Menu
A+ A A-

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment entre l'Iran et Israël, pourraient perturber la production internationale.
Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 65,55 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 71 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de mars prenait 76 cents, à 62,44 dollars.

Les cours du pétrole, qui avaient chuté de leurs plus hauts en trois ans atteints fin janvier, se sont ressaisis la semaine dernière et entamaient la semaine en légère hausse.

Les volumes restaient cependant modérés en raison d'un jour férié aux Etats-Unis.

"Les tensions au Moyen-Orient" profitent aux prix du brut, ont commenté les analystes de Commerzbank.

Le Premier ministre israélien a menacé de façon très théâtrale dimanche à Munich les "tyrans de Téhéran" de représailles en cas d'agression, une sortie "caricaturale" selon l'Iran, une semaine après leur première confrontation ouverte en Syrie.

Cette première confrontation entre Israël et l'Iran sur la scène syrienne laisse craindre une escalade du conflit, même si jusqu'ici les deux pays semblent vouloir éviter une guerre ouverte.

Cela pourrait perturber la production iranienne, alors que le pays a extrait en janvier 3,81 millions de barils par jour, selon les données de l'Agence américaine de l'Energie.

Cependant, les analystes s'inquiétaient de voir le nombre de puits actifs aux Etats-Unis à nouveau augmenter (+7 la semaine dernière selon les dernières données du fournisseur de services pétroliers Baker Hughes, publiées vendredi).

"Le nombre de puits actifs a augmenté de 55 depuis le début de l'année", ce qui laisse présager une poursuite de la hausse de la production américaine, ont commenté les analystes de JBC Energy.


(c) AFP

Commenter Le pétrole grimpe dans un marché sans volume


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 10 avril 2021 à 10:08

    Arabie: Aramco lève 12,4 milliards de dollars dans un accord…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé avoir signé un accord avec un consortium mené par le fonds américain EIG Global...

    vendredi 09 avril 2021 à 21:27

    Le pétrole sous la pression du Covid-19 en Inde et des négoc…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé vendredi, refroidis par l'évolution de la pandémie de Covid-19 sur des marchés...

    vendredi 09 avril 2021 à 11:54

    Le pétrole sous la pression du Covid-19 en Inde et des négoc…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse vendredi, refroidis par l'évolution de la pandémie de Covid-19 sur des marchés porteurs...

    jeudi 08 avril 2021 à 22:07

    Le pétrole stable au lendemain des stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fait du surplace jeudi au lendemain d'une petite hausse, dans un marché s'interrogeant sur...

    jeudi 08 avril 2021 à 11:55

    Le pétrole au ralenti après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient jeudi au lendemain d'une petite hausse, préoccupés par l'évolution de la pandémie de Covid-19 et une...

    mercredi 07 avril 2021 à 21:28

    Le pétrole en petite hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en légère hausse une séance indécise mercredi après des chiffres américains faisant état...

    mercredi 07 avril 2021 à 17:15

    🛢️ USA: les stocks de brut chutent, ceux d'essence gonflent

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé pour la deuxième semaine consécutive, tandis que celles d'essence ont...

    mercredi 07 avril 2021 à 13:14

    Le pétrole en méforme attend les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole piquaient du nez mercredi, plombés par le regain de vigueur du Covid-19, les investisseurs se montrant par...

    mercredi 07 avril 2021 à 13:13

    Shell: la vague de froid au Texas pourrait coûter 200 millio…

    Londres: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé mercredi que la vague de froid au Texas, qui a perturbé ses...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 26 mars 2021 Les pétrolières bénéficient de l'impact sur les cours du brut du blocage prolongé du canal de Suez: Chevron prend 0,72% et Exxon Mobil 1,38%.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite