Menu
RSS
A+ A A-

Statoil: l'Amérique du Nord pèse encore sur les résultats

prix du petrole OsloOslo: Le groupe pétrolier norvégien Statoil a publié jeudi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, une nouvelle fois plombés par une dépréciation de ses actifs nord-américains.
De juillet à septembre, la perte nette s'est creusée à 480 millions de dollars, contre 432 millions un an plus tôt malgré un rebond des cours du pétrole.

Les comptes ont de nouveau été lestés par une dépréciation d'actifs de 856 millions de dollars en Amérique du Nord, en raison d'une production sur place moindre qu'espéré au troisième trimestre.

Avant l'annonce de cette nouvelle dépréciation d'actifs, le journal d'affaires Dagens Naeringsliv avait indiqué au début du mois que les aventures de Statoil à l'international s'étaient déjà traduites par 94 milliards de couronnes (11,7 milliards de dollars) depuis 2013, essentiellement de l'autre côté de l'Atlantique.

L'action reculait de 2,41% en milieu de journée à la Bourse d'Oslo.

Bien qu'en nette progression sur un an, le résultat d'exploitation ajusté, référence du marché, est ressorti en deçà des attentes des analystes, à 2,3 milliards de dollars au troisième trimestre. Le chiffre d'affaires a augmenté de 12,4%, à 13,6 milliards.

Invoquant une gestion plus rigoureuse des projets, Statoil a de nouveau sabré ses prévisions d'investissement.

Le géant énergétique, détenu à 67% par l'État norvégien, prévoit désormais d'investir seulement environ 10 milliards de dollars cette année, contre 11 milliards dans ses prévisions antérieures.

Conséquence du recul du cours du baril depuis l'été 2014, les compagnies pétrolières ont nettement réduit leurs investissements, annulant ou différant certains projets et forçant les entreprises du secteur parapétrolier à réduire leurs coûts.

Les seules dépenses d'exploration du groupe sont dorénavant attendues à 1,3 milliard de dollars sur l'année 2017, contre 1,5 milliard en 2016.

Statoil a bouclé cet été une campagne de prospection décevante dans les eaux arctiques de la mer de Barents, une région où elle nourrit de gros espoirs et où elle compte revenir en 2018, au grand dam des défenseurs de l'environnement.

Sa production d'hydrocarbures a sensiblement augmenté au cours du troisième trimestre, à 2,045 millions de barils équivalent-pétrole par jour (Mbep/j) contre 1,805 Mbep/j il y a un an.

Sur l'ensemble de l'année, la production devrait augmenter de 6%, soit un point de plus qu'attendu jusqu'à présent. Entre 2016 et 2020, l'objectif est une croissance organique moyenne d'environ 3% par an.


(c) AFP

La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

Statoil devient officiellement Equinor

mercredi 16 mai 2018

Oslo: La plus grosse compagnie pétrolière norvégienne Statoil est officiellement devenue Equinor mercredi, un changement de nom censé refléter sa diversification dans les énergies renouvelables.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 20 juillet 2018 à 21:41

Le pétrole monte après une chute du nombre de puits américai…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé vendredi après un net recul du nombre de puits de pétrole actifs aux...

vendredi 20 juillet 2018 à 16:35

Le pétrole monte, rassuré par l'Arabie saoudite

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite a affirmé la veille vouloir limiter sa...

vendredi 20 juillet 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite assure ne pas vouloir …

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite a affirmé la veille vouloir limiter sa...

vendredi 20 juillet 2018 à 06:33

Le pétrole en hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse vendredi en Asie, après des déclarations jugées favorables de l'Arabie saoudite sur sa production...

jeudi 19 juillet 2018 à 21:59

Le pétrole, hésitant entre stocks et offre mondiale, finit e…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé jeudi, réagissant toujours à un recul des stocks américains de...

jeudi 19 juillet 2018 à 19:34

Moscou et Pékin refusent un arrêt des exportations de pétrol…

Nations unies: Les Etats-Unis ont échoué à obtenir jeudi de l'ONU l'arrêt de toute nouvelle exportation de pétrole cette année vers la Corée...

jeudi 19 juillet 2018 à 18:36

Norvège: fin de la grève dans le secteur pétrolier (patronat…

Oslo: La Fédération des armateurs norvégiens Rederiforbundet a annoncé jeudi un accord salarial avec un syndicat du secteur offshore, mettant ainsi fin...

jeudi 19 juillet 2018 à 16:31

Le pétrole repart à la hausse dans un marché volatile

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché volatile après des données hebdomadaires contrastées sur les...

jeudi 19 juillet 2018 à 15:05

Accords pétrolier et commercial Emirats/Chine avant une visi…

Dubaï: Les Émirats arabes unis et la Chine ont signé deux accords, l'un pétrolier et l'autre commercial, avant une visite jeudi soir...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite