Logo

Le pétrole ouvre en baisse à New York avant le rapport sur les stocks

prix du petrole New YorkNew York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture mercredi en attendant le rapport hebdomadaire sur les réserves de produits pétroliers aux Etats-Unis, les investisseurs s'inquiétant notamment des prévisions prudentes de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) sur la demande d'or noir.
Vers 14H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en décembre, référence américaine du brut, cédait 50 cents et s'échangeait à 55,20 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

"Le marché succombe à un accès de faiblesse après avoir vu les acteurs financiers massivement parier à la hausse" pendant plusieurs semaines, a souligné Matt Smith de ClipperData. Le prix du baril de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. s'était apprécié de 35% entre fin juin et début novembre. "Une telle accélération provoque forcément un peu de fébrilité", a-t-il noté.

Cette nervosité a été accentuée selon lui par les dernières estimations de l'AIE, qui a légèrement révisé à la baisse mardi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole pour 2017 et 2018 en raison d'une météo plutôt clémente et de la hausse des cours.

Autre élément pesant sur les cours: la fédération professionnelle du secteur pétrolier aux Etats-Unis, l'API, a fait état mardi soir d'une hausse inattendue des réserves de brut dans le pays.

"Un des principaux risques pour les prix du pétrole en 2018 serait que les producteurs américains répondent à la hausse des prix de 2017 en augmentant de façon significative leurs extractions", ont noté les analystes de Natixis dans leurs prévisions pour 2018-2019.

Les investisseurs attendent désormais la diffusion, à 15H30 GMT, des chiffres de l'EIA, branche du Département américain de l'Energie (DoE), jugés plus fiables par les acteurs du secteur que ceux de l'API.

Selon la prévision médiane d'analystes sondés par Bloomberg actualisée en début de séance européenne, les réserves américaines de brut devraient avoir baissé de 2,4 millions de barils, celles d'essence de 1,5 million de barils et les stocks de produits distillés reculé de 1,8 million de barils.


(c) AFP

Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York avant le rapport sur les stocks


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.