Logo

Mexique: Pemex a creusé ses pertes en 2017

prix du petrole mexicoMexico: La compagnie pétrolière mexicaine Pemex (publique) a creusé ses pertes en 2017, à 17,9 milliards de dollars contre 14,3 un an plus tôt, souffrant notamment de la dépréciation du peso.
Sur le seul quatrième trimestre, sa perte nette est de 18 milliards de dollars, alors que le groupe d'Etat avait dégagé un bénéfice de 3,8 milliards de dollars sur la même période de 2016.

Outre la perte de valeur du peso mexicain face au dollar, Pemex cite le coût financier plus élevé de sa dette comme facteur négatif pour son bilan.

Après une amorce de redressement fin 2016 et trois trimestres consécutifs de bénéfice, l'entreprise était de nouveau tombée dans le rouge au troisième trimestre 2017.

Première entreprise du pays, Pemex a toutefois profité, au dernier trimestre 2017, d'un bond de ses ventes de 24%, grâce à la reprise des cours du pétrole sur le marché international et à la libéralisation des prix des stations-essence au Mexique.

Son chiffre d'affaires atteint ainsi sur la période 21,6 milliards de dollars.

Pemex, dont les recettes représentent environ 16% de celles de l'Etat mexicain, a dû faire face ces dernières années à de graves problèmes financiers alors que sa production chutait et que les cours du brut étaient aussi à la baisse.

Cette année, elle a aussi souffert de la suspension de ses opérations au troisième trimestres après le passage des ouragans et surtout de deux violents tremblements de terre qui ont secoué le Mexique en moins de deux semaines en septembre.

Au quatrième trimestre, la production moyenne de Pemex était de 1,88 million de barils par jour, contre deux millions sur la même période de 2016 et 3,3 millions en 2004, quand ses chiffres ont commencé à baisser.

Le gouvernement a lancé en 2013 une vaste réforme énergétique, qui a mis fin au monopole d'Etat de Pemex, vieux de près de 80 ans.


(c) AFP

Commenter Mexique: Pemex a creusé ses pertes en 2017


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.