Menu
A+ A A-

Qatar Petroleum dit avoir signé un accord avec les Emirats en dépit du boycott

prix du petrole dohaDoha: Qatar Petroleum, géant énergétique détenu par l'Etat du Qatar, a annoncé mardi avoir signé un accord impliquant Abou Dhabi pour poursuivre les opérations sur le champ pétrolier offshore d'Al-Bunduq qu'ils partagent, en dépit de la crise diplomatique entre les deux pays.
"Nous sommes ravis de signer cet accord sur la concession qui permettra la poursuite du développement et les opérations sur le champ pétrolier d'Al-Bunduq pour les nombreuses années à venir", a déclaré le président de Qatar Petroleum, Saad Sherida Al-Kaabi, dans un communiqué.

Développé et géré par un consortium japonais, le petit champ pétrolier d'Al-Bunduq est situé dans le Golfe, à la frontière maritime entre le Qatar et Abou Dhabi qui dépend des Emirats arabes unis.

Le précédent accord pour des opérations sur la concession a expiré le 8 mars.

Réagissant à cette annonce, le Supreme Petroleum Council (SPC) des Emirats arabes unis a déclaré qu'Abou Dhabi n'avait entrepris aucune négociation ou aucun contact avec le Qatar concernant ce champ pétrolier.

"Le champ pétrolier d'Al-Bunduq est partagé à parts égales entre l'émirat d'Abou Dhabi et le Qatar en raison de sa position géographique. Il a été géré par un consortium japonais ces quatre dernières décennies", a indiqué SPC dans un communiqué cité par l'agence de presse officielle émiratie WAM.

"Ce qui s'est passé dernièrement, c'est que la concession a été prolongée par les gouvernements concernés via un accord technique avec la partie japonaise. Aucun contact ou aucune discussion n'a eu lieu avec la partie qatarie", a ajouté le communiqué émirati.

La signature portant sur la prolongation de l'accord est symbolique, mais elle intervient alors que le Qatar est isolé depuis neuf mois par les Emirats arabes unis, l'Arabie saoudite, Bahreïn et l'Egypte qui ont rompu leurs relations diplomatiques en accusant Doha de soutenir des groupes extrémistes et de se rapprocher de l'Iran.

Le Qatar dément soutenir des formations extrémistes et affirme que le Quartet arabe cherche en fait à mettre sa politique étrangère "sous tutelle".

Outre la rupture des relations diplomatiques, les quatre adversaires de Doha ont fermé leurs liaisons aériennes, maritimes et terrestres avec le Qatar, ce qui a entraîné des conséquences économiques. Cependant, le Qatar continue de fournir du gaz aux Emirats. M. Al-Kaabi a déclaré dans le passé que le Qatar n'arrêterait pas ses livraisons de gaz aux Emirats.

La grande compagnie aérienne Emirates est toujours le sponsor maillot du club de football Paris Saint-Germain, détenu par le Qatar, en dépit de la crise du Golfe.


(c) AFP

Commenter Qatar Petroleum dit avoir signé un accord avec les Emirats en dépit du boycott


    Le pétrole aux Emirats arabes unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Emirats arabes unis

    mardi 16 novembre 2021

    Émirats: ADNOC va investir 6 milliards d'euros dans le forag…

    Abou Dhabi: La compagnie pétrolière nationale d'Abou Dhabi (ADNOC) a annoncé mardi un investissement de six milliards de dollars dans le forage...

    mercredi 14 juillet 2021

    Compromis Arabie saoudite / EAU sur l'offre de pétrole

    Dubaï L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis (EAU) sont parvenus à un compromis sur la stratégie de production de l'OPEP+, a-t-on appris...

    jeudi 08 juillet 2021

    La dispute sur le pétrole montre les divergences entre Saoud…

    Dubaï: La querelle entre l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis lors des dernières négociations sur la production de pétrole à l'Opep+...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 28 novembre 2021 à 21:40

    Les réunions techniques de l'Opep reportés à mercredi et jeu…

    Londres: L'Opep et ses alliés ont repoussé vers la fin de la semaine prochaine la tenue de leurs réunions techniques afin d'évaluer...

    vendredi 26 novembre 2021 à 21:14

    Le variant fait baisser de plus de 10% le pétrole

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont vécu vendredi leur pire journée en 17 mois, heurtés de plein fouet par la...

    vendredi 26 novembre 2021 à 17:21

    Le nouveau variant sème la panique sur les marchés du pétrol…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en chute libre vendredi, plongeant de 10% par rapport à la clôture de la veille, emportés...

    vendredi 26 novembre 2021 à 12:47

    Le nouveau variant du Covid-19 fait chuter fortement les cou…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en forte chute vendredi devant le risque que fait peser sur la demande d'or noir le...

    vendredi 26 novembre 2021 à 10:43

    📈 La Bank Of America prédit un prix du baril de Brent à 120$…

    New York: Bank of America, la plus grande banque américaine, a déclaré dans une note de recherche que le cours du Brent, indice...

    vendredi 26 novembre 2021 à 09:38

    Le baril de pétrole WTI chute de plus de 5%, inquiétudes sur…

    Londres: Les prix du pétrole chutaient vendredi matin, en particulier le baril de WTI, qui lâchait plus de 5% à New York...

    jeudi 25 novembre 2021 à 13:19

    Le pétrole à l'équilibre, attente d'une réaction de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole faisaient du surplace jeudi dans une séance raccourcie pour Thanksgiving, les investisseurs attendant pour se positionner la...

    mercredi 24 novembre 2021 à 22:33

    Le pétrole stable après les stocks américains et l'appel de …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mercredi, dans un marché à faible volume avant le jour férié de...

    mercredi 24 novembre 2021 à 18:41

    L'Opep+ ne songe pas à geler la hausse progressive de sa pro…

    Moscou: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (OPEP+) ne discutent pas actuellement d'une éventuelle suspension de l'augmentation prévue de leur...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 29 novembre 2021 Les prix du pétrole regagnaient environ 5%, après avoir chuté de plus de 10% vendredi.
    La semaine s'annonce mouvementée entre évaluation de la demande, négociations sur le nucléaire iranien et réunion de l'Opep+.

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite

    📈 En octobre 2021, le prix du pétrole accélère

    Le lundi 22 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2021, le prix du pétrole en euros accélère nettement (+13,8 % après +5,2 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) rebondissent (+3,3 %, après −1,6 %) autant du fait des matières premières alimentaires (+2,5 % après −1,1 %) que des matières premières industrielles (+4,5 % après −2,4 %). Le prix du pétrole accélère En octobre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) est en nette hausse (+12,1 % après +5,1 %), s’établissant en moyenne à 83,5 $. En euros, l'accélération du...

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite