Menu
A+ A A-

Norvège: feu vert pour un projet pétrolier de 5 mds EUR dans l'Arctique

prix du petrole OsloOslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil et ses partenaires ont donné mardi leur feu vert au développement du gisement Johan Castberg dans l'Arctique pour 5 milliards d'euros, une facture divisée par deux par rapport aux prévisions initiales.
Le gisement offshore doit entrer en exploitation fin 2022, à environ 240 km de la ville norvégienne de Hammerfest, ce qui en fait le projet le plus septentrional du pays nordique.

Avec des réserves récupérables estimées entre 450 et 650 millions de barils équivalent-pétrole, Johan Castberg "est le plus gros projet pétro-gazier au monde à recevoir un feu vert en 2017", a noté Statoil dans un communiqué.

Son avenir a longtemps été incertain: l'investissement requis était initialement chiffré à plus de 100 milliards de couronnes, nécessitant un baril à 80 dollars pour être rentable.

Grâce à une redéfinition du concept et à la baisse généralisée des coûts dans le secteur parapétrolier, la facture a été ramenée à 49 milliards de couronnes avec un point d'équilibre à moins de 35 dollars le baril.

Cet investissement est une bonne nouvelle pour le secteur pétrolier en Norvège, où la production d'or noir a été divisée par deux depuis le pic atteint en 2000-2001.

La mer de Barents recèlerait 65% des réserves restant à découvrir sur le plateau continental norvégien, selon la Direction norvégienne du pétrole. Le concept technologique retenu pour Johan Castberg "facilite le développement ultérieur de cette province pétrolière", a-t-elle estimé dans un communiqué.

Des campagnes de prospection des eaux norvégiennes de la mer de Barents se sont pourtant soldées par des résultats décevants en 2014 et l'été dernier.

Le seul champ pétrolier déjà exploité dans la région, Goliat opéré par l'italien Eni, a quant à lui connu de multiples déboires (surcoûts, retards, problèmes techniques...).

Plus généralement, les activités pétrolières en Arctique, loin des infrastructures terrestres, se heurtent à une hostilité croissante liée non seulement à des considérations environnementales mais aussi à leur viabilité économique future.

L'État norvégien vient ainsi d'être traîné en justice par Greenpeace et deux autres ONG, qui réclament l'annulation de licences d'exploration accordées en mer de Barents (mais qui ne concernent pas Johan Castberg). Le verdict est attendu en janvier.

Selon Statoil, l'exploitation de Johan Castberg devrait représenter environ 1.700 emplois, dont 500 dans le nord de la Norvège.

Outre Statoil, qui en détient 50%, le projet regroupe Eni (30%) et la société publique norvégienne Petoro (20%).


(c) AFP

Commenter Norvège: feu vert pour un projet pétrolier de 5 mds EUR dans l'Arctique


    Le pétrole en Norvège

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

    jeudi 26 septembre 2019

    L'Italien Eni acquiert les actifs norvégiens d'ExxonMobil

    Rome: Le géant italien de l'énergie Eni a annoncé jeudi l'acquisition, via sa filiale Vår Energi, des actifs norvégiens de l'Américain ExxonMobil...

    jeudi 05 septembre 2019

    Exxon Mobil vend ses actifs en Norvège pour $4 milliards

    Londres: Exxon Mobil a conclu la vente de ses activités pétrolières et gazières en Norvège pour un montant susceptible d'atteindre quatre milliards...

    vendredi 16 août 2019

    Norvège: la production de pétrole rebondit en juillet par ra…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a nettement augmenté (+37%) en juillet par rapport à...

    La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

    Equinor (ex-Statoil) porté au 2T par la remontée du pétrole et les USA

    jeudi 26 juillet 2018

    Oslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor, anciennement Statoil, a publié jeudi des résultats trimestriels globalement en hausse grâce à la remontée des cours et à une augmentation de sa production aux États-Unis.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 30 septembre 2020 à 21:45

    Le pétrole new-yorkais se redresse après les stocks américai…

    Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a retrouvé des couleurs mercredi, au lendemain d'un plongeon, après la...

    mercredi 30 septembre 2020 à 18:43

    Total: moins de produits pétroliers, davantage de renouvelab…

    Paris: Moins de produits pétroliers, davantage de renouvelables: le PDG de Total, Patrick Pouyanné, veut que le géant français vive "une décennie...

    mercredi 30 septembre 2020 à 17:49

    USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé pour la troisième semaine consécutive, déjouant les attentes, dans un...

    mercredi 30 septembre 2020 à 17:09

    Le pétrole se redresse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient des couleurs mercredi en fin de séance européenne, au lendemain d'un plongeon, après la publication par...

    mercredi 30 septembre 2020 à 14:57

    Total accélère dans les renouvelables face à la chute du pét…

    Paris: Total a annoncé mercredi qu'il entendait accélérer sa transition vers l'électricité et les énergies renouvelables et a revu à la hausse...

    mercredi 30 septembre 2020 à 11:42

    Le pétrole fait grise mine avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur baisse mercredi, après un plongeon la veille, manifestant l'inquiétude des investisseurs sur l'excédent d'or noir...

    mercredi 30 septembre 2020 à 11:25

    Shell veut supprimer 7000 à 9000 emplois face à la chute de …

    Londres: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé mercredi qu'il prévoyait de supprimer 7000 à 9000 postes dans le cadre...

    mardi 29 septembre 2020 à 21:27

    Le pétrole chute, déprimé par une demande en berne

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement reculé mardi dans un marché toujours inquiet des sombres perspectives pour la demande...

    mardi 29 septembre 2020 à 18:28

    Le pétrole coté à New York chute de 5% en séance

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York chutait d'un peu plus de 5% mardi, dans un marché...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 14 septembre 2020 L'OPEP table désormais sur une chute de 9,46 millions de barils par jour (bpj) cette année soit 400.000 bpj de moins que prévu le mois dernier, montre son nouveau rapport mensuel.

    En juillet 2020, le prix du pétrole augmente moins qu’en juin

    Le dimanche 16 août 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En juillet 2020, le prix du pétrole en euros  ralentit (+5,6 % après +30,2 % en juin).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent légèrement (+0,4 % après −2,5 %), notamment du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent de nouveau (+2,8 % après +3,5 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires diminuent encore (−2,0 % après −7,9 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En juillet 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente moins qu’en juin (+5,6 % après +30,2...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite