Logo

Le pétrole remonte après une semaine sans direction

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole remontaient légèrement vendredi en fin d'échanges européens, l'ouragan Harvey faisant craindre une légère baisse de la production américaine dans un marché par ailleurs calme.
Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 52,19 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 15 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour la même échéance gagnait 21 cents à 47,64 dollars.

Les prix du brut évoluaient en légère baisse sur la semaine, l'arrivée de l'ouragan Harvey aux Etats-Unis n'effaçant pas les craintes de surproduction mondiale.

"Il n'y a pas eu de surprise majeure sur le marché du pétrole cette semaine. Il faudrait qu'un nouvel évènement fort affecte la vision des investisseurs pour que le tiraillement entre vendeurs et acheteurs prenne fin", a commenté Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

Selon les autorités américaines, environ 10% de la capacité de production de brut dans le Golfe du Mexique a été suspendue, ce qui correspond à 167.231 barils par jour.

"Il ne faut pas oublier que la production américaine de brut est de 9,5 millions de barils par jour", a toutefois souligné Gene Mc Gillian de Tradition Energy.

La faiblesse de la réaction du marché vendredi correspond selon lui à "la position attentiste des investisseurs, qui tentent de déterminer quels problèmes va vraiment causer l'ouragan".

(c) AFP

Commenter Le pétrole remonte après une semaine sans direction


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.