Menu
A+ A A-

Qatar Petroleum dit avoir signé un accord avec les Emirats en dépit du boycott

prix du petrole dohaDoha: Qatar Petroleum, géant énergétique détenu par l'Etat du Qatar, a annoncé mardi avoir signé un accord impliquant Abou Dhabi pour poursuivre les opérations sur le champ pétrolier offshore d'Al-Bunduq qu'ils partagent, en dépit de la crise diplomatique entre les deux pays.
"Nous sommes ravis de signer cet accord sur la concession qui permettra la poursuite du développement et les opérations sur le champ pétrolier d'Al-Bunduq pour les nombreuses années à venir", a déclaré le président de Qatar Petroleum, Saad Sherida Al-Kaabi, dans un communiqué.

Développé et géré par un consortium japonais, le petit champ pétrolier d'Al-Bunduq est situé dans le Golfe, à la frontière maritime entre le Qatar et Abou Dhabi qui dépend des Emirats arabes unis.

Le précédent accord pour des opérations sur la concession a expiré le 8 mars.

Réagissant à cette annonce, le Supreme Petroleum Council (SPC) des Emirats arabes unis a déclaré qu'Abou Dhabi n'avait entrepris aucune négociation ou aucun contact avec le Qatar concernant ce champ pétrolier.

"Le champ pétrolier d'Al-Bunduq est partagé à parts égales entre l'émirat d'Abou Dhabi et le Qatar en raison de sa position géographique. Il a été géré par un consortium japonais ces quatre dernières décennies", a indiqué SPC dans un communiqué cité par l'agence de presse officielle émiratie WAM.

"Ce qui s'est passé dernièrement, c'est que la concession a été prolongée par les gouvernements concernés via un accord technique avec la partie japonaise. Aucun contact ou aucune discussion n'a eu lieu avec la partie qatarie", a ajouté le communiqué émirati.

La signature portant sur la prolongation de l'accord est symbolique, mais elle intervient alors que le Qatar est isolé depuis neuf mois par les Emirats arabes unis, l'Arabie saoudite, Bahreïn et l'Egypte qui ont rompu leurs relations diplomatiques en accusant Doha de soutenir des groupes extrémistes et de se rapprocher de l'Iran.

Le Qatar dément soutenir des formations extrémistes et affirme que le Quartet arabe cherche en fait à mettre sa politique étrangère "sous tutelle".

Outre la rupture des relations diplomatiques, les quatre adversaires de Doha ont fermé leurs liaisons aériennes, maritimes et terrestres avec le Qatar, ce qui a entraîné des conséquences économiques. Cependant, le Qatar continue de fournir du gaz aux Emirats. M. Al-Kaabi a déclaré dans le passé que le Qatar n'arrêterait pas ses livraisons de gaz aux Emirats.

La grande compagnie aérienne Emirates est toujours le sponsor maillot du club de football Paris Saint-Germain, détenu par le Qatar, en dépit de la crise du Golfe.


(c) AFP

Commenter Qatar Petroleum dit avoir signé un accord avec les Emirats en dépit du boycott


    Le pétrole aux Emirats arabes unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Emirats arabes unis

    lundi 28 mars 2022

    Les Emirats réaffirment leur attachement à l'Opep+ et taclen…

    Dubaï: Les Emirats arabes unis ont appelé lundi les Occidentaux à être "raisonnables" dans leurs attentes, en réaffirmant leur attachement à l'alliance...

    mercredi 09 mars 2022

    Les Emirats vont appeler l'Opep à augmenter sa production de…

    Dubaï: Les Emirats arabes unis, pays membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), ont affirmé mercredi qu'ils oeuvreraient auprès de...

    jeudi 03 mars 2022

    Pétrole: pressés d'agir en Occident, les pays du Golfe résis…

    Dubaï: Les riches monarchies pétrolières du Golfe résistent aux pressions de l'Occident pour augmenter leur production de brut face à l'envolée des...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 26 mai 2022 à 21:52

    Le pétrole bondit, le marché craint l'été et les grands dépl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont bondi jeudi, à quelques heures d'un week-end férié qui va marquer le début de...

    jeudi 26 mai 2022 à 11:23

    Le pétrole en hausse timide, une augmentation de la demande …

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse jeudi, soutenus par une augmentation de la demande attendue aux États-Unis avec l'ouverture...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:48

    Le pétrole grignote du terrain après un rapport américain mi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi, soutenus par la possibilité d'un accord européen sur les importations russes, dans...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:25

    La production de pétrole russe a augmenté de 8% au 1er trime…

    Moscou: La production de pétrole brut russe, y compris le condensat de gaz naturel, a bondi de 8% sur un an au...

    mercredi 25 mai 2022 à 17:37

    🛢️USA: les stocks de pétrole baissent moins que prévu, produ…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont moins reculé que prévu la semaine dernière, selon...

    mardi 24 mai 2022 à 22:51

    Petrobras recule à la Bourse de Sao Paulo après le limogeage…

    Sao paulo: Les actions de la compagnie publique Petrobras ont perdu jusqu'à plus de 4% à la Bourse de Sao Paulo mardi...

    mardi 24 mai 2022 à 21:51

    Le pétrole oscille autour de l'équilibre avant les stocks am…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé autour de l'équilibre mardi pour terminer en ordre dispersé, dans un marché prudent...

    mardi 24 mai 2022 à 18:10

    Le sommet de l'UE ne trouvera probablement pas de solution à…

    Davos: Les dirigeants de l'Union européenne ont peu de chances de parvenir à un accord sur un embargo pétrolier contre la Russie...

    mardi 24 mai 2022 à 11:29

    Le pétrole rattrapé par les craintes quant à la croissance m…

    Londres: Les prix du pétrole se repliaient légèrement mardi, les craintes quant à la croissance mondiale et les difficultés de l'Union européenne...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite