Logo

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole reculaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens dans un marché avançant à tâtons à l'approche des fêtes de fin d'année, les investisseurs préférant encaisser leurs bénéfices à des niveaux élevés.
Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 64,61 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 29 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour la même échéance cédait 29 cents à 58,07 dollars.

Le Brent a frôlé les 65 dollars après quatre séances de légère hausse consécutives.

"Les cours reprennent leur souffle après avoir frôlé des seuils symboliques, mais les pertes restent modérées", a commenté Henry Croft, analyste chez Accendo Markets.

Jeudi, les prix avaient dans un premier temps reculé, pénalisés d'abord par l'annonce de la réouverture prochaine du principal oléoduc britannique de mer du Nord, ensuite par des articles de presse sur les perspectives de fin de l'accord de limitation de la production.

Conclu fin 2016 par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et dix autres producteurs, cet accord vise à abaisser l'offre mondiale pour diminuer les réserves de brut et ainsi faire remonter les prix.

L'accord a été renouvelé en novembre jusqu'à fin 2018, mais la presse financière a évoqué un possible plan de sortie de l'accord.

"Ces craintes d'une apocalyptique sortie de l'accord ont été apaisées par le président russe Vladimir Poutine et par le rois Salmane d'Arabie saoudite", a commenté Stephen Brennock, analyste chez PVM.

Les deux dirigeants se sont rencontrés, et ont affirmé souhaiter collaborer pour maintenir la stabilité du marché de l'énergie, a rapporté le Kremlin dans un communiqué.

"En ce qui concerne la sortie de l'accord, il y a un consensus sur le fait qu'elle devrait être progressive, à mesure que la demande augmente, afin d'éviter le retour de l'offre excédentaire et du surstockage du marché", a pour sa part affirmé le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak, au quotidien russe Kommersant.


(c) AFP

Commenter Le pétrole recule sur des prises de bénéfices


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.