Menu
A+ A A-

Pétrole: Shell se désengage totalement de l'australien Woodside

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé lundi son désengagement total du groupe australien Woodside avec la vente de 13,3% du capital pour 2,7 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros).
Shell indique dans un communiqué publié dans l'après-midi avoir suscité une forte demande des investisseurs pour cette cession, ce qui l'a poussé à céder la totalité de sa participation existante.

Il avait indiqué dans un premier temps vouloir ne céder que 8,5% du capital de Woodside.

Shell a réduit progressivement sa participation dans Woodside ces dernières années, après avoir vendu 10% du capital en novembre 2010 puis 9,5% supplémentaires en juin 2014.

Woodside est un groupe australien d'exploration et de production pétrolière et gazière et se présente comme l'un des principaux producteurs mondiaux de GNL.

"Cette vente est une nouvelle étape dans notre programme de cessions d'actifs de 30 milliards de dollars sur trois ans", souligne dans le communiqué Jessica Uhl, directrice financière de Shell, précisant que le produit de la vente des actions de Woodside servira à réduire la dette du groupe.

Ce programme de cession a démarré l'an dernier au moment où les prix des hydrocarbures étaient faibles et doit permettre à Shell d'être en mesure de faire face à la volatilité des cours.

Début novembre à l'occasion de la présentation de résultats trimestriels en forte amélioration, Shell avait annoncé avoir cédé à ce moment là pour plus de 25 milliards de dollars sur les 30 milliards visés à l'issue du programme.

Ces cessions portent sur des activités non stratégiques, comme des exploitations pétrolières ou gazières matures ou certaines activités dans l'aval (raffineries, pétrochimie, stations-services).


(c) AFP

Commenter Pétrole: Shell se désengage totalement de l'australien Woodside


    La Compagnie pétrolière Shell

    Réchauffement: les géants du pétrole devraient tailler la production (ONG…

    vendredi 01 novembre 2019

    Paris: Les sept principales compagnies pétrolières privées devraient réduire leur production de plus d'un tiers d'ici 2040 pour garder les émissions carbone dans les objectifs de l'accord de Paris, selon une ONG étudiant le secteur.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 12 novembre 2019 à 12:07

    Le pétrole reprend des couleurs avant un discours de Donald …

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mardi en cours d'échanges européens, rattrapant leur recul de la veille, avant un discours...

    lundi 11 novembre 2019 à 21:26

    Le pétrole se replie, hésitant face à des négociations comme…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse lundi à l'issue d'une séance hésitante, dans un marché attentif aux...

    lundi 11 novembre 2019 à 16:52

    Le pétrole retrouve des couleurs dans un marché indécis

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient lundi en cours d'échanges européens leurs niveaux de clôture de vendredi après avoir débuté la séance...

    lundi 11 novembre 2019 à 11:47

    Le pétrole commence la semaine en berne dans un marché inqui…

    Londres: Les prix du pétrole étaient orientés à la baisse lundi en cours d'échanges européens dans un marché peu rassuré par les...

    lundi 11 novembre 2019 à 09:12

    L'Iran relativise la découverte pétrolière annoncée dimanche

    Téhéran: Le ministre du pétrole iranien Bijan Namdar Zanganeh a relativisé lundi la découverte d'un nouveau gisement de pétrole annoncée la veille...

    dimanche 10 novembre 2019 à 14:23

    L'Iran en récession annonce une découverte pétrolière géante

    Téhéran: "Un petit cadeau du gouvernement au peuple": le président iranien Hassan Rohani a annoncé dimanche la découverte d'un gisement pétrolier susceptible...

    dimanche 10 novembre 2019 à 11:53

    Entrée en Bourse: le saoudien Aramco lance les inscriptions …

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a fixé au 17 novembre le début des inscriptions à son offre publique d'achat (OPA) sur...

    dimanche 10 novembre 2019 à 10:54

    Pétrole: l'Iran annonce avoir découvert un gisement majeur

    Téhéran: Le président iranien Hassan Rohani a annoncé dimanche la découverte d'un immense gisement de pétrole susceptible d'augmenter d'un tiers les réserves...

    vendredi 08 novembre 2019 à 21:44

    Le pétrole en légère hausse malgré le retour de l'incertitud…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement progressé vendredi, le marché semblant peu préoccupé par des propos de Donald Trump...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 8 novembre 2019 Jeudi, les cours du pétrole Brent et WTI avaient gagné respectivement 0,9% et 1,4%. Le Brent avait même culminé à 57,88 dollars, un niveau plus vu depuis un mois et demi.

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite