Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: le chef de l'Opep s'attend à un marché équilibré en 2018

prix du petrole Abou Dhabi (Emirats arabes unis)Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le président de l'Opep Souhail al-Mazrouei a affirmé mardi s'attendre à un marché pétrolier mondial équilibré cette année, les producteurs continuant à limiter leur production pour soutenir les prix du brut tombés à leur plus bas en 2014.
"Je suis confiant que cette année, nous parviendrons à un équilibre du marché" entre l'offre et la demande, a déclaré M. Mazrouei, qui est également ministre de l'Energie des Emirats arabes unis, lors d'un forum des marchés financiers mondiaux qui se tient à Abou Dhabi.

Les pays producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), associés à dix autres producteurs non membres du cartel dont la Russie, s'étaient mis d'accord fin 2016 pour limiter la production afin de contenir la chute des cours.

L'accord prévoyait de baisser la production de 1,8 million de barils par jour (mbj) afin de réduire l'excédent d'offre sur le marché.

Le respect de la baisse de production a atteint 133% en janvier, ce qui selon le ministre émirati est supérieur à l'engagement dicté par l'accord. En décembre, le respect de la réduction a été de 129% et en novembre de 122%.

Les cours du brut ont rebondi pour atteindre 70 dollars le baril à la suite de ces mesures.

Selon M. Mazrouei, la coopération entre pays producteurs pétroliers, dont la Russie, a atteint des niveaux "supérieurs aux attentes".

Le 15 février, le chef de l'OPEP a indiqué que son organisation cherchait à parvenir avant la fin 2018 à un accord sur une coopération à long terme avec les pays non membres du cartel pour stabiliser le marché.

M. Mazrouei a par ailleurs prévenu qu'avec le retour de l'équilibre du marché et la hausse de la demande mondiale de pétrole, le secteur de l'énergie aura besoin de gros investissements dans un proche avenir de la part non seulement des riches monarchies pétrolières du Golfe mais également des majors pétrolières.

"Nous allons devoir produire 15 millions de barils de pétrole de plus en 2040 pour satisfaire la demande", a-t-il dit, estimant le coût de ces investissements à 10.500 milliards de dollars.


(c) AFP

La Production de pétrole dans le monde


vendredi 25 mai 2018

Ryad et Moscou envisagent une hausse de production de pétrol…

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite et la Russie, qui s'entendent depuis 2017 avec d'autres gros producteurs de pétrole pour limiter l'offre, ont jugé possible...

mercredi 16 mai 2018

Norvège: la production de pétrole recule en avril

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a déjoué les projections officielles en avril avec un...

lundi 14 mai 2018

L'Opep revoit encore en hausse sa prévision de la production…

Paris: L'Opep a encore légèrement revu à la hausse lundi sa prévision de la production mondiale de pétrole des pays extérieurs au...

mercredi 09 mai 2018

Etats-Unis/Iran: l'Arabie prête à augmenter la production de…

Ryad: L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a déclaré qu'elle prendrait toutes les mesures nécessaires pour empêcher des pénuries d'approvisionnement en...

vendredi 27 avril 2018

ExxonMobil enregistre sa plus faible production depuis 1999…

New York: ExxonMobil a déçu Wall Street vendredi en annonçant des résultats en demi-teinte et le plus faible niveau trimestriel de sa...

jeudi 19 avril 2018

Norvège: la production de pétrole recule en mars

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a reculé en mars à cause de problèmes techniques...

jeudi 12 avril 2018

L'Opep revoit en hausse sa prévision de production de pétrol…

Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui continue de limiter sa production de brut, a légèrement revu à la hausse...

mercredi 21 mars 2018

Norvège: la production de pétrole en février plus faible qu…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a reculé en février, ressortant en deçà des projections...

mercredi 14 mars 2018

Pétrole: l'Opep revoit en hausse sa prévision de production …

Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui continue de limiter sa production de brut, a de nouveau revu à la...


-Voir toutes les actualités de la production de pétrole

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 25 mai 2018 à 21:37

Le pétrole chute, Ryad et Moscou semblent prêts à augmenter …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont lourdement chuté vendredi à New York et Londres alors que l'Arabie saoudite et son...

vendredi 25 mai 2018 à 16:20

Le pétrole chute, Ryad juge une augmentation de la productio…

Londres: Les cours du pétrole perdaient près de deux dollars vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite et son allié...

vendredi 25 mai 2018 à 13:06

Ryad et Moscou envisagent une hausse de production de pétrol…

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite et la Russie, qui s'entendent depuis 2017 avec d'autres gros producteurs de pétrole pour limiter l'offre, ont jugé possible...

vendredi 25 mai 2018 à 12:24

Le pétrole baisse, Russie et Arabie saoudite discutent d'une…

Londres: Les prix du pétrole reculaient nettement vendredi en cours d'échanges européens alors que la Russie et l'Arabie saoudite envisagent désormais d'augmenter...

vendredi 25 mai 2018 à 06:22

Le pétrole continue de reculer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de baisser vendredi en Asie, du fait de la hausse des stocks de brut américain et...

jeudi 24 mai 2018 à 21:32

Le pétrole recule face à une possible remontée de la product…

NYC/Cours de clôture: Les cours du brut ont reculé jeudi alors que se raffermit l'hypothèse d'un assouplissement de l'accord forçant les membres...

jeudi 24 mai 2018 à 16:52

Réduction du prix du diesel: Petrobras chute de 10% en Bours…

Sao paulo: Les actions du Brésilien Petrobras chutaient jeudi matin de plus de 10% à la Bourse de Sao Paulo, au lendemain...

jeudi 24 mai 2018 à 16:13

Le pétrole accentue ses pertes avec l'aversion au risque des…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les marchés délaissaient les actifs les plus risqués après...

jeudi 24 mai 2018 à 12:19

Le pétrole plombé par la hausse inattendue des réserves amér…

Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les marchés digéraient la hausse hebdomadaire inattendue des réserves...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite