Menu
A+ A A-

Norvège: feu vert pour un projet pétrolier de 5 mds EUR dans l'Arctique

prix du petrole OsloOslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil et ses partenaires ont donné mardi leur feu vert au développement du gisement Johan Castberg dans l'Arctique pour 5 milliards d'euros, une facture divisée par deux par rapport aux prévisions initiales.
Le gisement offshore doit entrer en exploitation fin 2022, à environ 240 km de la ville norvégienne de Hammerfest, ce qui en fait le projet le plus septentrional du pays nordique.

Avec des réserves récupérables estimées entre 450 et 650 millions de barils équivalent-pétrole, Johan Castberg "est le plus gros projet pétro-gazier au monde à recevoir un feu vert en 2017", a noté Statoil dans un communiqué.

Son avenir a longtemps été incertain: l'investissement requis était initialement chiffré à plus de 100 milliards de couronnes, nécessitant un baril à 80 dollars pour être rentable.

Grâce à une redéfinition du concept et à la baisse généralisée des coûts dans le secteur parapétrolier, la facture a été ramenée à 49 milliards de couronnes avec un point d'équilibre à moins de 35 dollars le baril.

Cet investissement est une bonne nouvelle pour le secteur pétrolier en Norvège, où la production d'or noir a été divisée par deux depuis le pic atteint en 2000-2001.

La mer de Barents recèlerait 65% des réserves restant à découvrir sur le plateau continental norvégien, selon la Direction norvégienne du pétrole. Le concept technologique retenu pour Johan Castberg "facilite le développement ultérieur de cette province pétrolière", a-t-elle estimé dans un communiqué.

Des campagnes de prospection des eaux norvégiennes de la mer de Barents se sont pourtant soldées par des résultats décevants en 2014 et l'été dernier.

Le seul champ pétrolier déjà exploité dans la région, Goliat opéré par l'italien Eni, a quant à lui connu de multiples déboires (surcoûts, retards, problèmes techniques...).

Plus généralement, les activités pétrolières en Arctique, loin des infrastructures terrestres, se heurtent à une hostilité croissante liée non seulement à des considérations environnementales mais aussi à leur viabilité économique future.

L'État norvégien vient ainsi d'être traîné en justice par Greenpeace et deux autres ONG, qui réclament l'annulation de licences d'exploration accordées en mer de Barents (mais qui ne concernent pas Johan Castberg). Le verdict est attendu en janvier.

Selon Statoil, l'exploitation de Johan Castberg devrait représenter environ 1.700 emplois, dont 500 dans le nord de la Norvège.

Outre Statoil, qui en détient 50%, le projet regroupe Eni (30%) et la société publique norvégienne Petoro (20%).


(c) AFP

Commenter Norvège: feu vert pour un projet pétrolier de 5 mds EUR dans l'Arctique


    Le pétrole en Norvège

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

    vendredi 19 octobre 2018

    Norvège: la production de pétrole chute en septembre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a fortement reculé en septembre en raison de travaux...

    lundi 08 octobre 2018

    La Norvège bride ses ponctions dans la manne pétrolière

    Oslo: La Norvège va limiter ses ponctions dans son gigantesque fonds souverain, conséquence du redémarrage de sa croissance économique, selon le projet...

    mardi 18 septembre 2018

    Norvège: production de pétrole quasi stable en août

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, est restée quasiment stable en août, en ligne avec...

    La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

    Equinor (ex-Statoil) porté au 2T par la remontée du pétrole et les USA

    jeudi 26 juillet 2018

    Oslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor, anciennement Statoil, a publié jeudi des résultats trimestriels globalement en hausse grâce à la remontée des cours et à une augmentation de sa production aux États-Unis.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 novembre 2018 à 04:24

    Le pétrole en hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par les espoirs que l'Opep et ses partenaires vont agir...

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite