Menu
A+ A A-

Pologne: vers la fusion des deux plus grands groupes pétroliers contrôlés par l'Etat

prix du petrole varsovieVarsovie: Le premier groupe pétrolier de Pologne, PKN Orlen, a signé mardi avec le Trésor public une lettre d'intention sur le rachat d'au moins 53% des parts de son plus grand concurrent local, le groupe Lotos, contrôlé par l'Etat, a annoncé PKN Orlen dans un communiqué.
Le montant de la transaction entre PKN Orlen et le cinquième groupe polonais toute catégorie confondues, n'a pas été évoqué.

"PKN Orlen et le Trésor public se sont engagés à ouvrir de bonne foi les négociations en vue de conclure la transaction entendue comme l'achat direct ou indirect par PKN Orlen d'au moins 53% du capital social du groupe Lotos", selon le communiqué.

"L'objectif de la transaction est de créer un groupe puissant et intègre, capable de mieux concurrencer à l'échelle internationale et résistant à des fluctuations sur le marché", ajoute PKN Orlen.

Le groupe né de la fusion des deux pétroliers polonais contrôlerait entre 66% et 71% du marché de gros et environ 50% du marché de détail des carburants en Pologne.

PKN Orlen, contrôlé à 27,52% par le Trésor (contre 8,32% pour Nationale-Nederlanden OFE, 7,01% pour Aviva OFE et le reste par l'actionnariat dispersé) est classé comme le plus grand groupe de Pologne en termes du chiffre d'affaires, avec près de 80 milliards de zlotys (19,18 mds EUR) en 2016.

Le groupe dispose de raffineries en Pologne, en République tchèque et en Lituanie, d'une branche d'extraction de pétrole, de 2.679 stations services en Pologne, ainsi que de réseaux Star en Allemagne, Benzina Plus en République tchèque et Orlen et Ventus en Lituanie.

Lotos (53,19% contrôlés par l'Etat et le reste par l'actionnariat dispersé) arrive cinquième, avec un CA de près de 21 milliards de zlotys (5 mds EUR). Le groupe dispose de raffineries en Pologne, d'une branche d'extraction de pétrole et contrôle 485 stations service.

"Le modèle de la transaction, son agenda et les principes de sa réalisation exigent des analyses détaillées et feront l'objet des travaux en cours", ajoute le communiqué.

Ce processus a été estimé à "un an environ".

"Etant donné le chiffre d'affaires des deux groupes, la Commission européenne devrait donner son opinion sur la question de la fusion de PKN Orlen et Lotos", a indiqué le chef de l'Office anti-monopole polonais, Marek Niechcial, cité par l'agence PAP.


(c) AFP

Commenter Pologne: vers la fusion des deux plus grands groupes pétroliers contrôlés par l'Etat


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 30 juillet 2021 à 21:52

    Le pétrole accélère, tiré par la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, sur la foi de nouveaux chiffres américains qui témoignent de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 21:33

    Deux morts dans l'attaque d'un pétrolier au large d'Oman, Is…

    Jérusalem: L'attaque d'un pétrolier en mer d'Oman a fait deux morts au sein de l'équipage, a annoncé vendredi son armateur Zodiac Maritime...

    vendredi 30 juillet 2021 à 18:25

    ExxonMobil et Chevron, renfloués par la reprise, évitent de …

    New York: Les majors pétrolières américaines ExxonMobil et Chevron ont renoué avec les gros profits au deuxième trimestre à la faveur du...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:53

    Chevron, aidé par le rebond de la demande en énergie, gâte s…

    New York: Le groupe américain d'hydrocarbures Chevron a dépassé les attentes au deuxième trimestre, ses activités de production de pétrole et de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:21

    ExxonMobil dopé par le rebond de la demande en énergie au 2e…

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, portée par le rebond de la demande pour le pétrole, le gaz et ses produits...

    vendredi 30 juillet 2021 à 11:58

    Le pétrole fléchit légèrement mais conserve des gains sur la…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en léger repli vendredi mais s'appréciaient sur l'ensemble de la semaine, bien aidés par la petite...

    vendredi 30 juillet 2021 à 10:05

    Eni fait mieux qu'attendu et retrouve ses niveaux d'avant la…

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a annoncé vendredi être revenu dans le vert au second trimestre grâce aux cours élevés...

    jeudi 29 juillet 2021 à 21:18

    Le pétrole profite du dollar faible, se rapproche de ses plu…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, profitant toujours d'une baisse des réserves aux Etats-Unis ainsi que...

    jeudi 29 juillet 2021 à 20:55

    Pétrole au Venezuela: PDVSA rachète des parts de TotalEnergi…

    Caracas: Une filiale du géant pétrolier d'Etat vénézuélien PDVSA a racheté les parts du Français TotalEnergies et du Norvégien Equinor dans Petrocedeño...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite