-Unis s'est accru de quatre unités, à 800, leur plus haut niveau en trois ans.

"La croissance rapide de la production de pétrole de schiste américain continue d'être désignée à la fois par l'OPEP et l'AIE comme une menace pour les cours, avec cette augmentation continue de la croissance des plateformes et de la production", a déclaré Benjamin Lu, analyste chez Phillip Securities.

"La révision par l'AIE de ses estimations sur la demande mondiale et le respect par l'OPEP de son accord de limitation de la production ont soutenu les cours mais la production américaine va empêcher une hausse exponentielle des prix du brut".

Selon le dernier rapport mensuel del'Agence internationale de l'Energie l'AIE, la demande mondiale de pétrole devrait atteindre cette année 99,3 millions de barils, soit 1,5 million de plus qu'initialement anticipé.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) vient de revoir à la hausse dans son rapport mensuel sa prévision de production de pétrole aux Etats-Unis pour 2018.

Les pays producteurs de l'OPEP, associés à dix autres producteurs non membres du cartel dont la Russie, s'étaient accordés fin 2016 pour limiter leur production afin de rééquilibrer le marché. Mais les marchés craignent que ces efforts ne soient réduits à néant par l'offre américaine.

En pompant actuellement plus de 10 millions de barils par jour, le pays est devenu le deuxième producteur de brut au monde, derrière la Russie et devant l'Arabie saoudite. Un essor lié aux nouvelles techniques permettant d'extraire à moindre coût du pétrole de schiste.

Vendredi à la clôture, le Brent a terminé à 66,21 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,09 dollar.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a pris 1,15 dollar pour clôturer à 62,34 dollars.


(c) AFP

Commenter Le pétrole recule en Asie


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.