Menu
A+ A A-

Algérie: protocole d'accord de "coopération" Engie-Sonatrach dans les énergies renouvelables

prix du petrole AlgerAlger: Le géant français de l'énergie Engie (ex-GDF-Suez), filiale de Suez, a signé un protocole d'accord dans le secteur des énergies renouvelables avec le groupe public pétrolier algérien Sonatrach, a constaté un journaliste de l'AFP.
"Il s'agit d'un accord de coopération et de partage des compétences dans trois domaines d'intérêt commun", a expliqué à l'AFP Bruno Bensasson, directeur Afrique d'Engie.

Ces domaines sont la "solarisation" (utilisation de l'énergie solaire) des stations de compression des gazoducs, la valorisation des gaz torchés (brûlés lors de l'extraction du pétrole et du gaz) et "l'efficacité énergétique" des processus industriels (tels que production ou liquéfaction de gaz par exemple), a-t-il précisé.

Cet accord est "un engagement de travailler ensemble", a-t-il souligné. "Il n'y a pas encore d'engagements commerciaux" à ce stade. "Il s'agit de fixer une collaboration, de préparer l'avenir (...) avant de passer à des choses de plus grande envergure".

Engie est un acteur économique important en Algérie, notamment dans l'exploration et la production de gaz naturel. Il est notamment le principal acheteur de gaz naturel liquéfié (GNL) dans le pays.

Engie a conclu des contrats GNL à long terme avec Sonatrach représentant 8,5 milliards de m3 par an, selon le groupe, ainsi qu'un contrat à long terme pour de la fourniture de gaz par conduite via Medgas, représentant 1 milliard de m3 par an.

Il a également notamment signé un accord de partage de production de gaz avec Sonatrach pour la région de Touat, située dans le sud-ouest du pays, dans le Sahara algérien.

Le début de la production est attendu en 2018 pour une période de 27 ans.

Les relations entre Engie et Sonatrach s'étaient tendues ces deux dernières années.

En mai 2016, un dirigeant de Engie s'était dit favorable à une révision du système des contrats de fourniture de gaz à long terme, indexés sur les cours du pétrole, ce qu'avait fermement rejeté Alger.

En janvier 2017, un haut responsable d'une filiale d'Engie avait imputé la tension sur l'approvisionnement en gaz dans le sud-est de la France, en pleine vague de froid, à un "problème de production" en Algérie. Sonatrach avait réagi en assurant avoir respecté ses "engagements contractuels".

En avril, le Premier ministre algérien de l'époque, Abdelmalek Sellal, avait assuré que les contentieux avec Engie étaient réglés.


(c) AFP

Commenter Algérie: protocole d'accord de "coopération" Engie-Sonatrach dans les énergies renouvelables


    Le pétrole en Algérie

    vendredi 16 novembre 2018

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    lundi 29 octobre 2018

    Algérie: accords Sonatrach-Total-Eni pour de premières explo…

    Alger: Le géant public algérien des hydrocarbures Sonatrach a signé lundi à Alger deux accords avec les groupes pétroliers français Total et...

    dimanche 07 octobre 2018

    Sonatrach et Total s'unissent pour créér le 1er complexe pét…

    Alger: Une entreprise conjointe alliant le géant public algérien des hydrocarbures Sonatrach et le groupe français pétrolier Total va construire le premier...

      Toutes les nouvelles du pétrole en Algérie

    La Compagnie pétrolière Algérienne Sonatrach

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l'Algérie

    vendredi 16 novembre 2018

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la frontière nigéro-algérienne, indique un communiqué du conseil des ministres nigérien.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Sonatrach

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 24 janvier 2019 à 05:28

    Le pétrole recule en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reculaient en Asie jeudi, plombés par les inquiétudes sur un ralentissement de la demande mondiale et des...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:30

    Le pétrole lesté par la prudence des investisseurs

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi dans un marché empreint de prudence alors que persistent les...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:29

    Une guerre des prix du pétrole avec les États-Unis nuirait à…

    Davos: La Russie ne devrait pas essayer de réduire la production américaine de schiste avec une guerre des prix du pétrole, car...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:14

    La compagnie chinoise CNOOC prévoit ses plus fortes dépenses…

    Singapour: CNOOC, le plus grand producteur de pétrole offshore de Chine, prévoit que ses dépenses en capital pour 2019 seront les plus...

    mercredi 23 janvier 2019 à 17:03

    Les compagnies pétrolières US disent à l'Opep que leur prod…

    New York: Les compagnies pétrolières américaines ont tenté mercredi d'apaiser les craintes de l'Opep de perdre des parts de marché, expliquant que...

    mercredi 23 janvier 2019 à 15:57

    La compagnie pétrolière Vénézuélienne PDVSA annonce une bais…

    Caracas: La compagnie pétrolière PDVSA appartenant à l’État vénézuélien, a déclaré que sa dette avait diminué de 5% l’an dernier, pour atteindre...

    mercredi 23 janvier 2019 à 12:35

    Le pétrole remonte dans un marché volatil

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mercredi en cours d'échanges européens, effaçant une partie de leurs pertes de la veille dans un...

    mercredi 23 janvier 2019 à 04:21

    Le pétrole stable en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient stables, mercredi en Asie, au lendemain d'une baisse provoquée par un regain d'inquiétude quant à l'économie...

    mardi 22 janvier 2019 à 22:11

    Le pétrole pénalisé par les craintes sur la croissance mondi…

    New york: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, fragilisés par les inquiétudes sur la croissance mondiale et de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 22 janvier 2019 Chine Les raffineries chinoises ont traité en moyenne 12,07 millions de barils de pétrole brut par jour en 2018, en hausse de 6,8% par rapport à l’année précédente.

    7 facteurs qui influenceront les prix du pétrole en 2019

    Le mercredi 23 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    2019: L'année dernière, les prix du pétrole ont atteint leur plus haut niveau en quatre ans, avant de plonger à plus de 30 dollars. De nombreux facteurs ont joué pendant cette période de volatilité, notamment les sanctions iraniennes et la promesse en résultant de l’OPEP + de stimuler la production pour éviter une pénurie d’approvisionnement. La volatilité semble s’être maintenue jusqu’en 2019, l’incertitude régnant dans plusieurs domaines clés des marchés pétroliers de cette année.

    Lire la suite

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite