Menu
RSS
A+ A A-

Mexique: Pemex a creusé ses pertes en 2017

prix du petrole mexicoMexico: La compagnie pétrolière mexicaine Pemex (publique) a creusé ses pertes en 2017, à 17,9 milliards de dollars contre 14,3 un an plus tôt, souffrant notamment de la dépréciation du peso.
Sur le seul quatrième trimestre, sa perte nette est de 18 milliards de dollars, alors que le groupe d'Etat avait dégagé un bénéfice de 3,8 milliards de dollars sur la même période de 2016.

Outre la perte de valeur du peso mexicain face au dollar, Pemex cite le coût financier plus élevé de sa dette comme facteur négatif pour son bilan.

Après une amorce de redressement fin 2016 et trois trimestres consécutifs de bénéfice, l'entreprise était de nouveau tombée dans le rouge au troisième trimestre 2017.

Première entreprise du pays, Pemex a toutefois profité, au dernier trimestre 2017, d'un bond de ses ventes de 24%, grâce à la reprise des cours du pétrole sur le marché international et à la libéralisation des prix des stations-essence au Mexique.

Son chiffre d'affaires atteint ainsi sur la période 21,6 milliards de dollars.

Pemex, dont les recettes représentent environ 16% de celles de l'Etat mexicain, a dû faire face ces dernières années à de graves problèmes financiers alors que sa production chutait et que les cours du brut étaient aussi à la baisse.

Cette année, elle a aussi souffert de la suspension de ses opérations au troisième trimestres après le passage des ouragans et surtout de deux violents tremblements de terre qui ont secoué le Mexique en moins de deux semaines en septembre.

Au quatrième trimestre, la production moyenne de Pemex était de 1,88 million de barils par jour, contre deux millions sur la même période de 2016 et 3,3 millions en 2004, quand ses chiffres ont commencé à baisser.

Le gouvernement a lancé en 2013 une vaste réforme énergétique, qui a mis fin au monopole d'Etat de Pemex, vieux de près de 80 ans.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 juin 2018 à 16:52

USA: les stocks de brut chutent, ceux de produits raffinés m…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé deux fois plus fortement que prévu la semaine dernière, tandis que...

mercredi 20 juin 2018 à 16:29

Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "respon…

milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, pour corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria...

mercredi 20 juin 2018 à 16:08

Le pétrole en hausse, l'Iran et l'Arabie saoudite jouent leu…

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions...

mercredi 20 juin 2018 à 15:30

L'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions avan…

Vienne: L'Arabie saoudite a plaidé mercredi en faveur d'une augmentation de la production de pétrole de l'Opep, avant une réunion du cartel...

mercredi 20 juin 2018 à 12:58

Pétrole: la Libye perd des milliards de dollars en raison de…

Tripoli: Le patron de la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) Mustafa Sanallah déplore, dans un entretien à l'AFP, des milliards de...

mercredi 20 juin 2018 à 12:25

Le pétrole remonte après un commentaire de l'Iran

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran a indiqué ne pas croire à un...

mercredi 20 juin 2018 à 08:31

Le pétrole aux Féroé: un rendez-vous pour le moment manqué

Tórshavn (danemark): Toujours pas l'ombre d'une plateforme en vue... Après avoir nourri les attentes et galvanisé les rêves d'indépendance au tournant du...

mercredi 20 juin 2018 à 07:20

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi à la faveur d'estimations jugées favorables sur l'état des stocks de brut américain.

mardi 19 juin 2018 à 22:12

Le pétrole rattrapé par l'hostilité commerciale entre Chine …

NYC/Cours de clôture: A quelques jours d'un important sommet de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), les prix du pétrole ont...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite