Logo

Le pétrole reprend son souffle en Europe

prix du petrole LondresLondres: Le cours européen du pétrole se stabilisait vendredi en fin d'échanges européens après une semaine mouvementée dictée par les évolutions brusques du dollar.
Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 70,48 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 6 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour la même échéance prenait 58 cents à 66,09 dollars.

Les cours ont atteint jeudi 71,28 dollars pour le Brent et 66,66 dollars pour le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., à leurs plus hauts niveaux depuis décembre 2014, avant de reculer.

"La politique fiscale américaine et la reprise de la croissance en Europe ont contribué à l'affaiblissement du dollar, qui a fait grimper le cours du baril", ont résumé les analystes de BoA Merrill Lynch.

La faiblesse du dollar permet aux investisseurs utilisant d'autres devises d'effectuer des achats à bon compte.

Les prix du pétrole subissaient dans le même temps une pression liée à la publication vendredi de la croissance du PIB américain au quatrième trimestre, repassée sous la barre des 3%.

"Une demande plus faible de pétrole si la croissance ralentit, au moment-même où la production américaine augmente, pourraient peser sur les prix", a commenté Sam Sinclair, analyste chez Inenco.

"Il va falloir faire attention, car le haut niveau des prix s'explique en grand partie par des investissements massifs des milieux financiers", ont prévenu les analystes de DNB.

Les marchés prendront connaissance après la clôture américaine du nombre de puits actifs aux Etats-Unis, selon les données hebdomadaires publiées par l'entreprise de services pétroliers Baker Hughes.


(c) AFP

Commenter Le pétrole reprend son souffle en Europe


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.