Menu
A+ A A-

L'Irak veut augmenter ses capacités de production de pétrole et gaz

prix du petrole KoweïtKoweït: L'Irak, pays membre de l'Opep, prévoit de porter sa capacité de production de pétrole à sept millions de barils par jour (mbj) d'ici 2022 et d'augmenter également sa production de gaz naturel, a déclaré mardi son ministre du Pétrole.
Ravagé par une succession de guerre, l'Irak a estimé lundi avoir besoin de près de 90 milliards de dollars (73 milliards d'euros) pour la reconstruction du pays. Le pétrole est une de ses principales ressources.

Actuellement, le pays dispose d'une capacité de production de cinq millions de barils par jour. Il ne produit toutefois que 4,7 millions de barils quotidiennement dans le cadre d'un accord de réduction de production de pays pétroliers OPEP et non OPEP afin de soutenir les cours de l'or noir.

"Notre objectif est d'atteindre sept millions de barils par jour d'ici 2022", a déclaré le ministre du Pétrole Jabbar al-Louaïbi, au cours d'une conférence sur la reconstruction de l'Irak organisée à Koweït.

Il a donné cette précision lors de la présentation de projets pétroliers et gaziers à des investisseurs étrangers.

M. Louaïbi a indiqué que son pays avait des réserves prouvées de pétrole brut de 145 milliards de barils, en affirmant que ce chiffre passera à environ 250 milliards de barils en cas d'investissements adéquats.

Il a également souligné que son pays prévoit de porter sa production de gaz naturel à sept milliards de pieds cubes par jour d'ici 2021, contre 2,7 milliards de pieds cubes actuellement.

Le ministre a appelé les investisseurs étrangers à saisir d'énormes opportunités d'investissement dans le secteur pétrolier et gazier où une douzaine de milliards de dollars sont nécessaires immédiatement, conformément au plan de reconstruction irakien.

L'Irak est le deuxième membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) en termes de production et d'exportation de pétrole brut.

Selon M. Louaïbi, les attaques du groupe Etat islamique (EI) ont réduit la capacité de raffinage à 450.000 barils par jour (bj) contre 930.000 bj avant l'offensive de l'EI en 2014.

Le pays prévoit, selon lui, de construire d'ici 2021 sept nouvelles raffineries d'une capacité de production de 700.000 bj.


(c) AFP

Commenter L'Irak veut augmenter ses capacités de production de pétrole et gaz


    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    mardi 07 mai 2019

    L'Irak près de signer un contrat de 53 milliards de dollars …

    Bagdad: L'Irak s'apprête à signer un contrat de 53 milliards de dollars (46,6 milliards d'euros) sur une durée de 30 ans avec...

    jeudi 25 avril 2019

    L'Irak deviendrait le 3e exportateur de pétrole du monde en …

    Bagdad: L'Irak devrait produire près de six millions de barils par jour (mbj) en 2030, a estimé jeudi l'Agence internationale de l'énergie...

    vendredi 21 décembre 2018

    Le géant pétrolier Total condamné à Paris à 500.000 euros d…

    Paris: Le géant pétrolier Total été condamné vendredi à Paris à 500.000 euros d'amende pour "corruption d'agent public étranger" en marge de...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    jeudi 13 juin 2019

    La production iranienne de pétrole a chuté en mai (Opep)

    Paris: La production de pétrole de l'Iran, frappé par de nouvelles sanctions américaines, a fortement chuté en mai, selon un rapport de...

    mercredi 12 juin 2019

    L'Opep proche d'étendre la réduction de la production

    Montrea: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) sont proches d'une reconduction des accords visant à réduire les pompages...

    lundi 10 juin 2019

    La Russie voit 'de grands risques de surproduction' de pétro…

    Moscou: La Russie a indiqué lundi, lors d'une rencontre avec l'Arabie saoudite, voir "de grands risques de surproduction" de pétrole dans le...

    lundi 27 mai 2019

    Le marché pétrolier devrait s'équilibrer fin 2019

    Dubaï: Le marché du pétrole devrait s'équilibrer vers la fin de l'année avec le recul des stocks mondiaux et le maintien d'une...

    mardi 14 mai 2019

    La production de pétrole de l'Opep stable en avril malgré un…

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu sa production quasi inchangée le mois dernier, une baisse en Iran ayant...

    mardi 07 mai 2019

    L'EIA relève ses prévisions pour la production américaine de…

    New York: La production américaine de pétrole brut devrait augmenter de 1,49 million de barils par jour (bpj) en 2019 pour atteindre...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 16 juin 2019 à 17:11

    Ryad vise une prolongation de l'accord Opep début juillet

    KARUIZAWA (Japon): Le ministre saoudien de l'Energie, Khalid al-Falih, a annoncé dimanche que l'Opep se réunirait probablement la première semaine de juillet...

    dimanche 16 juin 2019 à 11:34

    Saudi Aramco: l'Arabie maintient sa volonté de vendre une pa…

    Ryad: L'Arabie saoudite reste engagée à vendre sur le marché jusqu'à 5% du géant pétrolier national Saudi Aramco lors de son introduction...

    dimanche 16 juin 2019 à 11:09

    Pétroliers: Le Kokuta Courageous au mouillage au large des E…

    Dubai: Le Kokuta Courageous, un des deux pétroliers victimes d'une attaque jeudi dans le Golfe d'Oman, est au mouillage au large des...

    vendredi 14 juin 2019 à 21:24

    Scrutant les tensions en mer d'Oman, le pétrole termine en h…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, les investisseurs s'inquiétant des potentielles répercussions sur le marché du...

    vendredi 14 juin 2019 à 16:07

    Les prix du pétrole divergent, entre demande en baisse et ri…

    Londres: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant entre les tensions géopolitiques qui mettent l'offre...

    vendredi 14 juin 2019 à 12:13

    Le pétrole recule, l'AIE revoit sa demande à la baisse

    Londres: Les prix du pétrole repartaient en baisse vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a de...

    vendredi 14 juin 2019 à 11:58

    L'AIE révise à nouveau à la baisse sa prévision de demande d…

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a abaissé vendredi pour la deuxième fois consécutive sa prévision de croissance de la demande de...

    vendredi 14 juin 2019 à 07:10

    Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper, vendredi en Asie, au lendemain de l'attaque de deux pétroliers en mer d'Oman, qui...

    jeudi 13 juin 2019 à 20:14

    Le pétrole bondit après des attaques contre deux tankers dan…

    Londres: Les prix du pétrole ont bondi jeudi après des attaques contre deux tankers dans le Golfe ravivant les craintes d'un conflit dans...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 5 juin 2019 Le baril de WTI pour livraison en juillet, référence américaine, a perdu 1,80 dollar, à 51,68 dollars, à son plus bas depuis la mi-janvier.
    Le baril a perdu plus de 20% sur les six dernières semaines.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite