Menu
RSS
A+ A A-

Brésil: nouvelle étape pour Total sur le champ de pétrole Libra

prix du petrole ParisParis: Le groupe français Total a annoncé lundi avoir pris sa décision d'investissement pour lancer le développement "à grande échelle" du champ en eaux profondes de Libra au Brésil, dont il détient 20%.
Cette décision concerne le déploiement d'une unité flottante de production et de stockage d'une capacité de 150.000 barils par jour et le forage de 17 puits sur ce champ géant en eaux profondes situé à 180 kilomètres au large de Rio de Janeiro, a détaillé le groupe dans un communiqué.

Les coûts de forage des 17 puits et des équipements sous-marins devant les relier à l'unité flottante sont estimés par Total à environ 3,5 milliards de dollars.

Le champ de Libra est opéré par le brésilien PetroBras (40%) dans le cadre d'un consortium composé de Total (20%), de l'anglo-néerlandais Shell (20%) et des chinois CNOOC et CNPC (10% chacun).

Fin novembre, Total et ses partenaires avaient entamé une phase initiale de production sur une plateforme flottante d'une capacité de 50.000 barils par jour.

Elle devait permettre de générer de premiers revenus et de poursuivre l'évaluation du gisement.

A terme, au moins trois autres unités flottantes doivent être déployées pour parvenir à une production de 600.000 barils par jour, a encore annoncé Total lundi.

Les réserves de pétrole dans le nord-ouest du champ pré-salifère de Libra, situé à 2.000 mètres de profondeur sous une épaisse couche de sel, sont estimées à au moins 3 à 4 milliards de barils.

Le Brésil est un pays devenant de plus en plus important pour Total, qui avait noué l'an dernier une alliance stratégique avec le PetroBras.

Cette décision est "une étape majeure pour Total au Brésil", a commenté Arnaud Breuillac, directeur général Exploration-Production de Total, cité dans le communiqué.

Avec un coût technique de production inférieur à 20 dollars le baril, le groupe "démontre qu'(il est) capable de développer des projets compétitifs en eaux profondes", a-t-il ajouté.

Total a en ligne de mire les futurs champs de Lara et Lapa, dans lesquels le groupe détient des participations.


(c) AFP

La Compagnie pétrolière française Total

Total se désengage un peu plus des sables bitumineux canadiens

vendredi 31 août 2018

Paris: Le géant pétrolier et gazier Total a annoncé vendredi la vente de sa participation dans le projet Joslyn de sables bitumineux au Canada, déjà mis en sommeil depuis 2015, conséquence de la chute des prix du brut.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

Enquête anticorruption au Brésil: Petrobras récupère 274 millions USD

jeudi 09 août 2018

Rio de janeiro: Le géant pétrolier brésilien Petrobras a récupéré jeudi un peu plus d'un milliard de réais (274 millions de dollars) correspondant à une partie des sommes détournées dans le cadre de l'immense scandale de corruption Lava Jato (Lavage...


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 19 septembre 2018 à 02:30

Le pétrole soutenu par des signaux saoudiens pour un baril à…

New York: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, dynamisés par l'apparente volonté de l'Arabie saoudite de laisser le...

mardi 18 septembre 2018 à 14:28

L'Iran reste "un membre très important" de l'Opep …

Foujeirah (emirats arabes unis): L'Iran reste "un membre très important" de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a déclaré mardi le...

mardi 18 septembre 2018 à 12:14

Le pétrole bondit, les saoudiens seraient "à l'aise…

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite serait "à l'aise" avec un baril à...

mardi 18 septembre 2018 à 09:50

Norvège: production de pétrole quasi stable en août

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, est restée quasiment stable en août, en ligne avec...

mardi 18 septembre 2018 à 05:51

Le pétrole poursuit sa baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer mardi en Asie, les marchés s'inquiétant de l'escalade de la guerre commerciale entre les...

lundi 17 septembre 2018 à 21:33

Le pétrole lesté par un regain de tensions entre Washington …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère baisse lundi, rattrapés en cours de séance par la crainte de...

lundi 17 septembre 2018 à 18:50

Les prix des carburants encore en ordre dispersé

Paris: Les prix des carburants routiers ont une nouvelle fois évolué en ordre dispersé la semaine dernière, le gazole augmentant tandis que...

lundi 17 septembre 2018 à 16:09

Le pétrole rebondit, les craintes sur l'offre mondiale s'att…

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant devant la hausse de la production des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite