Menu
A+ A A-

Statoil renoue avec des bénéfices astronomiques en 2017

prix du petrole OsloOslo: Le groupe pétrolier norvégien Statoil est nettement revenu dans le vert en 2017 grâce à la remontée des cours et à une production record, a-t-il annoncé mercredi.
Le bénéfice net a atteint 4,6 milliards de dollars (3,7 milliards d'euros) contre une perte de 2,9 milliards un an plus tôt, pour un chiffre d'affaires en hausse de 33%, à 61,2 milliards (49,4 milliards d'euros).

"Nous avons dépassé des cibles pourtant ambitieuses", s'est félicité le directeur général, Eldar Saetre, lors d'une conférence de presse.

Indicateurs qui excluent des éléments volatils, le bénéfice net ajusté s'est élevé à 4,5 milliards après une perte de 200 millions en 2016, et le résultat d'exploitation ajusté à près de 13,8 milliards contre seulement 80 millions un an plus tôt.

L'amélioration porte tant sur les volumes que sur la valeur.

Statoil a produit l'an dernier en moyenne 2,08 millions de barils équivalent-pétrole par jour (Mbep/j), soit 5% de plus qu'un an plus tôt, grâce en particulier à l'international et au gaz naturel.

Après s'être ressaisis fin 2016, les prix du baril ont quant à eux continué de grimper grâce aux efforts de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses partenaires, qui ont limité leur production pour réduire l'offre sur le marché.

Sur l'année, Statoil a empoché 54 dollars par baril de Brent.

Le groupe a aussi bénéficié d'une importante revalorisation d'actifs aux États-Unis, en partie grâce à la réforme fiscale adoptée par l'administration Trump.

Fort de ses résultats, il a relevé de 4,5% son dividende pour le quatrième trimestre et évoqué la possibilité d'un rachat d'actions à plus long terme.

En milieu de matinée, l'action s'adjugeait près de 3% à la Bourse d'Oslo dans un marché en hausse de 0,74%.

"Statoil donne une nouvelle fois satisfaction", ont noté les analystes de Bernstein, en soulignant la maîtrise des investissements et des coûts d'exploitation ressortis en deçà des objectifs.

Le groupe dit s'attendre à une hausse de sa production comprise entre 1 et 2% cette année puis d'environ 3 ou 4% par an entre 2017 et 2020 grâce à la mise en exploitation de nouveaux gisements.

Il table aussi pour l'année en cours sur une remontée de ses investissements à 11 milliards de dollars, après les avoir ramenés à 9,4 milliards en 2017, moins qu'initialement escompté.

Grâce à une discipline sur les coûts, Statoil a sensiblement diminué le point d'équilibre sur ses projets, les nouveaux gisements du groupe devant être rentables avec un baril à 21 dollars.

Dans un communiqué distinct, la compagnie a d'ailleurs annoncé une nouvelle baisse de la facture de Johan Sverdrup, un gisement géant en cours de développement en mer du Nord, et une révision à la hausse de ses réserves, désormais estimées entre 2,1 et 3,1 milliards de barils équivalent-pétrole.

Avant Statoil, les géants ExxonMobil, Royal Dutch Shell, BP, ConocoPhillips ou encore Chevron avaient tous fait état d'une nette amélioration de leurs résultats annuels même si certains n'ont pas intégralement comblé les attentes.

Le français Total, qui publiera ses comptes jeudi, devrait faire état d'un bénéfice net ajusté "de près de 30% supérieur à celui de 2016", a indiqué son PDG Patrick Pouyanné au Monde cette semaine.


(c) AFP

Commenter Statoil renoue avec des bénéfices astronomiques en 2017


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mardi 06 novembre 2018

    Petrobras confirme son redressement au 3T grâce à la hausse …

    Rio de janeiro: Le groupe pétrolier public brésilien Petrobras a annoncé mardi un bénéfice net de 6,64 milliards de réais (1,5 milliard...

    mardi 06 novembre 2018

    Rosneft: bénéfice net plus que doublé au 3T après le relâche…

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi avoir plus que doublé son bénéfice net sur un an au troisième...

    vendredi 02 novembre 2018

    Enbridge: hausse de 48% du bénéfice net trimestriel

    Montréal: L'opérateur d'oléoducs canadien Enbridge a annoncé vendredi un bénéfice net de 933 millions de dollars canadiens au troisième trimestre , en...

    vendredi 02 novembre 2018

    Le rebond du pétrole relance ExxonMobil et Chevron

    New York: Les géants pétroliers ExxonMobil et Chevron ont annoncé vendredi de gros bénéfices trimestriels, ce qui a apaisé des marchés inquiets...

    vendredi 02 novembre 2018

    Chevron: bénéfice trimestriel plus que doublé mais revenus d…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi des résultats trimestriels contrastés, marqués par une flambée de son bénéfice sur...

    vendredi 02 novembre 2018

    ExxonMobil: le rebond du pétrole dope le bénéfice et les rev…

    New York: La major pétrolière ExxonMobil a annoncé vendredi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, profitant du redressement des prix du pétrole...

    jeudi 01 novembre 2018

    Pétrole: hausse de 41% du bénéfice net de Suncor au 3T

    Montréal: Suncor, premier groupe pétrolier canadien, a dégagé un bénéfice net en hausse de 41% au troisième trimestre, par rapport à la...

    jeudi 01 novembre 2018

    Shell voit son bénéfice 3T bondir grâce à la hausse des cour…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a dévoilé jeudi un bond de 43% de son bénéfice net au troisième trimestre...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

    Equinor (ex-Statoil) porté au 2T par la remontée du pétrole et les USA

    jeudi 26 juillet 2018

    Oslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor, anciennement Statoil, a publié jeudi des résultats trimestriels globalement en hausse grâce à la remontée des cours et à une augmentation de sa production aux États-Unis.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 23 janvier 2019 à 04:21

    Le pétrole stable en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient stables, mercredi en Asie, au lendemain d'une baisse provoquée par un regain d'inquiétude quant à l'économie...

    mardi 22 janvier 2019 à 22:11

    Le pétrole pénalisé par les craintes sur la croissance mondi…

    New york: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, fragilisés par les inquiétudes sur la croissance mondiale et de...

    mardi 22 janvier 2019 à 12:14

    Le pétrole recule avec les inquiétudes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, effaçant leur bond de la veille alors que les inquiétudes sur...

    mardi 22 janvier 2019 à 05:03

    Le pétrole recule en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, plombés par l'annonce d'un taux de croissance en Chine, la deuxième économie mondiale...

    lundi 21 janvier 2019 à 17:45

    Les prix des carburants poursuivent leur hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:46

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers brut recul…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches comme ceux des pétroliers chargés de brut ont baissé la semaine dernière, tandis...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:13

    Le pétrole hésite, la croissance chinoise s'essouffle

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient lundi en cours d'échanges européens, le rebond enregistré depuis le début de l'année s'essoufflant avec...

    lundi 21 janvier 2019 à 04:56

    Le pétrole à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, profitant de l'embellie boursière, mais les gains demeuraient limités...

    vendredi 18 janvier 2019 à 21:55

    Le pétrole aidé par l'espoir d'avancées dans les négociation…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 22 janvier 2019 Chine Les raffineries chinoises ont traité en moyenne 12,07 millions de barils de pétrole brut par jour en 2018, en hausse de 6,8% par rapport à l’année précédente.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite