Menu
A+ A A-

L'abondance de l'offre de brut plombe encore le pétrole

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, qui avaient entamé mardi les échanges européens dans le vert, ont fortement fluctué après le limogeage surprise du chef de la diplomatie américaine avant de s'incliner face à l'offre toujours plus abondante sur le marché mondial.
Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en mai a reculé de 31 cents pour clôturer à 64,64 dollars sur l'Intercontinental Exchange de Londres (ICE).

Le baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine, pour livraison en avril a lui perdu 65 cents, à 60,71 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours avaient commencé leur journée européenne dans le vert, avant d'être secoués par l'annonce du remplacement du chef de la diplomatie américain Rex Tillerson par l'actuel directeur de la CIA, Mike Pompeo.

Ce changement "pourrait être de nature à faire monter les prix puisqu'il est à la fois synonyme d'incertitudes et d'un ton potentiellement plus agressif des Etats-Unis vis-à-vis de l'Iran", a commenté Robbie Fraser de Schneider Electric.

Le marché a d'abord réagi à la nouvelle par une accélération de la hausse des cours, avant de changer totalement de tendance pour partir dans le rouge.

Le rebond des cours ne pouvait de toute façon guère durer, face à l'afflux de pétrole de schiste américain, selon les analystes.

L'an dernier, "la demande mondiale de pétrole dépassait l'offre. Mais à en croire différentes prévisions, cette tendance s'est inversée cette année et s'accentue chaque mois", note par exemple Tamas Varga, analyste chez PVM.

Lundi, l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) a annoncé que la production de pétrole de schiste allait probablement augmenter de 131.000 barils en avril au niveau record de 6,95 millions de barils par jour.

Voilà qui complique les affaires de l'OPEP, le plus important cartel de producteurs, et de ses partenaires, qui veulent au contraire brider l'offre pour soutenir les prix.

Cette abondance de l'offre américaine "est vraiment l'élément qui empêche les prix de d'évoluer plus franchement", remarque John Kilduff d'Again Capital. Le cours du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. reste ainsi confiné depuis un mois entre 60 et 64 dollars.

Le marché attend par ailleurs la publication mercredi des chiffres officiels hebdomadaires américains des réserves de produits pétroliers aux Etats-Unis, qui donnent une indication de la demande au sein de la première économie au monde.


(c) AFP

Commenter L'abondance de l'offre de brut plombe encore le pétrole


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 11 décembre 2018 à 03:50

    Le pétrole remonte en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole montaient légèrement en Asie mardi mais l'élan consécutif à l'accord Opep de réduction de la production d'or...

    lundi 10 décembre 2018 à 22:13

    Le prix du pétrole baisse en raison de doutes sur l'offre et…

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont retombés lundi alors que l'efficacité d'un accord de réduction de la production signé par...

    lundi 10 décembre 2018 à 20:58

    Rencontre américano-saoudienne après une réunion de l'Opep

    Ryad: Les ministres saoudien et américains de l'Energie ont discuté lundi en Arabie saoudite de l'état du marché pétrolier, après la décision...

    lundi 10 décembre 2018 à 16:54

    Le Sénat revient sur l'exclusion de l'huile de palme des bio…

    Paris: Le Sénat est revenu lundi sur l'exclusion de l'huile de palme de la liste des biocarburants, mesure adoptée par l'Assemblée nationale...

    lundi 10 décembre 2018 à 16:18

    Le prix du pétrole baisse en raison de doutes sur l'offre

    Londres: Les cours du pétrole retombaient lundi en cours d'échanges européens, tandis que l'impact de l'accord de vendredi entre l'Opep et ses...

    lundi 10 décembre 2018 à 12:40

    Blocage d'un des plus grands sites pétroliers en Libye

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé lundi le blocage par un groupe armé de l'un des plus grands...

    lundi 10 décembre 2018 à 12:08

    Le pétrole efface une partie de ses gains de vendredi

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi en cours d'échanges européens, après avoir été dopés vendredi par un accord entre l'Opep et...

    lundi 10 décembre 2018 à 04:37

    Le pétrole se stabilise en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole commençaient à se stabiliser lundi en Asie après un net rebond consécutif à l'accord de réduction de...

    vendredi 07 décembre 2018 à 21:29

    Le pétrole bondit après l'accord entre l'Opep et ses alliés

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi alors que les membres de l'Opep et leurs alliés...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite