Logo

Le pétrole recule, les stocks américains d'essence montent selon l'API

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole étaient pénalisés mercredi en cours d'échanges européens par un bond imprévu des réserves d'essence des Etats-Unis, selon les données de la fédération professionnelle de l'American petroleum institute (API).
Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 62,52 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 34 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de janvier cédait 40 cents à 57,22 dollars.

"Les données de l'API, qui précèdent celles de l'EIA (Agence américaine d'information de l'énergie) ont fait état d'une hausse des réserves d'essence plus élevées que les analystes ne l'attendaient, ce qui a plombé le moral des marchés", a expliqué Michael van Dulken, analyste chez Accendo Markets.

Selon plusieurs analystes, l'API a fait état d'une hausse des réserves d'essence de 9,2 millions de barils et de celles de produits distillés de 4,3 millions de barils.

Un tel bond des réserves pourrait indiquer une demande atone aux Etats-Unis sur la semaine.

Les données de l'API sont jugées moins fiables que celles de l'EIA, branche du Département américain de l'Energie (DoE).

Les analystes tablent sur une baisse de 2,5 millions de barils des réserves de brut, sur une hausse de 2,55 millions de barils des réserves d'essence et sur une hausse de 1,1 million de barils des réserves de produits distillés, selon la médiane d'un consensus d'analystes compilé par l'agence Bloomberg et actualisé en début de séance européenne.

Mais les stocks ne seront pas les seuls chiffres scrutés par les marchés.

"Jeudi dernier, le rapport mensuel du DoE a revu en nette hausse les données sur la production des Etats-Unis en septembre. L'attention se portera donc sur les données hebdomadaires sur la production américaine", a prévu Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.


(c) AFP

Commenter Le pétrole recule, les stocks américains d'essence montent selon l'API


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.