Menu
RSS
A+ A A-

TransCanada abandonne son projet de méga-oléoduc ouest-est

prix du petrole MontréalMontréal: L'opérateur d'oléoducs TransCanada a annoncé jeudi l'abandon du projet controversé de construction d'un oléoduc géant qui prévoyait d'acheminer le pétrole de l'Ouest canadien vers la côte atlantique.
Long de quelque 4.500 km, l'oléoduc Énergie-Est, avec un débit de 1,1 million de barils de pétrole par jour, était combattu à la fois par les environnementalistes et plusieurs collectivités territoriales en raison des risques de pollution pour les nappes phréatiques et les rivières en cas de fuite sur le réseau.

"A la suite d'une analyse approfondie des nouvelles exigences (...) nous ne poursuivrons pas les démarches" de la construction de l'oléoduc, a indiqué Russ Girling, PDG de la société TransCanada.

L'oléoduc aurait été alimenté par le pétrole des sables bitumineux de l'Alberta depuis Hardisty, à 200 km au sud-est d'Edmonton, pour déboucher sur un terminal pétrolier à Saint-John au Nouveau-Brunswick, avec accès à l'océan Atlantique.

Si sur les deux tiers du tracé, l'oléoduc devait suivre un réseau existant, la pose de nouvelles conduites sur 1.500 km au Québec puis au Nouveau-Brunswick a été vivement combattue par les organisations de protection de l'environnement, les autochtones et mêmes des collectifs de citoyens.

"C'est un projet qui traversait plus de 700 cours d'eau, dont le fleuve Saint-Laurent et l'Outaouais", a rappelé jeudi David Heurtel, ministre québécois de l'Environnement.

Cette décision de renoncer à cet oléoduc témoigne aussi, selon M. Heurtel, d'un mouvement au niveau mondial en faveur de "la lutte contre les changements climatiques et la nécessité de passer à d'autres types de combustibles".

"La décision est une déception", a estimé pour sa part la député conservatrice Lisa Raitt, mettant la décision de TransCanada sur le compte de l'échec de la politique énergétique du gouvernement libéral de Justin Trudeau.

(c) AFP

Le pétrole au Canada / Québec


mardi 29 mai 2018

Le Canada nationalise un oléoduc controversé pour l'agrandir

Ottawa: Le gouvernement canadien a nationalisé mardi un oléoduc contesté par la province de Colombie-Britannique (Ouest), les autochtones et les environnementalistes afin...

mercredi 16 mai 2018

Oléoduc controversé: le gouvernement canadien tente de passe…

Ottawa: Le gouvernement canadien a promis mercredi d'indemniser les pertes financières encourues par le promoteur d'un oléoduc contesté au niveau politique et...

dimanche 15 avril 2018

Justin Trudeau défend un projet d'oléoduc à l'origine d'une …

Paris: Le Premier ministre canadien Justin Trudeau, en visite officielle en France ces prochains jours, a défendu dimanche le projet d'agrandissement d'un...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole au Canada / Québec

Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

Suncor accroit sa participation dans Syncrude (sables pétrolifères)

lundi 12 février 2018

Montréal: Le pétrolier canadien Suncor a acquis pour 920 millions de dollars canadiens (596 millions d'euros) les 5% de Mocal Energy dans la mine de sables bitumineux Syncrude, portant sa participation à 58,74% dans ce consortium.

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 20 juillet 2018 à 21:41

Le pétrole monte après une chute du nombre de puits américai…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé vendredi après un net recul du nombre de puits de pétrole actifs aux...

vendredi 20 juillet 2018 à 16:35

Le pétrole monte, rassuré par l'Arabie saoudite

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite a affirmé la veille vouloir limiter sa...

vendredi 20 juillet 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite assure ne pas vouloir …

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite a affirmé la veille vouloir limiter sa...

vendredi 20 juillet 2018 à 06:33

Le pétrole en hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse vendredi en Asie, après des déclarations jugées favorables de l'Arabie saoudite sur sa production...

jeudi 19 juillet 2018 à 21:59

Le pétrole, hésitant entre stocks et offre mondiale, finit e…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé jeudi, réagissant toujours à un recul des stocks américains de...

jeudi 19 juillet 2018 à 19:34

Moscou et Pékin refusent un arrêt des exportations de pétrol…

Nations unies: Les Etats-Unis ont échoué à obtenir jeudi de l'ONU l'arrêt de toute nouvelle exportation de pétrole cette année vers la Corée...

jeudi 19 juillet 2018 à 18:36

Norvège: fin de la grève dans le secteur pétrolier (patronat…

Oslo: La Fédération des armateurs norvégiens Rederiforbundet a annoncé jeudi un accord salarial avec un syndicat du secteur offshore, mettant ainsi fin...

jeudi 19 juillet 2018 à 16:31

Le pétrole repart à la hausse dans un marché volatile

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché volatile après des données hebdomadaires contrastées sur les...

jeudi 19 juillet 2018 à 15:05

Accords pétrolier et commercial Emirats/Chine avant une visi…

Dubaï: Les Émirats arabes unis et la Chine ont signé deux accords, l'un pétrolier et l'autre commercial, avant une visite jeudi soir...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite