Menu
A+ A A-

Accusations de malversations: la compagnie pétrolière du Nigeria contre-attaque

petrole NigeriaAbuja: La compagnie pétrolière d'Etat du Nigeria, premier producteur d'or noir en Afrique, a publié lundi un rapport détaillé pour se défendre des accusations de malversations révélées au grand jour la semaine dernière par un membre du gouvernement.
"Ces accusations étaient basses, et toutes les procédures - d'acquisition de contrats - ont été respectées à la lettre", affirme Ndu Ughamadu, directeur des affaires publiques de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC).

"Les contrats passés avec la NNPC n'ont pas besoin d'être discutés avec le secrétaire d'Etat au Pétrole ou avec le conseil d'admnistration (...) mais doivent être approuvés par le conseil des appels d'offres ou par le ministre du Pétrole, qui se trouve être le chef de l'Etat", assure le communiqué publié lundi.

Cette réponse survient une semaine après la fuite dans la presse locale d'une lettre d'Ibe Kachikwu, secrétaire d'Etat au pétrole, adressée au président Muhammadu Buhari, lui rapportant un "climat de peur" et l'opacité qui règne au sein de la NNPC depuis que Maikanti Baru en a pris les commandes en 2016.

Il a notamment accusé M. Baru de n'avoir pas respecté la procédure administrative prévue pour une liste de cinq contrats d'une valeur de 25 milliards de dollars "signés sans aucune connaissance ni approbation du conseil d'administration de la NNPC".

Ce nouveau scandale met à mal la "guerre contre la corruption" promise par le président Buhari à son arrivée au pouvoir.

Le chef de l'Etat, réputé pour sa droiture, s'est nommé lui-même ministre du Pétrole, pour pouvoir mieux surveiller le secteur. Mais il a placé l'un de ses proches, M. Bahu, musulman originaire du Nord comme lui, à la tête de la NNPC en 2016.

Jusqu'à cette date, M. Kachikwu avait deux casquettes: président de la NNPC et secrétaire d'Etat au Pétrole. Les investisseurs et les experts avaient salué ses efforts pour réformer un secteur gangréné par la corruption et le pillage à grande échelle.

Le président nigérian a été absent du pays pendant près de 6 mois depuis le début de l'année pour des raisons médicales, ne pouvant de fait être garant de la bonne procédure des appels d'offres.

Le Sénat a mis en place une commission d'enquête sur les accusations de M. Kachikwu, qui sera présidée par un sénateur de l'Etat de Sokoto (nord), Aliyu Wamakko.

La compagnie pétrolière nationale, considérée comme la caisse noire des régimes successifs, vend "plus de 50% du volume total - d'environ 2 millions de barils/jour - produit dans le pays", à travers ses joint-ventures avec les grandes compagnies internationales, selon Benjamin Augé, chercheur associé à l'Institut français des relations internationales.

(c) AFP

Commenter Accusations de malversations: la compagnie pétrolière du Nigeria contre-attaque


    Le pétrole au Nigéria

    -Toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

    vendredi 29 janvier 2021

    Shell condamnée en appel à verser des indemnités à des fermi…

    La haye: La justice néerlandaise a condamné vendredi en appel Shell à verser des indemnisations dans une affaire intentée par quatre fermiers...

    jeudi 14 mai 2020

    Les producteurs de pétrole d'Afrique subsaharienne subissent…

    Libreville: Les producteurs de pétrole d'Afrique subsaharienne, qui avaient promis de réformer leurs économies lors des précédents plongeons des cours du brut...

    mercredi 28 août 2019

    Eni annonce une importante découverte pétrolière dans le Del…

    Lagos: Le géant italien Eni a annoncé mercredi la découverte par sa filiale nigériane Agip d'un important gisement pétrolier et gazier dans...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 06 mai 2021 à 12:22

    Le pétrole plafonne après un nouveau record de contamination…

    Londres: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse jeudi au lendemain de données mitigées sur les stocks de brut aux...

    mercredi 05 mai 2021 à 21:33

    Le pétrole fait du surplace malgré la baisse des stocks amér…

    Cours de clôture: Les cours du brut ont renversé leur trajectoire mercredi, perdant du terrain à la mi-séance pour terminer proches de...

    mercredi 05 mai 2021 à 17:11

    🛢️USA: les stocks de pétrole reculent de 8 millions de baril…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont décru davantage que prévu, reculant de 8 millions de barils, signe...

    mercredi 05 mai 2021 à 12:25

    Le pétrole soutenu par les vaccins, les stocks attendus en b…

    Londres: Les cours du brut avançaient mercredi vers des prix plus vus depuis mars, les investisseurs misant sur l'avancée des campagnes de...

    mardi 04 mai 2021 à 21:55

    Le pétrole en hausse grâce à la levée de restrictions en Eur…

    Cours de clôture: Les prix du brut ont fini en hausse mardi, soutenus par la perspective du redémarrage de l'activité et des...

    mardi 04 mai 2021 à 12:51

    Le pétrole en hausse grâce à la levée de restrictions en Eur…

    Londres: Les prix du brut étaient en hausse mardi, soutenus par la perspective du redémarrage de l'activité et des voyages dans certains...

    mardi 04 mai 2021 à 09:37

    Le géant pétrolier Saudi Aramco profite du rebond des cours …

    Ryad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a profité, comme ses grands concurrents étrangers, du rebond des cours du pétrole à la faveur...

    lundi 03 mai 2021 à 21:23

    Le pétrole monte malgré les inquiétudes sur la demande indie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse lundi, l'optimisme sur la vigueur de la demande mondiale ayant pris...

    lundi 03 mai 2021 à 14:20

    ⛽️ Les prix des carburants quasi stable

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France sont restés pratiquement stables la semaine dernière, très légèrement orientés à la baisse...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 3 mai 2021 Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet, dont lundi est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, était stable (0,00%) à 66,76 dollars, à Londres. A New York, le baril américain de WTI pour juin prenait 0,36% à 63,81 dollars.

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite