Menu
A+ A A-

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par les stocks et la production

prix du petrole New YorkNew York: Le prix du pétrole reculait de nouveau à l'ouverture mercredi à New York, affaibli par l'anticipation d'une hausse de la production et des stocks de brut aux Etats-Unis, et par une volatilité persistante à Wall Street.
Vers 14H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en mars, référence américaine du brut, perdait 20 cents et s'échangeait à 63,19 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

Les marchés étaient dans l'attente, peu après l'ouverture, de la publication d'un rapport du département de l'Energie (DoE) sur les stocks hebdomadaires de brut aux Etats-Unis.

Le doute s'est quelque peu installé mardi soir après que la fédération professionnelle de l'American Petroleum Institute (API), qui publie ses propres données réputées moins fiables le mardi, a fait état d'une baisse inattendue des stocks de brut, selon plusieurs analystes.

Cela a brièvement fait remonter le cours du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. dans les échanges électroniques mardi soir.

"Il semble difficile à croire que les stocks s'inscriront en baisse dans ce rapport", a commenté Robert Yawger de Mizuho USA.

"Il est peu probable que cela soit confirmé par le DoE", ont abondé les analystes de Commerzbank.

Selon la médiane des estimations de plusieurs spécialistes compilées par l'agence Bloomberg, il est attendu une nouvelle hausse de 3 millions de barils des réserves de brut, une augmentation d'un million de barils de celles d'essence et une baisse des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et diesel) de 1,5 million de barils.

Les données sur la production américaine seront également scrutées, les Etats-Unis ayant atteint la semaine dernière 9,92 millions de barils par jour (mbj), au plus haut depuis que ces statistiques ont commencé à être compilées en 1983.

"Si l'on dépasse la barre des 10 mbj, ce serait une première dans un rapport hebdomadaire", a noté M. Yawger.

Le cap des 10 mbj a déjà été dépassé dans les prévisions mensuelles de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), mardi.

Celle-ci a révisé à la hausse ses prévisions de production aux Etats-Unis et anticipe désormais 10,6 mbj en 2018 et de 11,2 mbj en 2019.

Le cours du pétrole semblait par ailleurs toujours fragilisé par la forte volatilité à Wall Street, créant un sentiment de stress sur l'ensemble des marchés, selon de nombreux commentateurs.


(c) AFP

Commenter Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par les stocks et la production



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite