Menu
A+ A A-

Un navire pétrolier pour produire 200.000 barils/jour supplémentaires arrive au Nigeria

prix du petrole lagos (nigeria) (nigeria)Lagos (nigeria): Un navire pétrolier gigantesque est arrivé au Nigeria dans le cadre d'un projet de plusieurs milliards de dollars, et devrait permettre au premier producteur africain d'or noir de produire 200.000 barils supplémentaires par jour.
Cette unité flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO), a accosté dans le port de Lagos après avoir passé trois mois en mer, a annoncé jeudi un partenaire privé du projet, LADOL (Lagos deep offshore logistics base) dans un communiqué.

Il fait partie d'un vaste projet pétrolier de "16 milliards de dollars" (12,8 milliards d'euros) développé par le géant français Total sur le champ en offshore très profond Egina à environ 200 km au large de Port-Harcourt, dans le sud-est du Nigeria, a confirmé à l'AFP une source au sein de la compagnie pétrolière.

Le champ situé à environ de 1.600 mètres de profondeur, avait été découvert en 2003 par Total et ses partenaires chinois et brésilien, Chinese national off-shore oil company (CNOOC) et PetroBras Sapetro.

Prévu pour entrer en production courant 2018, il devrait permettre de produire près de 200.000 barils/jour, soit 10% de la production pétrolière du Nigeria.

Le navire qui mesure 330 mètres de long et pèse près de 220.000 tonnes, avait quitté fin octobre les chantiers de Samsung Heavy Industries (SHI) en Corée du sud, où il a été construit à 90%.

Les derniers modules devraient être assemblés ces prochains mois dans le port de Lagos avant de rejoindre le champ Egina.

Le FPSO est conçu pour pouvoir traiter et stocker les hydrocarbures extraits des sous-sols marins jusqu'à leur déchargement sur des tankers.

"C'est un projet gigantesque (...) qui va faire du bien au Nigeria, dont la production plafonne à environ deux millions de barils par jour", estime Benjamin Augé, chercheur associé à l'Institut français des relations internationales.

La compagnie française avait déjà exploité des gisements pétroliers au Nigeria (notamment celui d'Akpo, dans le sud-est) grâce à des unités FPSO, mais le projet Egina est le plus profond et le plus ambitieux actuellement développé dans le pays, selon ce spécialiste de l'énergie.

Avec l'Anglo-néerlandais Shell, Total est le principal opérateur pétrolier au Nigeria, premier producteur d'or noir du continent africain.

Le Nigeria a traversé la pire récession de son histoire moderne en 2016, ne pouvant faire face à la chute du prix du baril et aux attaques des groupes armés contre ses installations pétrolières.

Le gouvernement s'est engagé à diversifier son économie qui repose presque exclusivement sur l'extraction des hydrocarbures (90% des rentrées de devises, 70% du budget de l'Etat).


(c) AFP

Commenter Un navire pétrolier pour produire 200.000 barils/jour supplémentaires arrive au Nigeria


    Le pétrole au Nigéria

    -Toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

    vendredi 06 mai 2022

    Le Nigeria et l'Angola sont responsables de près de la moiti…

    Vienne: Près de la moitié de l'insuffisance de l'offre de pétrole prévue par l'OPEP et ses alliés est imputable au Nigeria et...

    mercredi 13 octobre 2021

    L'Opep revoit en baisse la demande de pétrole pour 2021

    Paris: L'organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a revu en baisse son estimation pour 2021 de la demande pétrolière mondiale, qui...

    jeudi 27 mai 2021

    Le Nigeria signe un accord de partage de production sur le p…

    Abuja: Le Nigeria a signé cette semaine un accord de partage de production avec les principales compagnies pétrolières, après deux ans de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 03 décembre 2022 à 21:16

    Plafonnement du prix du pétrole russe: insuffisant pour Kiev…

    Kiev: Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a jugé insuffisant samedi le plafonnement du prix de baril de pétrole russe à 60 dollars...

    samedi 03 décembre 2022 à 15:43

    La Russie rejette le plafonnement du prix de son pétrole, pr…

    Moscou: La Russie "n'acceptera pas" le plafonnement du prix du pétrole brut qu'elle exporte et étudie la réponse à apporter à la...

    samedi 03 décembre 2022 à 10:45

    L'Opep+ dans l'incertitude, entre prix en berne et sanctions

    Londres: Nouvelle coupe des quotas de production ou statu quo? L'Opep+ se réunit dimanche dans un contexte délicat, marqué par la chute...

    vendredi 02 décembre 2022 à 23:56

    Accord du G7 et de l'Australie pour plafonner le prix du pét…

    Washington: Les pays du G7, ainsi que l'Australie, se sont entendus vendredi pour plafonner le prix du pétrole russe à 60 dollars...

    vendredi 02 décembre 2022 à 22:54

    Le brut en repli après l'annonce d'un plafonnement des prix …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en léger recul vendredi, après le plafonnement à 60 dollars du prix du...

    vendredi 02 décembre 2022 à 20:45

    L'UE s'accorde sur un plafonnement des prix du pétrole russe

    Bruxelles: Les pays de l'Union européenne ont trouvé vendredi un accord sur le plafonnement à 60 dollars par baril du prix du...

    vendredi 02 décembre 2022 à 18:25

    La Pologne se rallie à l'accord européen sur le pétrole russ…

    Bruxelles: La Pologne approuve l'accord au sein de l'Union européenne sur un plafonnement à 60 dollars le baril du prix du pétrole...

    vendredi 02 décembre 2022 à 17:20

    L'Inde continuera à acheter du pétrole russe, selon une sour…

    Moscou: L'Inde continuera à acheter du pétrole russe et cherchera même à conclure des contrats à long terme dans la mesure où...

    vendredi 02 décembre 2022 à 15:25

    Les revenus pétroliers russes pourraient résister à l'interd…

    Moscou: La production de pétrole russe pourrait chuter de 500 000 à 1 million de barils par jour (bpj) au début de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📈 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite