Menu
RSS
A+ A A-

Statoil investit jusqu'à 2,9 mds USD dans un champ de Petrobras

prix du petrole OsloOslo: Le groupe pétrolier norvégien Statoil a annoncé lundi l'acquisition de 25% du champ Roncador exploité par le brésilien Petrobras dans le bassin de Campos (littoral nord de l'Etat de Rio), pour jusqu'à 2,9 milliards de dollars.
La transaction avec PetroBras "triple quasiment" la production brésilienne de Statoil, qui opère déjà le champ Peregrino et le bloc BM-C-33 dans le bassin de Campos ainsi que le block BM-S-8 dans le bassin de Santos, au large de Rio, a précisé le norvégien dans un communiqué.

L'action de Statoil, la plus échangée lundi à la Bourse d'Oslo, s'est appréciée de 0,4% dans un marché en hausse de 1,07%.

L'accord apporte "une production attractive sur le long terme à notre portefeuille international, renforçant encore la position du Brésil comme zone stratégique pour Statoil", a commenté le PDG du groupe pétrolier, Eldar Saetre.

Le géant énergétique, détenu à 67% par l'État norvégien, multiplie les investissements hors de Norvège, où la production d'or noir a été divisée par deux depuis le pic atteint en 2000-2001.

Statoil cherche aussi des voies de développement hors de sa zone géographique historique après les prospections décevantes dans les eaux arctiques de la mer de Barents.

Les activités pétrolières en Arctique, loin des infrastructures terrestres, se heurtent à une hostilité croissante liée non seulement à des considérations environnementales mais aussi à leur viabilité économique future.

Il mise notamment sur le Brésil, où il est actif dans la production, le développement et l'exploration, et dont il se dit aujourd'hui "un des plus gros producteurs de pétrole".

L'accord signé avec PetroBras permet à Statoil de porter sa production de 40.000 barils équivalent-pétrole par jour (bep/j) à 110.000.

Le champ de Roncador est le plus important gisement pétrolifère offshore découvert au Brésil dans les années 1990 et est actuellement le troisième champ actif de PetroBras avec des réserves de 10 milliards de barils et des réserves récupérables estimées à 1 milliard.

Mis en service en 1999, il produisait en novembre 240.000 bep/jour et 40.000 bep/j de gaz. PetroBras demeure l'opérateur du champ avec une part de 75%.

Le groupe brésilien a lancé en 2016 un programme de vente d'actifs pour tenter de combler deux années de lourdes pertes, causées par la chute du prix du pétrole et par les effets du méga-scandale de corruption qui a ébranlé l'ensemble de la classe politique du pays.


(c) AFP

La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

Compagnie pétrolière: Le norvégien Statoil va devenir Equinor

jeudi 15 mars 2018

Oslo: Statoil, la plus grosse compagnie pétrolière norvégienne, va devenir Equinor pour refléter sa diversification au-delà de la seule production d'hydrocarbures, a-t-elle annoncé jeudi.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

BP et Petrobras négocient une vaste alliance

jeudi 12 avril 2018

Londres (royaume-uni): Le géant pétrolier britannique BP a annoncé jeudi une vaste alliance stratégique avec le groupe public brésilien Petrobras, allant potentiellement de l'exploration à la distribution.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 avril 2018 à 14:22

Libye: 750 millions USD de perte du fait de la contrebande d…

Tripoli: Le président de la Compagnie nationale libyenne de Pétrole (NOC), Moustafa Sanalla, a déploré des pertes de l'ordre de 750 millions...

jeudi 19 avril 2018 à 12:17

Le pétrole continue sur sa lancée

Londres: Les prix du pétrole continuaient de grimper jeudi en cours d'échanges européens, encouragés par la baisse des stocks américains, par des...

jeudi 19 avril 2018 à 12:16

Pétrole: le PDG de Total met en garde sur "l'énorme vol…

Paris: Le PDG de Total, Patrick Pouyanné, a mis en garde jeudi sur la "volatilité" du marché du pétrole et sur les...

jeudi 19 avril 2018 à 11:15

Pétrole: une alliance Arabie-Russie se dessine au détriment …

Dubaï: L'Arabie saoudite cherche à amener la Russie dans un nouveau club de producteurs de pétrole afin de stabiliser le marché sur...

jeudi 19 avril 2018 à 10:32

Norvège: la production de pétrole recule en mars

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a reculé en mars à cause de problèmes techniques...

jeudi 19 avril 2018 à 05:56

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient d'augmenter jeudi en Asie, portés par le recul des réserves de brut américaines et des déclarations...

mercredi 18 avril 2018 à 21:29

Le pétrole bondit à son plus haut niveau depuis plus de troi…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londonien ont bondi mercredi à leurs plus hauts niveaux depuis fin 2014 après...

mercredi 18 avril 2018 à 16:59

Recul surprise des stocks de brut aux Etats-Unis à 427,6 mil…

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé de façon inattendue aux Etats-Unis la semaine dernière selon les chiffres publiés mercredi...

mercredi 18 avril 2018 à 16:28

Le pétrole grimpe avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens dans un marché attentiste avant les données hebdomadaires officielles sur les...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En février 2018, le prix du pétrole diminue

Le mercredi 21 mars 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En février 2018, le prix du pétrole en euros se replie (−6,6 % après +4,1 % en janvier). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent légèrement (+0,3 % après +0,2 %). Le prix du pétrole diminue En février 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros diminue après sept mois de hausse (−6,6 % après +4,1 % en janvier), à 53 € en moyenne par baril. La baisse de février est un peu moins marquée en dollars (−5,4 % après +7,3 %). Cours du pétrole février 2018...

Lire la suite

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite