Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: Shell se désengage totalement de l'australien Woodside

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé lundi son désengagement total du groupe australien Woodside avec la vente de 13,3% du capital pour 2,7 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros).
Shell indique dans un communiqué publié dans l'après-midi avoir suscité une forte demande des investisseurs pour cette cession, ce qui l'a poussé à céder la totalité de sa participation existante.

Il avait indiqué dans un premier temps vouloir ne céder que 8,5% du capital de Woodside.

Shell a réduit progressivement sa participation dans Woodside ces dernières années, après avoir vendu 10% du capital en novembre 2010 puis 9,5% supplémentaires en juin 2014.

Woodside est un groupe australien d'exploration et de production pétrolière et gazière et se présente comme l'un des principaux producteurs mondiaux de GNL.

"Cette vente est une nouvelle étape dans notre programme de cessions d'actifs de 30 milliards de dollars sur trois ans", souligne dans le communiqué Jessica Uhl, directrice financière de Shell, précisant que le produit de la vente des actions de Woodside servira à réduire la dette du groupe.

Ce programme de cession a démarré l'an dernier au moment où les prix des hydrocarbures étaient faibles et doit permettre à Shell d'être en mesure de faire face à la volatilité des cours.

Début novembre à l'occasion de la présentation de résultats trimestriels en forte amélioration, Shell avait annoncé avoir cédé à ce moment là pour plus de 25 milliards de dollars sur les 30 milliards visés à l'issue du programme.

Ces cessions portent sur des activités non stratégiques, comme des exploitations pétrolières ou gazières matures ou certaines activités dans l'aval (raffineries, pétrochimie, stations-services).


(c) AFP

La Compagnie pétrolière Shell

Shell multiplie ses profits par 4, dopés par la hausse des cours

jeudi 26 juillet 2018

Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi un bénéfice net multiplié par quatre au deuxième trimestre, dopé par le bond des prix du pétrole sur un an et par des cessions d'actifs.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 19 septembre 2018 à 12:15

Le pétrole stable après sa forte hausse de la veille

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi en cours d'échanges européens, après avoir grimpé la veille du fait d'informations de presse...

mercredi 19 septembre 2018 à 02:30

Le pétrole soutenu par des signaux saoudiens pour un baril à…

New York: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, dynamisés par l'apparente volonté de l'Arabie saoudite de laisser le...

mardi 18 septembre 2018 à 14:28

L'Iran reste "un membre très important" de l'Opep …

Foujeirah (emirats arabes unis): L'Iran reste "un membre très important" de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a déclaré mardi le...

mardi 18 septembre 2018 à 12:14

Le pétrole bondit, les saoudiens seraient "à l'aise…

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite serait "à l'aise" avec un baril à...

mardi 18 septembre 2018 à 09:50

Norvège: production de pétrole quasi stable en août

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, est restée quasiment stable en août, en ligne avec...

mardi 18 septembre 2018 à 05:51

Le pétrole poursuit sa baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer mardi en Asie, les marchés s'inquiétant de l'escalade de la guerre commerciale entre les...

lundi 17 septembre 2018 à 21:33

Le pétrole lesté par un regain de tensions entre Washington …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère baisse lundi, rattrapés en cours de séance par la crainte de...

lundi 17 septembre 2018 à 18:50

Les prix des carburants encore en ordre dispersé

Paris: Les prix des carburants routiers ont une nouvelle fois évolué en ordre dispersé la semaine dernière, le gazole augmentant tandis que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite