Menu
RSS
A+ A A-

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les écologistes s'inquiètent

prix du petrole ParisParis: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi d'un permis exclusif d'exploration d'hydrocarbures au large de la Guyane, bénéficiant à Total.
Les écologistes dénonçent pour leur part "les incohérences d'Emmanuel Macron".

Selon un arrêté publié jeudi au journal officiel, le ministère de la Transition écologique et solidaire a donné son feu vert à la prolongation du permis exclusif d'exploration d'hydrocarbures "Guyane Maritime", détenu par Total au large du territoire ultramarin.

Pour Rodolphe Alexandre, "cette décision récompense cinq ans de mobilisation sur le plan politique et juridique conduit par l'exécutif de la Collectivité Territoriale auprès de trois Présidents de la République".

Il salue "la décision courageuse prise par le président Emmanuel Macron, qui donne une chance au territoire guyanais d'exploiter ses potentialités", et dit espérer "une exploitation des ressources, un moteur potentiel pour le développement économique et des rentrées fiscales substantielles pour soutenir les projets d'infrastructures d'un territoire en pleine croissance démographique".

"D'ores et déjà, un travail est en cours pour établir un plan d'appui et d'investissement financier aux entreprises guyanaises à hauteur de 10 millions d'euros, en concertation avec l'industriel et la société civile", affirme-t-il.

Il précise "qu'une grande vigilance sera observée sur les conditions environnementales de la recherche pétrolière pour préserver l'écosystème marin riche de la Guyane et ne pas impacter le secteur économique de la pêche".

"Force est de constater que les incohérences ne tuent pas", a pour sa part souligné dans un communiqué Michel Dubouillé Secrétaire Régional Guyane Ecologie. "Ce permis est prolongé alors même que Nicolas Hulot planifie la sortie des énergies fossiles indiquant qu'il convient de "laisser 80% des énergies fossiles aujourd'hui connues dans le sol" pour respecter la limite des 1,5/2°C de réchauffement du climat, ajoute-t-il.

"La prolongation de ce permis renforce nos inquiétudes quant à la sortie programmée de l'exploitation des hydrocarbures", ajoute-t-il, et la Guyane "semble devoir se résigner à être un sous-territoire de la République où tout est permis au risque de détruire le joyau de biodiversité qu'elle représente".

La future loi visant à mettre fin à la production française d'hydrocarbures d'ici 2040, que le gouvernement veut faire adopter d'ici la fin de l'année, prévoit de ne pas renouveler les concessions d'exploitations existantes au-delà de 2040.

Mais, pour éviter tout risque de contentieux, l'Etat a prévu d'autoriser l'octroi d'une concession d'exploitation dans la foulée d'une éventuelle découverte et de prolonger les permis exclusifs de recherche déjà attribués.

(c) AFP

La Compagnie pétrolière française Total

Pétrole libyen: Total espère une solution rapide à la crise

vendredi 29 juin 2018

Paris: Total espère qu'une solution "sera trouvée très prochainement" à la crise autour du contrôle des terminaux pétroliers et de la gestion des revenus de l'or noir en Libye, où le groupe détient des participations dans plusieurs concessions.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient à nouveau mercredi en Asie, dans un contexte de craintes sur une augmentation de l'offre et...

mardi 17 juillet 2018 à 23:06

Une Bourse américaine lance un contrat sur le pétrole basé à…

New York: La plateforme boursière américaine Intercontinental Exchange (ICE) a annoncé mardi le lancement d'un nouveau contrat à terme sur le pétrole...

mardi 17 juillet 2018 à 22:00

Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé mardi l'arrêt des exportations de brut depuis le terminal de Zaouia en...

mardi 17 juillet 2018 à 21:47

Les cours du pétrole remontent au lendemain d'un plongeon

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement rebondi mardi après un plongeon de plus de 4% la veille, alors que...

mardi 17 juillet 2018 à 16:29

Les cours du pétrole divergent, prévision de baisse des stoc…

Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les analystes estimaient...

mardi 17 juillet 2018 à 12:37

Le pétrole en baisse, vers une nouvelle augmentation de la p…

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les Etats-Unis...

mardi 17 juillet 2018 à 05:12

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi sous l'effet d'achats à bon compte après avoir plongé à des plus bas de trois...

lundi 16 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole chute, les craintes liées à la production s'estom…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé lundi alors que les craintes liées à une potentielle insuffisance de l'offre...

lundi 16 juillet 2018 à 18:56

Poutine tend la main à Trump dans le domaine du pétrole et d…

Helsinki: Le président russe, Vladimir Poutine, a tendu la main à son homologue américain, Donald Trump, dans le domaine du pétrole et...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite