Menu
A+ A A-

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important champ pétrolier

prix du petrole beyrouthBeyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie, que les forces du régime cherchaient à reprendre aux jihadistes du groupe État islamique (EI).
Situé dans la province de Deir Ezzor dans l'est de la Syrie, près de la frontière avec l'Irak, le champ pétrolier d'Al-Omar est l'un des plus importants du pays en guerre.

Avant d'être détruit en octobre 2015 par des raids de la coalition internationale emmenée par Washington, ce champ pétrolier rapportait aux jihadistes entre 1,7 et 5,1 millions de dollars par mois (1,5 et 4,6 millions d'euros), selon la coalition.

Les combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS) "contrôlent totalement le champ pétrolier d'Al-Omar, le plus grand de Syrie", selon une annonce publiée dimanche sur le site web de cette alliance soutenue par la coalition internationale.

Deux offensives distinctes se déroulent actuellement dans la province de Deir Ezzor pour reprendre à l'EI les territoires encore sous son contrôle: l'une est menée par les FDS, la seconde par les troupes du régime de Bachar al-Assad, soutenues par l'aviation russe.

Pour prendre le contrôle du champ pétrolier, les FDS, qui ont récemment chassé l'EI de son fief de Raqa (nord), étaient engagées ces dernières semaines dans une course implicite avec les forces du régime, stationnées depuis deux jours aux abords d'Al-Omar.

Le champ pétrolier se trouve à 10 km à l'est de Mayadine, un ancien fief de l'EI repris par le régime, qui avait pour objectif de s'emparer d'Al-Omar, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'avancée des FDS "intervient trois jours après le retrait de l'EI du champ pétrolier", selon l'OSDH, qui ne précise pas les raisons de ce retrait. Elle s'est faite à la faveur "de contre-offensives des jihadistes contre des positions des forces du régime, contraintes de reculer", selon la même source.

Les FDS ont également réussi à s'emparer dans la nuit du champ pétrolier d'Al-Sayjane, au nord de celui d'Al-Omar, d'après l'OSDH.

Déclenché en mars 2011 par la répression de manifestations pacifiques par le régime de Bachar al-Assad, le conflit en Syrie s'est complexifié avec l'implication de pays étrangers et de groupes jihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé.

Il a fait plus de 330.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.


(c) AFP

Commenter Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important champ pétrolier


    Le pétrole en Syrie

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Syrie

    jeudi 04 juillet 2019

    Un pétrolier en route vers la Syrie arraisonné à Gibraltar

    Londres: Un pétrolier soupçonné d'acheminer du brut en Syrie en violation des sanctions européennes a été arraisonné à Gibraltar, annoncent jeudi les...

    mardi 13 février 2018

    La Russie veut aider Damas à relancer sa production d'hydroc…

    Moscou: La Russie, principale alliée du régime syrien, compte aider Damas à relancer ses gisements d'hydrocarbures et à prospecter pour en exploiter...

    mardi 30 mai 2017

    Syrie: l'économie et le secteur pétrolier mis à genoux par l…

    Damas: L'économie de la Syrie est à genoux et la production pétrolière réduite à néant après six ans de guerre, ont reconnu...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 janvier 2020 à 12:11

    Le pétrole subit la pression des mesures anti-épidémie en Ch…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes pesant sur la demande mondiale, notamment en...

    vendredi 24 janvier 2020 à 01:59

    Le pétrole souffre des mesures anti-épidémie en Chine

    New York: Les prix du pétrole ont terminé vendredi à leur plus bas niveau depuis fin octobre après une semaine chahutée, dominée...

    jeudi 23 janvier 2020 à 22:02

    Le pétrole baisse fortement alors que le virus chinois menac…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte baisse jeudi, dans un climat toujours morose lié à la propagation...

    jeudi 23 janvier 2020 à 18:00

    Le pétrole limite légèrement ses pertes après les stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours dans le rouge jeudi, la baisse surprise des stocks américains ne redressant que très peu...

    jeudi 23 janvier 2020 à 17:44

    USA: les stocks de brut baissent légèrement, la production r…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis alors même que la production...

    jeudi 23 janvier 2020 à 12:17

    Le pétrole dans le rouge, inquiétudes sur la demande chinois…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens, dans un climat morose lié à la propagation rapide du nouveau...

    mercredi 22 janvier 2020 à 21:48

    Le pétrole au plus bas depuis sept semaines

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement reculé mercredi, retombant à leur plus bas niveau depuis début décembre alors que...

    mercredi 22 janvier 2020 à 18:14

    Le pétrole à son plus bas de l'année, craintes d'un surplus …

    Londres: Les prix du pétrole accentuaient leur baisse mercredi en cours d'échanges européens, crevant leur plancher de 2020, les investisseurs étant préoccupés...

    mercredi 22 janvier 2020 à 11:50

    Le pétrole en baisse, craintes d'un surplus d'or noir

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens alors que l'Agence Internationale de l'Energie (AIE), par la voix de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 3 janvier 2020 Les prix du pétrole ont bondi de plus de 4% peu après l'annonce dans la nuit de la mort du général et émissaire de la République islamique en Irak.

    En décembre 2019, le prix du pétrole s’accroît

    Le jeudi 23 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2019, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,6 % après +5,9 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,5 % après +0,8 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières industrielles qui se redressent (+3,0 % après −1,6 %). Les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+2,1 % après +3,3 %). Le prix du pétrole poursuit sa progression En décembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente presque autant qu’en novembre (+5,6 % après +5,9 %)...

    Lire la suite

    En novembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le dimanche 22 décembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2019, le prix du pétrole en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,8 % après −1,0 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières alimentaires qui accélèrent (+3,3 % après +1,1 %). Les prix des matières premières industrielles diminuent moins fortement qu’au mois d’octobre (−1,6 % après −2,8 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 %), à...

    Lire la suite

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite