Menu
A+ A A-

L'Opep anticipe un marché équilibré d'ici à la fin 2018

prix du petrole ParisParis: L'Opep a estimé lundi que le marché du pétrole devrait avoir trouvé son point d'équilibre d'ici à la fin 2018, une année qui sera marquée par une solide hausse de la demande.
La croissance de la demande mondiale de pétrole est estimée à 1,51 million de barils par jour (mb/j) en 2018, comparé à 1,26 mb/j jusqu'ici, pour atteindre 98,45 mb/j, indique l'Organisation des pays exportateurs de pétrole dans son rapport mensuel. Elle a aussi été plus forte que prévu cette année.

"L'expansion du secteur des transports devrait représenter l'essentiel de la croissance de la demande de pétrole", souligne l'OPEP, qui anticipe une solide croissance économique l'an prochain.

La production de brut de l'OPEP en 2018 devrait pour sa part atteindre 33,2 mb/j, un chiffre supérieur aux niveaux de production de cette année (32,8 mb/j), mais moins qu'anticipé jusqu'alors.

Les quatorze pays du cartel ont pompé un total de 32,45 mb/j en novembre, soit 133.000 barils par jour de moins qu'en octobre, selon des sources secondaires. Le déclin a surtout été marqué en Angola, en Arabie saoudite, au Venezuela et aux Emirats arabes unis.

L'OPEP et ses partenaires, dont la Russie, ont renouvelé récemment jusqu'à fin 2018 un accord de baisse de la production, qui vise à rééquilibrer le marché mondial et à redonner des couleurs aux prix du baril.

Pour les pays non-OPEP, l'offre devrait progresser de 0,99 mb/j pour atteindre un total moyen de 58,81 mb/j sur l'année 2018. La croissance devrait encore être forte aux Etats-Unis avec l'essor des pétroles non-conventionnels.

L'OPEP table toutefois dans l'ensemble sur "une nouvelle réduction des stocks mondiaux excédentaires, conduisant à un marché équilibré d'ici la fin 2018".

Le rapport note par ailleurs des "indications grandissantes sur le fait que le marché s'achemine tranquillement vers un rééquilibrage" sur fond de stocks en diminution, de demande saine et de tensions géopolitiques.

"Le processus de rééquilibrage du marché est en bonne voie, soutenu par des niveaux de conformité historiquement élevés de la part des pays participant" aux accords de limitation de la production, avait aussi estimé le secrétaire général de l'organisation Mohammed Barkindo, lors d'un discours à Pékin mardi.


(c) AFP

Commenter L'Opep anticipe un marché équilibré d'ici à la fin 2018


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 avril 2021 à 21:52

    Le pétrole décolle après un repli des stocks américains, sig…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont montés en flèche après une diminution plus forte qu'attendu des stocks de brut aux...

    mercredi 14 avril 2021 à 17:40

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut chutent plus que prévu, r…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé pour la troisième semaine consécutive, et davantage que les anticipations...

    mercredi 14 avril 2021 à 16:56

    Le pétrole décolle après une chute des stocks de brut aux Et…

    Londres: Les prix du pétrole accéléraient mercredi après une baisse plus forte qu'attendu des stocks de brut aux États-Unis, signal positif pour...

    mercredi 14 avril 2021 à 11:54

    Le pétrole soutenu par des prévisions encourageantes pour la…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi, portés par des données encourageantes pour la demande d'or noir partagées par l'Opep...

    mercredi 14 avril 2021 à 11:27

    L'AIE plus optimiste pour la demande de pétrole

    Londres: Le déploiement des vaccins contre le COVID-19 favorise la reprise de la demande mondiale de pétrole, a déclaré mercredi l'Agence internationale...

    mardi 13 avril 2021 à 21:23

    Le pétrole profite de négociations difficiles avec l'Iran av…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse mardi, avant l'état des stocks américains qui sera publié mercredi, bénéficiant...

    mardi 13 avril 2021 à 15:20

    L'Opep prévoit une hausse de la demande de pétrole en 2021

    Paris: L'Opep s'est montrée un peu plus optimiste mardi pour la demande mondiale de pétrole cette année, sur fond de reprise économique...

    mardi 13 avril 2021 à 11:50

    Le pétrole profite de négociations difficiles avec l'Iran

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient mardi leur hausse amorcée la veille, bénéficiant d'indicateurs chinois favorables et de l'absence de progrès dans...

    lundi 12 avril 2021 à 21:16

    Le pétrole commence la semaine par une avancée timide

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont entamé la semaine en petite hausse lundi, les investisseurs revenant à leur principal sujet...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 26 mars 2021 Les pétrolières bénéficient de l'impact sur les cours du brut du blocage prolongé du canal de Suez: Chevron prend 0,72% et Exxon Mobil 1,38%.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite