TechnipFMC remporte en consortium un contrat de 4,2 mds USD à Bahreïn

prix du petrole ParisParis: Le groupe franco-américain de services pétroliers TechnipFMC a annoncé lundi avoir remporté, à la tête d'un consortium, un contrat de 4,2 milliards de dollars pour un projet d'extension de capacité de la raffinerie de Sitra à Bahreïn.
Contactée par l'AFP, la société a précisé que sa part dans ce contrat s'élevait à 1,5 milliard de dollars.

La coentreprise inclut également Samsung Engineering, concepteur de raffineries et de centrales électriques, et le groupe d'ingénierie pétrolière espagnol Tecnicas Reunidas, selon un communiqué du groupe.

Le contrat remporté auprès de la compagnie pétrolière nationale, Bahrain Petroleum Company (Bapco), concerne l'extension de la capacité de la raffinerie de Sitra de 267.000 à 360.000 barils par jour.

Ce projet, qui comprend l'ingénierie, l'approvisionnement, la construction et la mise en service, "devrait être achevé en 2022", selon le communiqué.

Ce contrat "prestigieux (...) témoigne de notre partenariat de long terme avec Bapco et renforce notre leadership dans le secteur du raffinage", a commenté Nello Uccelletti, président de l'activité Onshore Offshore de TechnipFMC, cité dans le communiqué.

Située sur l'île de Sitra, dans le golfe de Bahreïn, la raffinerie exporte environ 95% de sa production, principalement vers l'Inde et l'Extrême-Orient.

Bahreïn est le premier pays arabe du Golfe a avoir produit du pétrole, en 1932, mais ses réserves se sont taries.

Le royaume dirigé par une dynastie sunnite dépend pour ses approvisionnements du champ d'Abou Safa qu'elle partage avec l'Arabie saoudite. Ce pétrole est acheminé à Bahreïn via un pipeline d'une capacité de 230.000 barils par jour.


(c) AFP

Commenter TechnipFMC remporte en consortium un contrat de 4,2 mds USD à Bahreïn