Menu
A+ A A-

La justice nigériane saisit de nouvelles propriétés appartenant à l'ex-ministre du Pétrole

petrole NigeriaLagos: La justice nigériane a ordonné la saisie définitive de quatre propriétés appartenant à l'ex-ministre du Pétrole d'une valeur de 7 millions de dollars, que les juges soupçonnent de provenir de détournements massifs de fonds publics.
La décision prise mercredi par la Haute cour fédérale de Lagos concerne des résidences dans plusieurs villes du pays (Lagos, Abuja et Port Harcourt), appartenant à l'ex-ministre Diezani Alison-Madueke, cible de nombreuses enquêtes et saisies de propriétés ordonnées par la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC).

L'enquête de la EFCC a révélé que Mme Alison-Madueke et son cousin, Donald Chidi Amamgbo, avaient acheté ces immeubles grâce à des sociétés écrans.

Pendant des perquisitions au domicile de M. Amamgbo, les enquêteurs ont trouvé des documents prouvant qu'il était le propriétaire de 18 sociétés et propriétés en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et au Nigeria.

Dans son témoignage devant les enquêteurs, M. Amamgbo a assuré qu'il avait enregistré ces sociétés écrans pour acheter les résidences de l'ancienne ministre, et ancienne présidente de l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole).

La semaine dernière, elle a demandé au gouvernement fédéral d'Abuja de pouvoir rentrer au Nigeria pour pouvoir se défendre devant les juges, ce qui lui a été refusé.

Mme Alison-Madueke, 56 ans, a également été arrêtée à Londres en octobre 2015, dans le cadre d'une enquête britannique, et a été libérée sous caution pendant le temps de l'enquête: cinq propriétés de luxe ont été saisies à Londres.

Fin août, la justice nigériane a ordonné la saisie bancaire de 7,6 milliards de nairas (21 millions de dollars) ainsi qu'un immeuble d'une valeur de 37 millions de dollars, dans le quartier huppé de Lagos, Banana Island.

En juillet cette fois, les Etats-Unis ont annoncé démarrer une enquête sur des associés de l'ancienne ministre et la saisie d'avoirs d'une valeur de 144 millions de dollars (un yacht et un appartement à New York d'une valeur de 50 millions de dollars).

Le président Muhammadu Buhari a été élu en 2015 sur la promesse de lutter contre la corruption endémique et l'impunité qui minent le Nigeria, principal exportateur d'or noir avec l'Angola sur le continent africain.

De nombreux biens ont depuis été saisis et des comptes en banque gelés, visant notamment des personnalités proches de l'ancien président Goodluck Jonathan depuis passées dans l'opposition, mais aucun des accusés n'a pour l'instant été poursuivi en justice.


(c) AFP

Commenter La justice nigériane saisit de nouvelles propriétés appartenant à l'ex-ministre du Pétrole


    Le pétrole au Nigéria

    - Toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

    lundi 12 novembre 2018

    Nigeria: l'agence anti-corruption veut extrader une ex-minis…

    Abuja: Le patron de l'agence anti-corruption du Nigeria a annoncé lundi son intention de faire extrader l'ex-ministre du Pétrole, estimant trop lente...

    mardi 06 novembre 2018

    Pétrole: le Sénat nigérian intensifie son enquête pour corru…

    Abuja: Le Sénat nigérian a annoncé mardi qu'il mettait en place une commission pour enquêter sur des soupçons de corruption à l'encontre...

    mardi 16 octobre 2018

    Nigeria: le Sénat ouvre une enquête sur les subventions à la…

    Abuja: Le Sénat nigérian a ouvert mardi une enquête sur l'opacité des subventions accordées au principal importateur de carburant dans le pays...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 novembre 2018 à 04:24

    Le pétrole en hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par les espoirs que l'Opep et ses partenaires vont agir...

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite