Menu
A+ A A-

Pologne: vers la fusion des deux plus grands groupes pétroliers contrôlés par l'Etat

prix du petrole varsovieVarsovie: Le premier groupe pétrolier de Pologne, PKN Orlen, a signé mardi avec le Trésor public une lettre d'intention sur le rachat d'au moins 53% des parts de son plus grand concurrent local, le groupe Lotos, contrôlé par l'Etat, a annoncé PKN Orlen dans un communiqué.
Le montant de la transaction entre PKN Orlen et le cinquième groupe polonais toute catégorie confondues, n'a pas été évoqué.

"PKN Orlen et le Trésor public se sont engagés à ouvrir de bonne foi les négociations en vue de conclure la transaction entendue comme l'achat direct ou indirect par PKN Orlen d'au moins 53% du capital social du groupe Lotos", selon le communiqué.

"L'objectif de la transaction est de créer un groupe puissant et intègre, capable de mieux concurrencer à l'échelle internationale et résistant à des fluctuations sur le marché", ajoute PKN Orlen.

Le groupe né de la fusion des deux pétroliers polonais contrôlerait entre 66% et 71% du marché de gros et environ 50% du marché de détail des carburants en Pologne.

PKN Orlen, contrôlé à 27,52% par le Trésor (contre 8,32% pour Nationale-Nederlanden OFE, 7,01% pour Aviva OFE et le reste par l'actionnariat dispersé) est classé comme le plus grand groupe de Pologne en termes du chiffre d'affaires, avec près de 80 milliards de zlotys (19,18 mds EUR) en 2016.

Le groupe dispose de raffineries en Pologne, en République tchèque et en Lituanie, d'une branche d'extraction de pétrole, de 2.679 stations services en Pologne, ainsi que de réseaux Star en Allemagne, Benzina Plus en République tchèque et Orlen et Ventus en Lituanie.

Lotos (53,19% contrôlés par l'Etat et le reste par l'actionnariat dispersé) arrive cinquième, avec un CA de près de 21 milliards de zlotys (5 mds EUR). Le groupe dispose de raffineries en Pologne, d'une branche d'extraction de pétrole et contrôle 485 stations service.

"Le modèle de la transaction, son agenda et les principes de sa réalisation exigent des analyses détaillées et feront l'objet des travaux en cours", ajoute le communiqué.

Ce processus a été estimé à "un an environ".

"Etant donné le chiffre d'affaires des deux groupes, la Commission européenne devrait donner son opinion sur la question de la fusion de PKN Orlen et Lotos", a indiqué le chef de l'Office anti-monopole polonais, Marek Niechcial, cité par l'agence PAP.


(c) AFP

Commenter Pologne: vers la fusion des deux plus grands groupes pétroliers contrôlés par l'Etat


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 10 juillet 2020 à 21:55

    Les cours du pétrole se redressent en fin de semaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont retrouvé de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un...

    vendredi 10 juillet 2020 à 17:48

    Les cours du pétrole relèvent la tête en fin de semaine

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un léger recul du...

    vendredi 10 juillet 2020 à 13:17

    Les cours du pétrole plombés par la recrudescence des contam…

    Londres: Les prix du pétrole étaient de nouveau orientés à la baisse vendredi, les investisseurs étant préoccupés par la progression du virus...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:45

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:00

    Pétrole: l'AIE voit la production mondiale repartir à la hau…

    Paris: Après avoir atteint son plus bas en neuf ans, la production mondiale de pétrole devrait repartir à la hausse dès juillet...

    jeudi 09 juillet 2020 à 21:28

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et une offre amenée à au…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse jeudi devant l'évolution de la pandémie de Covid-19, qui menace la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 17:24

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et à une offre amenée à …

    Londres: Les prix du pétrole, après s'être maintenus à l'équilibre au cours de la séance européenne, reculaient jeudi devant l'évolution de la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 12:01

    Le pétrole plafonne face au Covid-19 et à une offre amenée à…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours bloqués autour de 40 dollars le baril jeudi, contraints par l'évolution de la pandémie, qui...

    mercredi 08 juillet 2020 à 21:20

    Le pétrole monte à la faveur d'une baisse des stocks américa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par une baisse marquée des stocks d'essence aux...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite