Menu
RSS
A+ A A-

Chevron freiné par les coûts, le titre en pâtit

prix du petrole New YorkNew York: La major pétrolière Chevron a annoncé vendredi des résultats trimestriels mitigés, en raison d'une hausse de ses coûts au moment où les prix du pétrole rebondissent.
Le bénéfice net s'est élevé à 1,95 milliard de dollars au cours du troisième trimestre achevé fin septembre, en hausse de 52,1% sur un an, dopé par un gain de cession d'actifs de 675 millions de dollars.

Ce résultat s'est toutefois traduit par un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 85 cents contre 98 cents attendus en moyenne par les marchés financiers.

Porté par une hausse de la prodiction de 8,4% à 2,72 millions de barils de pétrole par jour (mbj), le chiffre d'affaires de 36,21 milliards, en hausse de 20,1%, est également supérieur aux 34,06 milliards anticipés.

Les coûts ont toutefois augmenté de 15,6%, alors que le groupe pétrolier s'était engagé à les réduire considérablement.

Chevron n'a ainsi pas pu complètement profiter du rebond des prix du pétrole au troisième trimestre: Il explique avoir vendu le baril de brut à 42 dollars contre 37 dollars à la même période en 2016.

Le groupe californien, dont les activités n'ont pas été affectées par le passage de l'ouragan Harvey dans la zone pétrolière du Golfe du Mexique en août, est plus sensible aux fluctuations des cours de l'or noir que son rival ExxonMobil, dont le bénéfice trimestriel a également flambé.

A Wall Street, le titre perdait 2,90% à 115,11 dollars dans les premiers échanges.

L'activité de production et d'exploration pétrolière (l'amont) a gagné 489 millions de dollars, en hausse de 7,7%. Fait notable, elle a réduit nettement ses pertes à 26 millions de dollars aux Etats-Unis. Celles-ci s'élevaient à 212 millions un an plus tôt.

Cette activité a été longtemps la vache à lait des majors mais est devenue déficitaire lors des deux dernières années, en raison de l'effondrement de l'activité pétrolière aux Etats-Unis et des dépréciations d'actifs.

L'activité de raffinage (aval) reste la locomotive des profits avec un bénéfice de 1,81 milliard de dollars, en forte hausse de 70,3%. Traditionnellement, quand les prix du brut sont bas, les coûts de traitement sont allégés, ce qui profite aux raffineurs comme Chevron, qui est également propriétaire de stations service.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 23 octobre 2018 à 22:03

Le pétrole dégringole alors que Ryad affirme être prêt à ouv…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont lourdement chuté mardi, lestés par la perspective de voir l'Arabie saoudite augmenter rapidement sa...

mardi 23 octobre 2018 à 19:01

L'exécutif défend une hausse "courageuse" du diese…

Paris: L'exécutif, Édouard Philippe en tête, a assumé mardi la hausse "courageuse" du prix du diesel au nom de la "transition" écologique...

mardi 23 octobre 2018 à 16:25

Le pétrole au plus bas en un mois, le marché mise sur une ha…

Londres: Les cours du pétrole reculaient fortement mardi en cours d'échanges européens pour toucher leur plus bas en un mois alors que...

mardi 23 octobre 2018 à 16:13

Ryad prêt à augmenter sa production et sa capacité de réserv…

Ryad: Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré mardi que son pays, chef de file de l'Organisation des pays exportateurs...

mardi 23 octobre 2018 à 14:27

Fiscalité écologique sur les carburants: "Une arnaque…

Paris: Le premier secrétaire du PS Olivier Faure a accusé mardi le gouvernement de se livrer à "une arnaque" en cherchant, sous...

mardi 23 octobre 2018 à 12:31

Le pétrole au plus bas en un mois dans un marché prudent

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens à leur plus bas niveau en un mois alors que les...

mardi 23 octobre 2018 à 06:58

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du brut étaient orientés à la baisse, mardi en Asie, après que l'Arabie saoudite malmenée par l'affaire Khashoggi eut...

lundi 22 octobre 2018 à 21:50

Le pétrole, en petite hausse, peine à anticiper l'issue de l…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en petite hausse lundi alors que le marché tentait de prédire les potentiels...

lundi 22 octobre 2018 à 20:09

Les prix des carburants refluent en France

Paris: Les prix des carburants routiers ont reflué la semaine dernière après leurs hausses récentes, selon des chiffres officiels publiés lundi.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite

Est-ce que l'Opep fixe les prix du pétrole ?

Le mercredi 26 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Alors que les prix du pétrole ont grimpé à leur plus haut niveau en quatre ans, le président américain Donald Trump a accusé l'Opep d'"arnaquer le reste du monde". Quel est le rôle de cette organisation ?

Lire la suite