Logo

Rosneft et BP s'associent pour exploiter des hydrocarbures dans l'Arctique

prix du petrole MoscouMoscou: Le géant russe des hydrocarbures Rosneft a annoncé jeudi s'associer avec la major britannique BP, un de ses actionnaires, pour exploiter des hydrocarbures en Sibérie arctique, où fleurissent les grands projets malgré les tensions entre Moscou et l'Occident.
Le projet prévoit le développement de réserves de gaz et de pétrole dans deux zones - Kharampourskoïé et Festivalnoïé - du district autonome de Iamalo-Nenets, en Sibérie arctique, qui renferment "un total de 880 milliards de mètres cubes de gaz de réserves géologiques", a annoncé le groupe russe dans un communiqué.

"Rosneft détiendra une participation majoritaire de 51% et BP détiendra 49%. Le pétrole et le gaz produits seront commercialisés par Rosneft", a précisé Rosneft, dont BP est le principal actionnaire après l'Etat russe (20%).

"Rosneft et BP conjugueront leurs efforts communs pour développer de nouveaux gisements", a déclaré dans ce communiqué le PDG de Rosneft, Igor Setchine.

Les méga-projets gaziers et pétroliers se multiplient ces dernières années en Sibérie arctique.

Il y a deux semaines, la Russie a inauguré l'énorme projet gazier Yamal, d'une valeur de 27 milliards de dollars, qui vise à construire en trois étapes une usine de liquéfaction de gaz permettant de produire à terme 16,5 millions de tonnes par an à partir de 2019. Aux manettes: le russe Novatek, le français Total et deux groupes chinois.


Après Yamal, Novatek prévoit de développer un nouveau projet dans le Grand Nord, Arctique-2. Ce projet géant sur la péninsule de Gydan, dans la mer de Kara, dont la fin de la première phase de construction est prévue en 2022-2023, doit à terme produire autant que Yamal.

(c) AFP

Commenter Rosneft et BP s'associent pour exploiter des hydrocarbures dans l'Arctique


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.