Logo

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par des charges

prix du petrole ParisParis: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une perte au quatrième trimestre, pénalisé notamment par différentes charges, a-t-il annoncé jeudi.
Le groupe, né de la fusion début 2017 du français Technip et de l'américain FMC Technologies, a dégagé un bénéfice net annuel de 113,3 millions de dollars, contre 378,2 millions de dollars un an plus tôt sur une base pro forma, selon un communiqué.

Cette performance est nettement inférieure au consensus d'analystes compilé par Bloomberg, qui tablait sur 463,5 millions de dollars.

Le groupe a notamment été pénalisé par 490,2 millions de dollars de charges et crédits après impôts, qui comprennent 352 millions de dollars de coûts de restructuration et des coûts liés à la fusion, précise son communiqué. Cette somme inclut également une charge de 138,2 millions de dollars liée à la réforme fiscale aux Etats-Unis.

Le chiffre d'affaires a pour sa part décliné de 21% à 15 milliards de dollars.

Pour le seul quatrième trimestre, le groupe a enregistré une perte de 153,9 millions de dollars, en raison notamment des charges, pour un chiffre d'affaires de 3,7 milliards de dollars, en recul de 15,9%.

Au cours de cette période, le chiffre d'affaires de la division Subsea (sous-marine) s'est contractée de 36,2% à 1,3 milliard de dollars, en raison "d'une baisse d'activité des projets en Europe, en Afrique et dans la région Asie-Pacifique", détaille le document. Celui de la division Onshore/Offshore, dédiée aux installations pétrolières terrestres et marines, s'est replié de 2% à 2 milliards de dollars.

Pour l'exercice en cours, le groupe s'attend à un chiffre d'affaires compris entre 5 et 5,3 milliards de dollars pour la division Subsea et entre 5,3 et 5,7 milliards de dollars pour la division Onshore/Offshore.

Celui de la division des technologies de surface devrait atteindre entre 1,5 et 1,6 milliard de dollars.

Le groupe a par ailleurs relevé sa prévision de marge pour la branche Onshore/Offshore: il vise désormais au moins 10,5%, contre au moins 9,5% précédemment.


(c) AFP

Commenter TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par des charges


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.