Logo

Le pétrole monte, soutenu par les Etats-Unis et la Russie

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole remontaient mardi en fin d'échanges européens, soutenus par la reprise de l'activité des raffineries américaines et par des informations de presse sur la production russe.
Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 53,53 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,19 dollar par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat d'octobre gagnait 1,55 dollar, à 48,84 dollars.

Le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. continuait d'effacer ses pertes enregistrées durant la tempête Harvey tandis que le Brent a bondi à son plus haut niveau depuis fin mai vers 15H30 GMT, à 53,66 dollars.

"Le marché du brut s'est réjoui de voir que l'industrie de la raffinerie reprend déjà ses activités", ont commenté les analystes de PVM.

"L'effet qu'a eu la tempête Harvey sur l'industrie pétrolière reste à définir, tout comme les conséquences pour le marché mondial, donc les prochaines séances, voire les prochaines semaines, risquent d'être particulièrement volatiles", a cependant prévenu Katrina Oldham, analyste chez Inenco Market.

"Par ailleurs, la Russie aurait réduit sa production de pétrole encore plus que son objectif, une information qui arrive après que le ministre russe de l'Energie a affirmé avoir rencontré son homologue saoudien pour envisager d'étendre encore l'accord de baisse de la production", ont relevé les analystes de PVM.

La Russie, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres grands pays producteurs ont établi fin 2016 un accord leur fixant des objectifs de production afin de limiter leurs extractions et de permettre d'écluser les réserves mondiales trop abondantes.

Les marchés devront exceptionnellement attendre jeudi pour prendre connaissance des données du Département américain de l'Energie (DoE) sur les réserves des Etats-Unis, la publication du rapport ayant été reporté d'une journée en raison d'un jour férié lundi aux Etats-Unis.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte, soutenu par les Etats-Unis et la Russie


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.