Menu
RSS
A+ A A-

Norvège: feu vert pour un projet pétrolier de 5 mds EUR dans l'Arctique

prix du petrole OsloOslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil et ses partenaires ont donné mardi leur feu vert au développement du gisement Johan Castberg dans l'Arctique pour 5 milliards d'euros, une facture divisée par deux par rapport aux prévisions initiales.
Le gisement offshore doit entrer en exploitation fin 2022, à environ 240 km de la ville norvégienne de Hammerfest, ce qui en fait le projet le plus septentrional du pays nordique.

Avec des réserves récupérables estimées entre 450 et 650 millions de barils équivalent-pétrole, Johan Castberg "est le plus gros projet pétro-gazier au monde à recevoir un feu vert en 2017", a noté Statoil dans un communiqué.

Son avenir a longtemps été incertain: l'investissement requis était initialement chiffré à plus de 100 milliards de couronnes, nécessitant un baril à 80 dollars pour être rentable.

Grâce à une redéfinition du concept et à la baisse généralisée des coûts dans le secteur parapétrolier, la facture a été ramenée à 49 milliards de couronnes avec un point d'équilibre à moins de 35 dollars le baril.

Cet investissement est une bonne nouvelle pour le secteur pétrolier en Norvège, où la production d'or noir a été divisée par deux depuis le pic atteint en 2000-2001.

La mer de Barents recèlerait 65% des réserves restant à découvrir sur le plateau continental norvégien, selon la Direction norvégienne du pétrole. Le concept technologique retenu pour Johan Castberg "facilite le développement ultérieur de cette province pétrolière", a-t-elle estimé dans un communiqué.

Des campagnes de prospection des eaux norvégiennes de la mer de Barents se sont pourtant soldées par des résultats décevants en 2014 et l'été dernier.

Le seul champ pétrolier déjà exploité dans la région, Goliat opéré par l'italien Eni, a quant à lui connu de multiples déboires (surcoûts, retards, problèmes techniques...).

Plus généralement, les activités pétrolières en Arctique, loin des infrastructures terrestres, se heurtent à une hostilité croissante liée non seulement à des considérations environnementales mais aussi à leur viabilité économique future.

L'État norvégien vient ainsi d'être traîné en justice par Greenpeace et deux autres ONG, qui réclament l'annulation de licences d'exploration accordées en mer de Barents (mais qui ne concernent pas Johan Castberg). Le verdict est attendu en janvier.

Selon Statoil, l'exploitation de Johan Castberg devrait représenter environ 1.700 emplois, dont 500 dans le nord de la Norvège.

Outre Statoil, qui en détient 50%, le projet regroupe Eni (30%) et la société publique norvégienne Petoro (20%).


(c) AFP

Le pétrole en Norvège


jeudi 19 avril 2018

Norvège: la production de pétrole recule en mars

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a reculé en mars à cause de problèmes techniques...

mercredi 21 mars 2018

Norvège: la production de pétrole en février plus faible qu…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a reculé en février, ressortant en deçà des projections...

mercredi 21 février 2018

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

Compagnie pétrolière: Le norvégien Statoil va devenir Equinor

jeudi 15 mars 2018

Oslo: Statoil, la plus grosse compagnie pétrolière norvégienne, va devenir Equinor pour refléter sa diversification au-delà de la seule production d'hydrocarbures, a-t-elle annoncé jeudi.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 24 avril 2018 à 22:03

Le pétrole se replie face à la perspective d'un nouvel accor…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont redescendus mardi alors que les présidents Donald Trump et Emmanuel Macron ont évoqué leur...

mardi 24 avril 2018 à 16:14

Le pétrole monte encore un peu, les risques sur la productio…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore mardi en cours d'échanges européens alors que des analystes tablent sur une nouvelle baisse hebdomadaire...

mardi 24 avril 2018 à 14:18

Argentine: Shell vend son activité dans l'aval à Raizen pour…

Londres: Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell a annoncé mardi la vente pour 950 millions de dollars de son activité dans l'aval en...

mardi 24 avril 2018 à 12:19

Le pétrole monte, les regards toujours tournés vers l'Iran

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens, le Brent battant un nouveau record, portés par une offre tendue...

mardi 24 avril 2018 à 11:18

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, portés par les espoirs de maintien de limitation de l'offre et...

lundi 23 avril 2018 à 22:06

Un regain de tensions au Moyen-Orient fait monter le pétrole

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont redressés en cours de journée face à la crainte d'un regain de tensions...

lundi 23 avril 2018 à 16:39

France: les prix des carburants poursuivent leur hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

lundi 23 avril 2018 à 16:03

Le pétrole recule, le marché se concentre sur les tensions p…

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches des sommets atteints la semaine précédente avec un...

lundi 23 avril 2018 à 12:30

Le pétrole recule, le marché surveille la Maison Blanche

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches des sommets atteints la semaine précédente alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite

Pourquoi Prendre en Compte les Horaires de la Bourse ?

Le jeudi 19 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Pour devenir un bon trader, il faut savoir comment mais aussi quand il faut trader. Il est donc important de connaître l’horaire bourse et les meilleurs moments de trading. En effet, une stratégie perdante peut devenir gagnante si elle est appliquée au bon moment. Que vous soyez trader débutant ou confirmé, retenez les heures d’ouverture et fermeture de la bourse et découvrez les meilleurs moments pour trader...

Lire la suite

En février 2018, le prix du pétrole diminue

Le mercredi 21 mars 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En février 2018, le prix du pétrole en euros se replie (−6,6 % après +4,1 % en janvier). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent légèrement (+0,3 % après +0,2 %). Le prix du pétrole diminue En février 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros diminue après sept mois de hausse (−6,6 % après +4,1 % en janvier), à 53 € en moyenne par baril. La baisse de février est un peu moins marquée en dollars (−5,4 % après +7,3 %). Cours du pétrole février 2018...

Lire la suite