Menu
A+ A A-

Norvége/pétrole: intérêt tiède pour de nouveaux blocs dans l'Arctique

prix du petrole OsloOslo: L'ouverture à la prospection pétrolière d'un nombre record de blocs dans l'Arctique norvégien a reçu un accueil tiède de la part des compagnies pétrolières, selon des chiffres publiés mardi.
Selon la Direction norvégienne du pétrole, 11 compagnies norvégiennes et internationales, parmi lesquelles Statoil, Shell, DEA ou encore Wintershall, ont répondu à l'invitation lancée en juin pour l'exploration de 102 blocs, 93 en mer de Barents et neuf autres en mer de Norvège.

C'est moins de la moitié que lors du précédent cycle de concessions, le 23e, qui avait vu 26 groupes pétroliers se disputer 57 blocs en 2015.

Mais, contrairement au nouveau round, Oslo avait il y a deux ans ouvert une vaste zone jusqu'alors totalement inexplorée et jugée très prometteuse de la mer de Barents, a fait valoir la Direction du pétrole.

Selon cet organisme public, la mer de Barents recèle 65% des réserves restant à découvrir sur le plateau continental norvégien, une manne essentielle pour un pays où la production d'or noir a été divisée par deux depuis son pic de 2000-2001.

Greenpeace a toutefois vu dans la chute du nombre de candidatures le signe d'un désintérêt croissant de l'industrie pétrolière pour l'Arctique.

"Quand (le ministre norvégien du Pétrole et de l'Énergie, Terje Søviknes) comprendra-t-il ce que de plus en plus de compagnies pétrolières commencent à comprendre: le pétrole de l'Arctique n'est pas rentable si on veut satisfaire au traité de Paris" sur le climat ?, a demandé un de ses responsables norvégiens, Halvard Haga Raavand, sur Twitter.

L'ONG a d'ailleurs traîné l'État norvégien en justice dans l'espoir d'obtenir l'annulation du 23e cycle de concessions, estimant que celui-ci était anticonstitutionnel et contraire aux objectifs de l'accord de Paris.

Le verdict est attendu en janvier.


(c) AFP

Commenter Norvége/pétrole: intérêt tiède pour de nouveaux blocs dans l'Arctique


    Le pétrole en Norvège

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

    jeudi 10 janvier 2019

    La Norvège abaisse sa prévision de production de pétrole pou…

    Oslo: La production de pétrole de la Norvège sera plus faible qu'initialement anticipé cette année et à son niveau le plus bas...

    mercredi 19 décembre 2018

    Norvège: la production de pétrole en légère hausse en novemb…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a légèrement augmenté en novembre mais moins qu'attendu, selon...

    mardi 27 novembre 2018

    Ethique: le fonds souverain norvégien réintègre deux groupes…

    Oslo: Le plus gros fonds souverain au monde, celui de la Norvège, va pouvoir de nouveau investir dans les groupes pétroliers britannique...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 22 janvier 2019 à 05:03

    Le pétrole recule en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, plombés par l'annonce d'un taux de croissance en Chine, la deuxième économie mondiale...

    lundi 21 janvier 2019 à 17:45

    Les prix des carburants poursuivent leur hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:46

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers brut recul…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches comme ceux des pétroliers chargés de brut ont baissé la semaine dernière, tandis...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:13

    Le pétrole hésite, la croissance chinoise s'essouffle

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient lundi en cours d'échanges européens, le rebond enregistré depuis le début de l'année s'essoufflant avec...

    lundi 21 janvier 2019 à 04:56

    Le pétrole à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, profitant de l'embellie boursière, mais les gains demeuraient limités...

    vendredi 18 janvier 2019 à 21:55

    Le pétrole aidé par l'espoir d'avancées dans les négociation…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution...

    vendredi 18 janvier 2019 à 12:07

    Le pétrole remonte, le marché optimiste sur les négociations…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution du conflit...

    vendredi 18 janvier 2019 à 10:38

    Pétrole: l'équilibrage du marché risque de prendre du temps …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a prévenu vendredi que le rééquilibrage du marché du pétrole risquait de s'apparenter à un "marathon...

    vendredi 18 janvier 2019 à 04:25

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en Asie, portés par une réduction de la production de l'Opep et des informations sur...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 18 janvier 2019 AIE L'AIE table sur un cours du baril de Brent à 61 dollars en moyenne pour 2019, après 71 dollars en 2018, soit une baisse de 14%.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite