Menu
RSS
A+ A A-

Statoil investit jusqu'à 2,9 mds USD dans un champ de Petrobras

prix du petrole OsloOslo: Le groupe pétrolier norvégien Statoil a annoncé lundi l'acquisition de 25% du champ Roncador exploité par le brésilien Petrobras dans le bassin de Campos (littoral nord de l'Etat de Rio), pour jusqu'à 2,9 milliards de dollars.
La transaction avec PetroBras "triple quasiment" la production brésilienne de Statoil, qui opère déjà le champ Peregrino et le bloc BM-C-33 dans le bassin de Campos ainsi que le block BM-S-8 dans le bassin de Santos, au large de Rio, a précisé le norvégien dans un communiqué.

L'action de Statoil, la plus échangée lundi à la Bourse d'Oslo, s'est appréciée de 0,4% dans un marché en hausse de 1,07%.

L'accord apporte "une production attractive sur le long terme à notre portefeuille international, renforçant encore la position du Brésil comme zone stratégique pour Statoil", a commenté le PDG du groupe pétrolier, Eldar Saetre.

Le géant énergétique, détenu à 67% par l'État norvégien, multiplie les investissements hors de Norvège, où la production d'or noir a été divisée par deux depuis le pic atteint en 2000-2001.

Statoil cherche aussi des voies de développement hors de sa zone géographique historique après les prospections décevantes dans les eaux arctiques de la mer de Barents.

Les activités pétrolières en Arctique, loin des infrastructures terrestres, se heurtent à une hostilité croissante liée non seulement à des considérations environnementales mais aussi à leur viabilité économique future.

Il mise notamment sur le Brésil, où il est actif dans la production, le développement et l'exploration, et dont il se dit aujourd'hui "un des plus gros producteurs de pétrole".

L'accord signé avec PetroBras permet à Statoil de porter sa production de 40.000 barils équivalent-pétrole par jour (bep/j) à 110.000.

Le champ de Roncador est le plus important gisement pétrolifère offshore découvert au Brésil dans les années 1990 et est actuellement le troisième champ actif de PetroBras avec des réserves de 10 milliards de barils et des réserves récupérables estimées à 1 milliard.

Mis en service en 1999, il produisait en novembre 240.000 bep/jour et 40.000 bep/j de gaz. PetroBras demeure l'opérateur du champ avec une part de 75%.

Le groupe brésilien a lancé en 2016 un programme de vente d'actifs pour tenter de combler deux années de lourdes pertes, causées par la chute du prix du pétrole et par les effets du méga-scandale de corruption qui a ébranlé l'ensemble de la classe politique du pays.


(c) AFP

La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

Equinor (ex-Statoil) porté au 2T par la remontée du pétrole et les USA

jeudi 26 juillet 2018

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor, anciennement Statoil, a publié jeudi des résultats trimestriels globalement en hausse grâce à la remontée des cours et à une augmentation de sa production aux États-Unis.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

Enquête anticorruption au Brésil: Petrobras récupère 274 millions USD

jeudi 09 août 2018

Rio de janeiro: Le géant pétrolier brésilien Petrobras a récupéré jeudi un peu plus d'un milliard de réais (274 millions de dollars) correspondant à une partie des sommes détournées dans le cadre de l'immense scandale de corruption Lava Jato (Lavage...


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 19 septembre 2018 à 12:15

Le pétrole stable après sa forte hausse de la veille

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi en cours d'échanges européens, après avoir grimpé la veille du fait d'informations de presse...

mercredi 19 septembre 2018 à 02:30

Le pétrole soutenu par des signaux saoudiens pour un baril à…

New York: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, dynamisés par l'apparente volonté de l'Arabie saoudite de laisser le...

mardi 18 septembre 2018 à 14:28

L'Iran reste "un membre très important" de l'Opep …

Foujeirah (emirats arabes unis): L'Iran reste "un membre très important" de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a déclaré mardi le...

mardi 18 septembre 2018 à 12:14

Le pétrole bondit, les saoudiens seraient "à l'aise…

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite serait "à l'aise" avec un baril à...

mardi 18 septembre 2018 à 09:50

Norvège: production de pétrole quasi stable en août

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, est restée quasiment stable en août, en ligne avec...

mardi 18 septembre 2018 à 05:51

Le pétrole poursuit sa baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer mardi en Asie, les marchés s'inquiétant de l'escalade de la guerre commerciale entre les...

lundi 17 septembre 2018 à 21:33

Le pétrole lesté par un regain de tensions entre Washington …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère baisse lundi, rattrapés en cours de séance par la crainte de...

lundi 17 septembre 2018 à 18:50

Les prix des carburants encore en ordre dispersé

Paris: Les prix des carburants routiers ont une nouvelle fois évolué en ordre dispersé la semaine dernière, le gazole augmentant tandis que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite