Logo

Le pétrole recule un peu après les stocks américains

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en fin d'échanges européens, les données du Département américain de l'Energie (DoE), qui font état d'une baisse hebdomadaire des stocks de brut, n'ayant pas sorti les marchés de leur torpeur.
Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 66,33 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 11 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le même contrat cédait 11 cents à 59,53 dollars.

Lors de la semaine achevée le 22 décembre, les réserves commerciales de brut ont chuté de 4,6 millions de barils pour s'établir à 431,9 millions, quand les analystes interrogés par l'agence Bloomberg tablaient sur un recul de 3,75 millions de barils.

Les réserves d'essence ont de leur côté gonflé de 600.000 barils, soit moins que la progression de 1,35 million de barils prévue.

Toutefois, l'American Petroleum Institute (API), fédération professionnelle qui publie ses propres données la veille de celles du DoE, avait évoqué une baisse de 6 millions de barils des stocks de brut.

Ces données n'ont cependant pas permis aux volumes d'échanges de décoller, de nombreux investisseurs ayant quitté les salles de marché pour la semaine entre Noël et le Nouvel An.

Le marché sera d'ailleurs fermé à Londres vendredi, où ne se tiendront que des échanges électroniques.


(c) AFP

Commenter Le pétrole recule un peu après les stocks américains


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.