Menu
A+ A A-

Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks américains

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en hausse vendredi, toujours influencés par un rapport américain notant une baisse des stocks américains de brut et une forte hausse des exportations.
Le baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en avril, a pris 78 cents pour clôturer à 63,55 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

Il a ainsi avancé pour la deuxième semaine de suite après une chute hebdomadaire de près de 10% en début de mois dans le sillage d'une lourde chute des indices boursiers à Wall Street.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril a terminé en hausse de 92 cents à 67,31 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), affichant également sa deuxième progression hebdomadaire de suite.

Le marché continuait à profiter d'une baisse surprise des stocks de brut aux Etats-Unis selon un rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) diffusé jeudi.

Ce rapport a également montré un net repli des stocks dans le terminal de Cushing, qui sert de référence à la cotation du pétrole new-yorkais.

Les stocks de ce terminal stratégique évoluaient ainsi à leur plus bas niveau depuis plus de trois ans et ont chuté de plus de la moitié depuis novembre, ont noté les analystes de Commerzbank.

A l'echelle du territoire américain, les stocks de brut sont stables depuis le début de l'année contre une hausse moyenne sur cette période de l'année de 25 millions de barils sur les cinq dernières années, ont observé les mêmes analystes.

Le niveau des exportations américaines a également été salué par les marchés, celui-ci se rapprochant avec 2,04 millions de barils par jour d'un plus haut atteint en octobre dernier.

Les importations ont par ailleurs chuté de plus de 800.000 barils à 7,02 millions de barils par jour.

Or, estime James Williams de WTRG Economics, le marché pourrait dans les prochains jours sanctionner ces deux données suggérant que "la demande en pétrole produit par les pays de l'OPEP pourrait ralentir".

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole, tenue par un accord de réduction de la production avec ses partenaires pour écouler les stocks mondiaux et faire remonter les prix, compte sur une demande mondiale solide pour écouler son pétrole et rééquilibrer le marché.

Sur le plan international, des perturbations touchant un puits de pétrole en Libye ont par ailleurs soutenu la hausse des prix vendredi mais "à la marge", selon M. Williams, le puits concerné représentant une production d'"environ 70.000 barils par jour".

La production américaine montrait aussi des signes de stagnation après avoir progressé très fortement ces dernières semaines.

Celle-ci s'est stabilisée à 10,27 millions de barils par jour dans le dernier rapport de l'EIA.

Par ailleurs, le baromètre hebdomadaire de la société américaine Baker Hughes, un indicateur avancé de la production aux Etats-Unis, a noté vendredi l'ajout d'un puits supplémentaire cette semaine, contre sept la semaine précédente.


(c) AFP

Commenter Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks américains


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 03 août 2021 à 10:44

    BP: bénéfice trimestriel dopé la remontée des cours du brut

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a annoncé mardi un bénéfice net de 3,1 milliards de dollars (2,8 milliards de francs) au...

    lundi 02 août 2021 à 21:53

    Le pétrole en net recul après des chiffres décevants du sect…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté lundi après des chiffres d'activité manufacturière décevants en Chine et aux États-Unis et devant l'augmentation de la production de l'OPEP.

    lundi 02 août 2021 à 12:10

    Le pétrole recule, la prudence regagne le marché

    Londres: Les cours du pétrole reprennaient leur souffle lundi après une semaine de hausse, la prudence regagnant les investisseurs alors que la...

    vendredi 30 juillet 2021 à 21:52

    Le pétrole accélère, tiré par la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, sur la foi de nouveaux chiffres américains qui témoignent de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 21:33

    Deux morts dans l'attaque d'un pétrolier au large d'Oman, Is…

    Jérusalem: L'attaque d'un pétrolier en mer d'Oman a fait deux morts au sein de l'équipage, a annoncé vendredi son armateur Zodiac Maritime...

    vendredi 30 juillet 2021 à 18:25

    ExxonMobil et Chevron, renfloués par la reprise, évitent de …

    New York: Les majors pétrolières américaines ExxonMobil et Chevron ont renoué avec les gros profits au deuxième trimestre à la faveur du...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:53

    Chevron, aidé par le rebond de la demande en énergie, gâte s…

    New York: Le groupe américain d'hydrocarbures Chevron a dépassé les attentes au deuxième trimestre, ses activités de production de pétrole et de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:21

    ExxonMobil dopé par le rebond de la demande en énergie au 2e…

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, portée par le rebond de la demande pour le pétrole, le gaz et ses produits...

    vendredi 30 juillet 2021 à 11:58

    Le pétrole fléchit légèrement mais conserve des gains sur la…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en léger repli vendredi mais s'appréciaient sur l'ensemble de la semaine, bien aidés par la petite...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite