Menu
RSS
A+ A A-

Algérie: protocole d'accord de "coopération" Engie-Sonatrach dans les énergies renouvelables

prix du petrole AlgerAlger: Le géant français de l'énergie Engie (ex-GDF-Suez), filiale de Suez, a signé un protocole d'accord dans le secteur des énergies renouvelables avec le groupe public pétrolier algérien Sonatrach, a constaté un journaliste de l'AFP.
"Il s'agit d'un accord de coopération et de partage des compétences dans trois domaines d'intérêt commun", a expliqué à l'AFP Bruno Bensasson, directeur Afrique d'Engie.

Ces domaines sont la "solarisation" (utilisation de l'énergie solaire) des stations de compression des gazoducs, la valorisation des gaz torchés (brûlés lors de l'extraction du pétrole et du gaz) et "l'efficacité énergétique" des processus industriels (tels que production ou liquéfaction de gaz par exemple), a-t-il précisé.

Cet accord est "un engagement de travailler ensemble", a-t-il souligné. "Il n'y a pas encore d'engagements commerciaux" à ce stade. "Il s'agit de fixer une collaboration, de préparer l'avenir (...) avant de passer à des choses de plus grande envergure".

Engie est un acteur économique important en Algérie, notamment dans l'exploration et la production de gaz naturel. Il est notamment le principal acheteur de gaz naturel liquéfié (GNL) dans le pays.

Engie a conclu des contrats GNL à long terme avec Sonatrach représentant 8,5 milliards de m3 par an, selon le groupe, ainsi qu'un contrat à long terme pour de la fourniture de gaz par conduite via Medgas, représentant 1 milliard de m3 par an.

Il a également notamment signé un accord de partage de production de gaz avec Sonatrach pour la région de Touat, située dans le sud-ouest du pays, dans le Sahara algérien.

Le début de la production est attendu en 2018 pour une période de 27 ans.

Les relations entre Engie et Sonatrach s'étaient tendues ces deux dernières années.

En mai 2016, un dirigeant de Engie s'était dit favorable à une révision du système des contrats de fourniture de gaz à long terme, indexés sur les cours du pétrole, ce qu'avait fermement rejeté Alger.

En janvier 2017, un haut responsable d'une filiale d'Engie avait imputé la tension sur l'approvisionnement en gaz dans le sud-est de la France, en pleine vague de froid, à un "problème de production" en Algérie. Sonatrach avait réagi en assurant avoir respecté ses "engagements contractuels".

En avril, le Premier ministre algérien de l'époque, Abdelmalek Sellal, avait assuré que les contentieux avec Engie étaient réglés.


(c) AFP


Commenter Algérie: protocole d'accord de "coopération" Engie-Sonatrach dans les énergies renouvelables

Le pétrole en Algérie


jeudi 09 novembre 2017

Sonatrach conclut un accord avec GE pour les équipements pét…

Alger: Le groupe pétrolier public algérien Sonatrach a signé jeudi à Alger un accord d'un montant qui pourrait atteindre 200 millions de...

lundi 02 octobre 2017

L'Algérie veut reprendre l'exploration du gaz de schiste

Alger: Le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia a demandé au groupe pétrolier public Sonatrach de reprendre l'exploration du gaz de schiste, suspendue...

lundi 11 septembre 2017

Le Vénézuélien Maduro à Alger, avec le pétrole au coeur des …

Alger: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a entamé lundi une visite officielle de 24 heures en Algérie, avec au menu la question...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Algérie

La Compagnie pétrolière Algérienne Sonatrach

Algérie: accord Sonatrach-Saipem pour mettre fin à une série de litiges

mercredi 14 février 2018

Alger: Le groupe public pétrolier algérien Sonatrach et la société italienne d'ingénierie et exploration pétrolière et gazière Saipem, filiale du géant Eni, ont annoncé avoir signé mercredi à Alger un accord réglant une série de litiges qui les opposaient.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Sonatrach

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

lundi 19 février 2018 à 17:14

France: Les prix des carburants reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite