Menu
RSS
A+ A A-

La justice nigériane saisit de nouvelles propriétés appartenant à l'ex-ministre du Pétrole

prix du petrole lagosLagos: La justice nigériane a ordonné la saisie définitive de quatre propriétés appartenant à l'ex-ministre du Pétrole d'une valeur de 7 millions de dollars, que les juges soupçonnent de provenir de détournements massifs de fonds publics.
La décision prise mercredi par la Haute cour fédérale de Lagos concerne des résidences dans plusieurs villes du pays (Lagos, Abuja et Port Harcourt), appartenant à l'ex-ministre Diezani Alison-Madueke, cible de nombreuses enquêtes et saisies de propriétés ordonnées par la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC).

L'enquête de la EFCC a révélé que Mme Alison-Madueke et son cousin, Donald Chidi Amamgbo, avaient acheté ces immeubles grâce à des sociétés écrans.

Pendant des perquisitions au domicile de M. Amamgbo, les enquêteurs ont trouvé des documents prouvant qu'il était le propriétaire de 18 sociétés et propriétés en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et au Nigeria.

Dans son témoignage devant les enquêteurs, M. Amamgbo a assuré qu'il avait enregistré ces sociétés écrans pour acheter les résidences de l'ancienne ministre, et ancienne présidente de l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole).

La semaine dernière, elle a demandé au gouvernement fédéral d'Abuja de pouvoir rentrer au Nigeria pour pouvoir se défendre devant les juges, ce qui lui a été refusé.

Mme Alison-Madueke, 56 ans, a également été arrêtée à Londres en octobre 2015, dans le cadre d'une enquête britannique, et a été libérée sous caution pendant le temps de l'enquête: cinq propriétés de luxe ont été saisies à Londres.

Fin août, la justice nigériane a ordonné la saisie bancaire de 7,6 milliards de nairas (21 millions de dollars) ainsi qu'un immeuble d'une valeur de 37 millions de dollars, dans le quartier huppé de Lagos, Banana Island.

En juillet cette fois, les Etats-Unis ont annoncé démarrer une enquête sur des associés de l'ancienne ministre et la saisie d'avoirs d'une valeur de 144 millions de dollars (un yacht et un appartement à New York d'une valeur de 50 millions de dollars).

Le président Muhammadu Buhari a été élu en 2015 sur la promesse de lutter contre la corruption endémique et l'impunité qui minent le Nigeria, principal exportateur d'or noir avec l'Angola sur le continent africain.

De nombreux biens ont depuis été saisis et des comptes en banque gelés, visant notamment des personnalités proches de l'ancien président Goodluck Jonathan depuis passées dans l'opposition, mais aucun des accusés n'a pour l'instant été poursuivi en justice.


(c) AFP

Le pétrole au Nigéria


mercredi 20 juin 2018

Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "respon…

milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, pour corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria...

lundi 14 mai 2018

Renvoi au 20 juin du procès pour corruption au Nigeria contr…

Milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, soupçonnées de corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au...

mercredi 28 mars 2018

Nigeria: Shell porte plainte contre un ancien dirigeant du g…

Lagos: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a porté plainte contre un de ses anciens dirigeants, accusé d'avoir touché des pots-de-vin lors de...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 19 septembre 2018 à 12:15

Le pétrole stable après sa forte hausse de la veille

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi en cours d'échanges européens, après avoir grimpé la veille du fait d'informations de presse...

mercredi 19 septembre 2018 à 02:30

Le pétrole soutenu par des signaux saoudiens pour un baril à…

New York: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, dynamisés par l'apparente volonté de l'Arabie saoudite de laisser le...

mardi 18 septembre 2018 à 14:28

L'Iran reste "un membre très important" de l'Opep …

Foujeirah (emirats arabes unis): L'Iran reste "un membre très important" de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a déclaré mardi le...

mardi 18 septembre 2018 à 12:14

Le pétrole bondit, les saoudiens seraient "à l'aise…

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite serait "à l'aise" avec un baril à...

mardi 18 septembre 2018 à 09:50

Norvège: production de pétrole quasi stable en août

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, est restée quasiment stable en août, en ligne avec...

mardi 18 septembre 2018 à 05:51

Le pétrole poursuit sa baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer mardi en Asie, les marchés s'inquiétant de l'escalade de la guerre commerciale entre les...

lundi 17 septembre 2018 à 21:33

Le pétrole lesté par un regain de tensions entre Washington …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère baisse lundi, rattrapés en cours de séance par la crainte de...

lundi 17 septembre 2018 à 18:50

Les prix des carburants encore en ordre dispersé

Paris: Les prix des carburants routiers ont une nouvelle fois évolué en ordre dispersé la semaine dernière, le gazole augmentant tandis que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite