Menu
A+ A A-

Le pétrole se stabilise après de nouveaux sommets

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole se stabilisaient mardi en cours d'échanges européens, après avoir atteint de nouveaux sommets en plus de deux ans et demi, portés par des achats spéculatifs sur fond de tensions géopolitiques persistantes et d'espoirs de resserrement de l'offre.
Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 67,75 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 3 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de février prenait 11 cents, à 61,84 dollars.

Les cours du brut sont montés jeudi en début d'échanges asiatiques à de nouveaux sommets depuis début mai 2015, à 68,29 dollars pour le Brent et 62,56 dollars pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie..

"Les positions spéculatives se sont accrues", les investisseurs pariant sur une baisse de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses partenaires mais aussi sur un ralentissement de la hausse de la production des États-Unis, ont observé Mike van Dulken et Henry Croft, analystes chez Accendo Markets.

"Les opérateurs de marché sont convaincus que le marché se resserre", d'autant plus que l'OPEP semble prête à accepter les interruptions de production au Venezuela, membre du cartel frappé par une crise économique hors de contrôle, afin de l'aider à concrétiser son objectif de rééquilibrage du marché, ont souligné les analystes de Commerzbank

Depuis fin 2016, l'OPEP et d'autres pays producteurs d'or noir, dont la Russie, se sont fixés des objectifs de production pour écoper les réserves mondiales et faire remonter les prix. L'accord a été renouvelé en novembre jusqu'à fin 2018.

Les investisseurs scrutaient de plus toujours l'Iran, où, du 28 décembre au 1er janvier, des manifestations accompagnées de violences ont eu lieu dans des dizaines de villes du pays pour protester contre le coût de la vie et le pouvoir, faisant 21 morts.

Par ailleurs, le pays a lancé lundi une mise en garde sur l'éventualité d'une sortie des États-Unis de cet accord, à quelques jours d'une décision américaine liée à ce dossier, que critique régulièrement le président Donald Trump.

L'accord de 2015 a entraîné la levée d'une partie des sanctions internationales imposées à l'Iran, en échange de garanties apportées par la République islamique sur le caractère exclusivement civil de son programme nucléaire.


(c) AFP

Commenter Le pétrole se stabilise après de nouveaux sommets


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 12 novembre 2019 à 12:07

    Le pétrole reprend des couleurs avant un discours de Donald …

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mardi en cours d'échanges européens, rattrapant leur recul de la veille, avant un discours...

    lundi 11 novembre 2019 à 21:26

    Le pétrole se replie, hésitant face à des négociations comme…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse lundi à l'issue d'une séance hésitante, dans un marché attentif aux...

    lundi 11 novembre 2019 à 16:52

    Le pétrole retrouve des couleurs dans un marché indécis

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient lundi en cours d'échanges européens leurs niveaux de clôture de vendredi après avoir débuté la séance...

    lundi 11 novembre 2019 à 11:47

    Le pétrole commence la semaine en berne dans un marché inqui…

    Londres: Les prix du pétrole étaient orientés à la baisse lundi en cours d'échanges européens dans un marché peu rassuré par les...

    lundi 11 novembre 2019 à 09:12

    L'Iran relativise la découverte pétrolière annoncée dimanche

    Téhéran: Le ministre du pétrole iranien Bijan Namdar Zanganeh a relativisé lundi la découverte d'un nouveau gisement de pétrole annoncée la veille...

    dimanche 10 novembre 2019 à 14:23

    L'Iran en récession annonce une découverte pétrolière géante

    Téhéran: "Un petit cadeau du gouvernement au peuple": le président iranien Hassan Rohani a annoncé dimanche la découverte d'un gisement pétrolier susceptible...

    dimanche 10 novembre 2019 à 11:53

    Entrée en Bourse: le saoudien Aramco lance les inscriptions …

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a fixé au 17 novembre le début des inscriptions à son offre publique d'achat (OPA) sur...

    dimanche 10 novembre 2019 à 10:54

    Pétrole: l'Iran annonce avoir découvert un gisement majeur

    Téhéran: Le président iranien Hassan Rohani a annoncé dimanche la découverte d'un immense gisement de pétrole susceptible d'augmenter d'un tiers les réserves...

    vendredi 08 novembre 2019 à 21:44

    Le pétrole en légère hausse malgré le retour de l'incertitud…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement progressé vendredi, le marché semblant peu préoccupé par des propos de Donald Trump...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 8 novembre 2019 Jeudi, les cours du pétrole Brent et WTI avaient gagné respectivement 0,9% et 1,4%. Le Brent avait même culminé à 57,88 dollars, un niveau plus vu depuis un mois et demi.

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite