Menu
A+ A A-

Statoil renoue avec des bénéfices astronomiques en 2017

prix du petrole OsloOslo: Le groupe pétrolier norvégien Statoil est nettement revenu dans le vert en 2017 grâce à la remontée des cours et à une production record, a-t-il annoncé mercredi.
Le bénéfice net a atteint 4,6 milliards de dollars (3,7 milliards d'euros) contre une perte de 2,9 milliards un an plus tôt, pour un chiffre d'affaires en hausse de 33%, à 61,2 milliards (49,4 milliards d'euros).

"Nous avons dépassé des cibles pourtant ambitieuses", s'est félicité le directeur général, Eldar Saetre, lors d'une conférence de presse.

Indicateurs qui excluent des éléments volatils, le bénéfice net ajusté s'est élevé à 4,5 milliards après une perte de 200 millions en 2016, et le résultat d'exploitation ajusté à près de 13,8 milliards contre seulement 80 millions un an plus tôt.

L'amélioration porte tant sur les volumes que sur la valeur.

Statoil a produit l'an dernier en moyenne 2,08 millions de barils équivalent-pétrole par jour (Mbep/j), soit 5% de plus qu'un an plus tôt, grâce en particulier à l'international et au gaz naturel.

Après s'être ressaisis fin 2016, les prix du baril ont quant à eux continué de grimper grâce aux efforts de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses partenaires, qui ont limité leur production pour réduire l'offre sur le marché.

Sur l'année, Statoil a empoché 54 dollars par baril de Brent.

Le groupe a aussi bénéficié d'une importante revalorisation d'actifs aux États-Unis, en partie grâce à la réforme fiscale adoptée par l'administration Trump.

Fort de ses résultats, il a relevé de 4,5% son dividende pour le quatrième trimestre et évoqué la possibilité d'un rachat d'actions à plus long terme.

En milieu de matinée, l'action s'adjugeait près de 3% à la Bourse d'Oslo dans un marché en hausse de 0,74%.

"Statoil donne une nouvelle fois satisfaction", ont noté les analystes de Bernstein, en soulignant la maîtrise des investissements et des coûts d'exploitation ressortis en deçà des objectifs.

Le groupe dit s'attendre à une hausse de sa production comprise entre 1 et 2% cette année puis d'environ 3 ou 4% par an entre 2017 et 2020 grâce à la mise en exploitation de nouveaux gisements.

Il table aussi pour l'année en cours sur une remontée de ses investissements à 11 milliards de dollars, après les avoir ramenés à 9,4 milliards en 2017, moins qu'initialement escompté.

Grâce à une discipline sur les coûts, Statoil a sensiblement diminué le point d'équilibre sur ses projets, les nouveaux gisements du groupe devant être rentables avec un baril à 21 dollars.

Dans un communiqué distinct, la compagnie a d'ailleurs annoncé une nouvelle baisse de la facture de Johan Sverdrup, un gisement géant en cours de développement en mer du Nord, et une révision à la hausse de ses réserves, désormais estimées entre 2,1 et 3,1 milliards de barils équivalent-pétrole.

Avant Statoil, les géants ExxonMobil, Royal Dutch Shell, BP, ConocoPhillips ou encore Chevron avaient tous fait état d'une nette amélioration de leurs résultats annuels même si certains n'ont pas intégralement comblé les attentes.

Le français Total, qui publiera ses comptes jeudi, devrait faire état d'un bénéfice net ajusté "de près de 30% supérieur à celui de 2016", a indiqué son PDG Patrick Pouyanné au Monde cette semaine.


(c) AFP

Commenter Statoil renoue avec des bénéfices astronomiques en 2017


    La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

    Equinor (ex-Statoil) porté au 2T par la remontée du pétrole et les USA

    jeudi 26 juillet 2018

    Oslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor, anciennement Statoil, a publié jeudi des résultats trimestriels globalement en hausse grâce à la remontée des cours et à une augmentation de sa production aux États-Unis.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    lundi 03 janvier 2022

    Les bénéfices d'Exxon au quatrième trimestre devraient dépas…

    New York: Le bénéfice d'Exxon Mobil Corp au quatrième trimestre devrait dépasser le consensus de Wall Bourse et dépasser ses niveaux d'avant...

    mercredi 01 décembre 2021

    ExxonMobil veut limiter ses dépenses et doubler les bénéfice…

    New York: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a présenté mercredi un plan d'investissements devant lui permettre de doubler ses bénéfices d'ici 2027...

    mercredi 24 novembre 2021

    Loukoïl: bénéfice net multiplié par quatre au 3e trimestre

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a annoncé mercredi un bénéfice multiplié par près de quatre au troisième trimestre sur...

    mardi 02 novembre 2021

    BP accuse une perte de 2,5 milliards de dollars au 3e trimes…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a annoncé mardi une perte nette de 2,5 milliards de dollars (2,3 milliards de francs) au...

    dimanche 31 octobre 2021

    La hausse des cours du pétrole dope de 158% le bénéfice net …

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco a vu son bénéfice net augmenter de 158% au troisième trimestre 2021, notamment grâce au rebond...

    jeudi 28 octobre 2021

    Repsol reste dans le vert au 3ème partiel grâce aux prix éle…

    Madrid: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a dégagé un bénéfice net de près de deux milliard d'euros sur les neuf premiers mois...

    jeudi 21 octobre 2021

    Technip Energies: troisième trimestre en hausse, précise ses…

    Paris: Technip Energies, société d'ingénierie et de services dans l'énergie, a précisé jeudi ses objectifs annuels après une hausse de ses résultats...

    jeudi 07 octobre 2021

    Shell: la tempête Ida pèsera sur les bénéfices

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi que la tempête Ida, qui a frappé fin août la Louisiane...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 19 janvier 2022 à 21:44

    Le pétrole frôle les 90 dollars, avant de consolider

    Cours de clôture: Le baril de Brent de mer du Nord a frôlé mercredi les 90 dollars, porté par son élan ainsi...

    mercredi 19 janvier 2022 à 12:20

    Le pétrole grimpe, dopé par la demande et les risques sur l…

    Londres: Les cours du pétrole continuaient leur envolée mercredi, la forte demande et les risques géopolitiques exerçant une pression à la hausse...

    mercredi 19 janvier 2022 à 10:33

    L'AIE met en garde sur une possible "nouvelle année de …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a revu en hausse ses prévisions de la demande de pétrole cette année et prévenu que...

    mardi 18 janvier 2022 à 22:39

    Le pétrole s'installe en haute altitude, l'attaque sur Abou …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé mardi proches des sommets de 7 ans atteints plus tôt, une attaque sur...

    mardi 18 janvier 2022 à 13:09

    Le pétrole au plus haut depuis 2014, des risques géopolitiqu…

    Londres: Les cours du pétrole s'envolaient mardi, les risques géopolitiques faisant craindre de nouvelles perturbations d'une offre déjà tendue, hissant les prix...

    mardi 18 janvier 2022 à 11:00

    Goldman Sachs voit le baril de Brent à 100 dollars au T3

    Paris: Goldman Sachs s'attend à ce que le prix du baril de Brent atteigne 100 dollars au second semestre de cette année...

    mardi 18 janvier 2022 à 09:43

    Le pétrole Brent et le WTI au plus haut depuis 2014

    Tokyo: Les prix du Brent et du WTI évoluaient mardi à leur plus haut niveau depuis plus de sept ans, dopés par...

    mardi 18 janvier 2022 à 06:28

    Pétrole: le Brent au plus haut depuis 2014, dopé par des ten…

    Tokyo: Le prix du pétrole de Brent a atteint mardi un plus haut en sept ans, dopé par les perturbations de l'offre...

    lundi 17 janvier 2022 à 15:20

    ⛽️ Forte hausse des prix des carburants en ce début d'année …

    Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service en France poursuivaient leur hausse la semaine passée. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021 - L'actualité des prix du pétrole

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    📉 En novembre 2021, le prix du pétrole diminue un peu

    Le vendredi 17 décembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2021, le prix du pétrole en euros se replie (-1,4 % après +13,8 % en octobre).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) baissent légèrement (-0,6 % après +3,3 %) sous l'effet du recul de ceux des matières premières industrielles (-4,7 % après +4,5 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, restent orientés à la hausse (+2,4 % après +2,5 %). Le prix du pétrole se replie En novembre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) recule (-3,0 % après +12,1 %)...

    Lire la suite

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite