Menu
RSS
A+ A A-

L'Irak veut augmenter ses capacités de production de pétrole et gaz

prix du petrole KoweïtKoweït: L'Irak, pays membre de l'Opep, prévoit de porter sa capacité de production de pétrole à sept millions de barils par jour (mbj) d'ici 2022 et d'augmenter également sa production de gaz naturel, a déclaré mardi son ministre du Pétrole.
Ravagé par une succession de guerre, l'Irak a estimé lundi avoir besoin de près de 90 milliards de dollars (73 milliards d'euros) pour la reconstruction du pays. Le pétrole est une de ses principales ressources.

Actuellement, le pays dispose d'une capacité de production de cinq millions de barils par jour. Il ne produit toutefois que 4,7 millions de barils quotidiennement dans le cadre d'un accord de réduction de production de pays pétroliers OPEP et non OPEP afin de soutenir les cours de l'or noir.

"Notre objectif est d'atteindre sept millions de barils par jour d'ici 2022", a déclaré le ministre du Pétrole Jabbar al-Louaïbi, au cours d'une conférence sur la reconstruction de l'Irak organisée à Koweït.

Il a donné cette précision lors de la présentation de projets pétroliers et gaziers à des investisseurs étrangers.

M. Louaïbi a indiqué que son pays avait des réserves prouvées de pétrole brut de 145 milliards de barils, en affirmant que ce chiffre passera à environ 250 milliards de barils en cas d'investissements adéquats.

Il a également souligné que son pays prévoit de porter sa production de gaz naturel à sept milliards de pieds cubes par jour d'ici 2021, contre 2,7 milliards de pieds cubes actuellement.

Le ministre a appelé les investisseurs étrangers à saisir d'énormes opportunités d'investissement dans le secteur pétrolier et gazier où une douzaine de milliards de dollars sont nécessaires immédiatement, conformément au plan de reconstruction irakien.

L'Irak est le deuxième membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) en termes de production et d'exportation de pétrole brut.

Selon M. Louaïbi, les attaques du groupe Etat islamique (EI) ont réduit la capacité de raffinage à 450.000 barils par jour (bj) contre 930.000 bj avant l'offensive de l'EI en 2014.

Le pays prévoit, selon lui, de construire d'ici 2021 sept nouvelles raffineries d'une capacité de production de 700.000 bj.


(c) AFP

La Production de pétrole dans le monde


mardi 17 juillet 2018

Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé mardi l'arrêt des exportations de brut depuis le terminal de Zaouia en...

jeudi 12 juillet 2018

Pétrole: les tensions sur l'offre mondiale vont encore peser…

Paris: Les problèmes de production qui affectent plusieurs importants pourvoyeurs d'or noir dans le monde vont continuer de peser sur le marché...

mercredi 11 juillet 2018

Venezuela: la production pétrolière en chute libre

Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en juin, avec 1,5 million de barils par jour (mbj), soit...

mercredi 11 juillet 2018

Norvège: la production pétrolière augmente moins que prévu e…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juin mais moins qu'attendu en raison...

mardi 03 juillet 2018

Pétrole: l'Arabie saoudite confirme être prête à augmenter s…

Ryad: L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a confirmé mardi être prête à utiliser sa capacité de production disponible, estimée à...

dimanche 01 juillet 2018

Pétrole: l'Arabie saoudite prête à augmenter sa production s…

Washington: Les Etats-Unis ont indiqué ce week-end que l'Arabie saoudite était prête à augmenter sa production de pétrole si les circonstances l'exigeaient...

jeudi 28 juin 2018

Pétrole: face aux risques de baisses de production, l'Opep n…

Londres: Moins d'une semaine après une réunion de l'Opep, les risques de perturbation de la production de pétrole se multiplient à travers...

samedi 23 juin 2018

L'Opep a validé avec ses alliés une hausse de production (mi…

Vienne: L'Opep et ses alliés, dont la Russie, ont validé samedi comme prévu le principe d'une hausse de leur production de brut...

samedi 23 juin 2018

Le compromis de l'Opep, trop "vague" pour faire re…

Vienne: L'Opep a avalisé samedi avec la Russie et ses autres partenaires le principe d'une hausse de production, mais les experts jugent...


-Voir toutes les actualités de la production de pétrole

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 juillet 2018 à 12:18

Le pétrole recule, le marché peine à trouver une direction

Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens, effaçant leur rebond de la veille dans un marché volatile après...

jeudi 19 juillet 2018 à 07:18

Le pétrole contrasté en Asie

Singapour: Les cours du pétrole prenaient des directions opposées jeudi en Asie après la baisse des stocks américains de produits raffinés, dans...

jeudi 19 juillet 2018 à 06:05

Les réserves stratégiques de pétrole, arme à multiples usage…

New York: La possible utilisation par les Etats-Unis de ses réserves stratégiques de pétrole remet en lumière ces quantités de brut que...

mercredi 18 juillet 2018 à 22:10

Le pétrole monte après une baisse des stocks américains de p…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi, des données sur les stocks américains hebdomadaires de produits raffinés se montrant...

mercredi 18 juillet 2018 à 17:09

USA: hausse surprise des stocks de brut et nouveau record de…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont affiché une hausse surprise la semaine dernière, tandis que la production a...

mercredi 18 juillet 2018 à 16:20

Le pétrole en baisse avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient à nouveau mercredi en cours d'échanges européens avant les données hebdomadaires officielles sur les stocks américains...

mercredi 18 juillet 2018 à 12:32

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau mercredi en cours d'échanges européens avant les données hebdomadaires officielles sur les stocks américains...

mercredi 18 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient à nouveau mercredi en Asie, dans un contexte de craintes sur une augmentation de l'offre et...

mardi 17 juillet 2018 à 23:06

Une Bourse américaine lance un contrat sur le pétrole basé à…

New York: La plateforme boursière américaine Intercontinental Exchange (ICE) a annoncé mardi le lancement d'un nouveau contrat à terme sur le pétrole...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite