Menu
A+ A A-

Royal Dutch Shell voit son bénéfice net quasiment tripler en 2017

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé jeudi un bond spectaculaire de ses résultats en 2017, le bénéfice net ayant pratiquement triplé à la faveur de la remontée des cours du pétrole et du gaz.
Lors de l'année écoulée, la major anglo-néerlandaise a dégagé un bénéfice net de 13 milliards de dollars (10,5 milliards d'euros), contre 4,6 milliards en 2016, selon un communiqué.

Shell a principalement profité de la reprise des cours du pétrole. Après s'être ressaisis fin 2016, les prix du barils ont continué de grimper avec les efforts de l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et de ses partenaires, qui ont limité leur production pour réduire l'offre sur le marché.

Les cours de l'or noir ont fini l'année 2017 autour de 60 dollars, soit un bond de 15% sur un an.

Son bénéfice annuel ajusté, hors éléments exceptionnels et variation des stocks (CCS), un indicateur scruté par le marché, a quant à lui plus que triplé à 12,1 milliards de dollars.

Sur la même période, le chiffre d'affaires de Royal Dutch Shell a grimpé de 30,6% à 305 milliards de dollars, ce qui permet au numéro deux mondial du pétrole d'évoluer au coude-à-coude avec le numéro un, le groupe américain ExxonMobil, qui publiera ses résultats vendredi.

Dette réduite


En outre, le programme de réduction des coûts et de cessions d'actifs mené ces dernières années a permis à Shell d'améliorer sa rentabilité malgré l'effet de la réforme fiscale des Etats-Unis, qui a occasionné un effet comptable exceptionnel pour le groupe d'environ 2 milliards de dollars au quatrième trimestre.

Shell a en particulier quasiment achevé son programme de cession d'actifs de 30 milliards de dollars conduit sur trois ans depuis 2016.

"Nous avons renforcé notre structure financière, ce qui nous a permis de réduire notre dette nette de 8 milliards de dollars", a souligné le directeur général de Royal Dutch Shell, Ben van Beurden, dans un communiqué. La dette du groupe s'élevait à 74 milliards de dollars à fin 2017, pour une dette nette de 65 milliards de dollars.

Même si les bénéfices et le chiffre d'affaires de Shell ont dépassé les attentes des analystes, les résultats ont été accueillis sans entrain par les marchés.

Le titre de Shell (action "B") perdait 1,44%, à 2.460 pence à la Bourse de Londres dans un marché stable et alors que le prix du pétrole s'inscrivait en hausse vers 11H10 GMT.

La trésorerie déçoit


"Le flux de trésorerie est bon sur l'année mais il a été plus faible au quatrième trimestre", a souligné Steve Clayton, analyste chez Hargreaves Lansdown, dans une note.

Le flux de trésorerie, ou free cash flow, joue directement sur la capacité du groupe à récompenser ses actionnaires à travers des dividendes ou des rachats d'actions.

"Le quatrième trimestre est historiquement moins générateur de cash flow" en raison de factures et d'impôts à payer, une situation qui a été aggravée en 2017 par la réforme fiscale américaine, a expliqué Jessica Uhl, directrice financière du groupe, lors d'une conférence de presse.

A plus long terme, "les Etats-Unis sont le pays où nous investissons le plus, environ 10 milliards de dollars par an", a affirmé le directeur général lors de la même conférence, avant d'ajouter qu'il était "encourageant de savoir que ce niveau d'investissement se fera avec une imposition moins élevée".

La direction insiste par ailleurs sur la priorité donnée à la réduction de la dette du groupe.

Les dépenses totales du groupe ont augmenté sur 2017 après une année 2016 marquée par les économies. Shell a dépensé 294 millions de dollars en 2017 contre 234 millions de dollars en 2016.

Cependant, la production de Shell a stagné en 2017 à 3,7 millions de barils équivalent pétrole par jour.

"La hausse des bénéfices est presque entièrement due aux gains du prix du baril et aux économies, ce qui peut irriter des investisseurs" qui craignent de voir le cours du baril repartir à la baisse, a commenté Henry Croft, analyste chez Accendo Markets.


(c) AFP

Commenter Royal Dutch Shell voit son bénéfice net quasiment tripler en 2017


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mardi 06 novembre 2018

    Petrobras confirme son redressement au 3T grâce à la hausse …

    Rio de janeiro: Le groupe pétrolier public brésilien Petrobras a annoncé mardi un bénéfice net de 6,64 milliards de réais (1,5 milliard...

    mardi 06 novembre 2018

    Rosneft: bénéfice net plus que doublé au 3T après le relâche…

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi avoir plus que doublé son bénéfice net sur un an au troisième...

    vendredi 02 novembre 2018

    Enbridge: hausse de 48% du bénéfice net trimestriel

    Montréal: L'opérateur d'oléoducs canadien Enbridge a annoncé vendredi un bénéfice net de 933 millions de dollars canadiens au troisième trimestre , en...

    vendredi 02 novembre 2018

    Le rebond du pétrole relance ExxonMobil et Chevron

    New York: Les géants pétroliers ExxonMobil et Chevron ont annoncé vendredi de gros bénéfices trimestriels, ce qui a apaisé des marchés inquiets...

    vendredi 02 novembre 2018

    Chevron: bénéfice trimestriel plus que doublé mais revenus d…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi des résultats trimestriels contrastés, marqués par une flambée de son bénéfice sur...

    vendredi 02 novembre 2018

    ExxonMobil: le rebond du pétrole dope le bénéfice et les rev…

    New York: La major pétrolière ExxonMobil a annoncé vendredi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, profitant du redressement des prix du pétrole...

    jeudi 01 novembre 2018

    Pétrole: hausse de 41% du bénéfice net de Suncor au 3T

    Montréal: Suncor, premier groupe pétrolier canadien, a dégagé un bénéfice net en hausse de 41% au troisième trimestre, par rapport à la...

    jeudi 01 novembre 2018

    Shell voit son bénéfice 3T bondir grâce à la hausse des cour…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a dévoilé jeudi un bond de 43% de son bénéfice net au troisième trimestre...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    La Compagnie pétrolière Shell

    GB: le Nigeria engage une action en justice contre Shell et Eni

    jeudi 13 décembre 2018

    Londres: Le gouvernement du Nigeria poursuit en justice les groupes pétroliers Shell et Eni, réclamant plus de 1 milliard de dollars dans une affaire de corruption remontant à 2011, indique Bloomberg jeudi.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 décembre 2018 à 17:29

    L'Assemblée nationale valide le gel des taxes sur les carbur…

    Paris: L'Assemblée nationale a validé mardi le gel des taxes sur les carburants jusqu'en 2022, qu'avait déjà voté le Sénat dans le...

    mardi 18 décembre 2018 à 15:27

    Guinée équatoriale: une société camerounaise autorisée à ven…

    Malabo (guinée équatoriale): L'entreprise pétrolière camerounaise Tradex a été autorisée lundi à distribuer des produits pétroliers en Guinée équatoriale, pays d'Afrique centrale...

    mardi 18 décembre 2018 à 14:37

    Poursuite en Libye du blocage d'un des plus grands sites pét…

    Tripoli: La production dans l'un des plus grands champs pétroliers en Libye est à l'arrêt depuis plus d'une semaine en raison du...

    mardi 18 décembre 2018 à 12:21

    Argentine/pollution: Total va demander des "vérificatio…

    Paris: Le géant pétrolier français Total a annoncé mardi qu'il allait demander à un sous-traitant en Argentine de "procéder à des vérifications...

    mardi 18 décembre 2018 à 12:21

    Le pétrole à de nouveaux plus bas depuis fin 2017

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, tombant à des nouveaux plus bas depuis fin 2017 après...

    mardi 18 décembre 2018 à 07:18

    La fusion Idemitsu Kosan/Showa Shell approuvée en AG

    Tokyo: La fusion entre les deux groupes pétroliers Idemitsu Kosan et Showa Shell a été approuvée mardi par les actionnaires des deux...

    mardi 18 décembre 2018 à 05:20

    Le pétrole continue de descendre en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer mardi en Asie, les investisseurs s'inquiétant des signes d'excès d'offre aux États-Unis, dans un...

    lundi 17 décembre 2018 à 22:05

    Argentine/pollution: des Mapuche attaquent en justice des gé…

    Buenos aires: Des indiens Mapuche ont déposé plainte auprès de la justice argentine contre cinq compagnies pétrolières, dont le français Total et...

    lundi 17 décembre 2018 à 21:14

    Le pétrole clôture à New York sous les 50 dollars pour la 1e…

    NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York, plombé par les inquiétudes sur la croissance mondiale et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite