Menu
RSS
A+ A A-

Chevron: le bénéfice bondit au 4T sous l'effet de la réforme fiscale

prix du petrole New YorkNew York: La compagnie pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi un bénéfice net en forte hausse pour le quatrième trimestre 2017, tiré notamment par les effets comptables de la réforme fiscale américaine, mais ses résultats ont déçu les marchés.
Il s'est élevé à 3,1 milliards de dollars pour 415 millions un an auparavant mais comprend un revenu exceptionnel de 2,02 milliards lié aux mesures fiscales et un autre de 1,44 milliard lié à des cessions ainsi qu'une charge de 840 millions pour dépréciation d'actifs.

Le chiffre d'affaires a progressé de 19,4% à 37,6 milliards de dollars, très légèrement supérieur aux attentes du marché. Le bénéfice ajusté par action est de 1,64 dollar.

"Les résultats et la trésorerie ont progressé significativement en 2017", a souligné le PDG du groupe Michael Wirth, cité dans le communiqué. "Nous avons atteint notre objectif de dégager un excédent de trésorerie grâce à des initiatives de réduction de nos dépenses en capital et de nos coûts, en lançant de nouveaux projets et en procédant aux cessions d'actifs prévues. Les prix plus élevés du pétrole ont aussi aidé", a-t-il souligné en ajoutant que le groupe allait en conséquence augmenter son dividende de 4 cents par action.

Sur l'année entière, le bénéfice net est de 9,2 milliards de dollars comparé à une perte de 497 millions en 2016 et le chiffre d'affaires a avancé de 22% à 134,674 milliards de dollars.

Mais ces résultats ont déçu le marché et le titre perdait 2,2% à 122,85 dollars peu après l'ouverture de Wall Street.

L'autre géant du pétrole américain ExxonMobil a également annoncé vendredi des résultats qui ont déçu les marchés alors que les prix du pétrole remontent sur les marchés mondiaux.

Par secteur d'opération, les activités en amont (exploration et forage) ont enregistré sur le trimestre des revenus de 5,29 milliards de dollars pour 930 millions un an plus tôt et celles en aval (distribution, raffinage) se sont traduites par une perte de 3,45 milliards pour une perte de 872 millions au 4e trimestre 2016.

La production de pétrole a sur l'année légèrement baissé à 1,72 million de barils/jour avec une augmentation aux Etats-Unis à 519 millions de barils (+3%) et une baisse à l'international à 1,20 million de barils/jour (-1%). Celle de gaz a progressé à 6,03 millions de pieds cubes par jour (+15%) dont près de 85% ont été extraits hors des Etats-Unis.

Les ventes de produits raffinés sont sur l'année restées quasiment stables à 2,69 millions de barils/jour.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 19 septembre 2018 à 12:15

Le pétrole stable après sa forte hausse de la veille

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi en cours d'échanges européens, après avoir grimpé la veille du fait d'informations de presse...

mercredi 19 septembre 2018 à 02:30

Le pétrole soutenu par des signaux saoudiens pour un baril à…

New York: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, dynamisés par l'apparente volonté de l'Arabie saoudite de laisser le...

mardi 18 septembre 2018 à 14:28

L'Iran reste "un membre très important" de l'Opep …

Foujeirah (emirats arabes unis): L'Iran reste "un membre très important" de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a déclaré mardi le...

mardi 18 septembre 2018 à 12:14

Le pétrole bondit, les saoudiens seraient "à l'aise…

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite serait "à l'aise" avec un baril à...

mardi 18 septembre 2018 à 09:50

Norvège: production de pétrole quasi stable en août

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, est restée quasiment stable en août, en ligne avec...

mardi 18 septembre 2018 à 05:51

Le pétrole poursuit sa baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer mardi en Asie, les marchés s'inquiétant de l'escalade de la guerre commerciale entre les...

lundi 17 septembre 2018 à 21:33

Le pétrole lesté par un regain de tensions entre Washington …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère baisse lundi, rattrapés en cours de séance par la crainte de...

lundi 17 septembre 2018 à 18:50

Les prix des carburants encore en ordre dispersé

Paris: Les prix des carburants routiers ont une nouvelle fois évolué en ordre dispersé la semaine dernière, le gazole augmentant tandis que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite