Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole reste sur ses sommets avant les stocks américains

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole divergeaient mercredi en cours d'échanges européens après s'être rapprochés de leurs plus hauts en trois ans la veille et alors que les marchés attendent le rapport officiel sur les stocks américains.
Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 69,86 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 10 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour la même échéance prenait 16 cents à 64,63 dollars.

Mardi, le Brent a atteint 70,24 dollars et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. 64,88 dollars, à deux doigts de leurs plus hauts depuis décembre 2014 atteints la semaine précédente, à 70,37 dollars pour le Brent et à 64,89 dollars pour le WTI.

"Le marché reprend son souffle après la performance impressionnante de la veille, car les investisseurs digèrent un rapport pessimiste de l'API sur les stocks de brut", a expliqué Stephen Brennock, analyste chez PVM.

La fédération professionnelle de l'American petroleum institute publie ses propres données le mardi soir, à la veille de celles du Département américain de l'Energie (DoE).

Alors que les analystes prévoient que le DoE fera état d'une dixième semaine de baisse des réserves de brut, l'API aurait fait état d'une hausse des stocks de 4,76 millions de barils, ont rapporté plusieurs acteurs de marché.

"Il était prévisible que la vague de froid et de gel qui a touché le golfe des Etats-Unis perturbe l'activité des raffineries", a commenté Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.

Les analystes prévoient que les réserves américaines auraient reculé de 2 millions de barils, celles d'essence auraient augmenté de 2,2 millions de barils et celles d'autres produits distillés (fioul de chauffage et diesel) auraient diminué de 1,1 million de barils, selon la médiane d'un consensus compilé par l'agence Bloomberg.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 juin 2018 à 22:32

Le pétrole lesté à Londres par l'Opep, porté à New York par …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a reculé mercredi à Londres alors qu'abondent les spéculations à l'approche d'un important sommet entre l'Organisation des...

mercredi 20 juin 2018 à 18:42

"La raison l'emportera" à l'Opep, selon l'Arabie s…

vienne: Le ministre de l'Energie saoudien s'est montré mercredi optimiste sur ses chances de convaincre l'Opep de revoir à la hausse ses...

mercredi 20 juin 2018 à 16:52

USA: les stocks de brut chutent, ceux de produits raffinés m…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé deux fois plus fortement que prévu la semaine dernière, tandis que...

mercredi 20 juin 2018 à 16:29

Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "respon…

milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, pour corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria...

mercredi 20 juin 2018 à 16:08

Le pétrole en hausse, l'Iran et l'Arabie saoudite jouent leu…

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions...

mercredi 20 juin 2018 à 15:30

L'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions avan…

Vienne: L'Arabie saoudite a plaidé mercredi en faveur d'une augmentation de la production de pétrole de l'Opep, avant une réunion du cartel...

mercredi 20 juin 2018 à 12:58

Pétrole: la Libye perd des milliards de dollars en raison de…

Tripoli: Le patron de la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) Mustafa Sanallah déplore, dans un entretien à l'AFP, des milliards de...

mercredi 20 juin 2018 à 12:25

Le pétrole remonte après un commentaire de l'Iran

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran a indiqué ne pas croire à un...

mercredi 20 juin 2018 à 08:31

Le pétrole aux Féroé: un rendez-vous pour le moment manqué

Tórshavn (danemark): Toujours pas l'ombre d'une plateforme en vue... Après avoir nourri les attentes et galvanisé les rêves d'indépendance au tournant du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite