Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York, surveillant l'ouragan Harvey

prix du petrole New YorkNew York: Le pétrole coté à New York rebondissait légèrement à l'ouverture vendredi, le marché s'interrogeant sur l'impact de l'ouragan Harvey sur les raffineries de la côte texane et la production américaine de brut.
Vers 13H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en octobre, la référence américaine, prenait 13 cents et évoluait à 47,56 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le baril avait nettement baissé jeudi, les investisseurs anticipant une baisse de la demande de brut à l'approche de l'ouragan Harvey.

Désormais classé par le Centre national des ouragans (NHC) en ouragan de catégorie 2, Harvey pourrait devenir dans les prochaines heures l'ouragan le plus puissant à toucher le continent américain en douze ans.

"Il est très difficile de prévoir quelle peut être la trajectoire d'un ouragan une fois qu'il a touché terre", a relevé Robert Yawger de Mizuho.

Mais "il semble bien qu'il se dirige vers la région de Corpus Christi et de Houston, où les raffineries sont nombreuses", a-t-il ajouté.

Au total, selon le spécialiste, 35 raffineries pourraient être affectées, en particulier par les fortes pluies provoquées par le passage de l'ouragan et les coupures de courant qui pourraient en résulter.

Si une raffinerie est totalement arrêtée, "cela peut prendre jusqu'à deux ou trois semaines pour la redémarrer complètement", a indiqué M. Yawger.

Les prix de l'essence ont déjà bondi.

La production américaine de brut devait également être touchée.

Certains opérateurs ont déjà évacué du personnel des plateformes en mer.

Selon les autorités américaines, environ 10% de la capacité de production de brut dans le Golfe du Mexique a été suspendue, ce qui correspond à 167.231 barils par jour.

"Il ne faut pas oublier que la production américaine de brut est de 9,5 millions de barils par jour", a toutefois souligné Gene Mc Gillian de Tradition Energy.

La faiblesse de la réaction du marché vendredi correspond selon lui à "la position attentiste des investisseurs, qui tentent de déterminer quels problèmes va vraiment causer l'ouragan".

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 18 octobre 2018 à 13:49

Les automobilistes pris au piège du diesel

Paris: Face à la flambée des prix du gazole, les propriétaires de voitures diesel se sentent pris au piège, le revirement des...

jeudi 18 octobre 2018 à 05:32

Le pétrole poursuit sa chute en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer jeudi en Asie sous l'effet du bond accusé des stocks de brut américain dans...

mercredi 17 octobre 2018 à 22:03

Le pétrole chute avec le bond des stocks américains

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement baissé mercredi en réaction au bond des stocks de brut américains, dans un...

mercredi 17 octobre 2018 à 17:25

La hausse du prix des carburants, nouvelle épine dans le pie…

Paris: La montée plus rapide que prévu des prix du pétrole met en difficulté l'exécutif, qui a fait voter une forte hausse...

mercredi 17 octobre 2018 à 17:21

Les stocks de pétrole brut bondissent aux Etats-Unis

New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont fortement augmenté la semaine dernière tandis que ceux d'essence ont nettement reculé...

mercredi 17 octobre 2018 à 16:19

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens dans un marché attentiste avant les données officielles sur les réserves...

mercredi 17 octobre 2018 à 15:48

Shell vend des actifs au Danemark pour 1,9 milliard de dolla…

Londres: Le géant des hydrocarbures Shell a annoncé mercredi la vente au norvégien Noreco de sa participation dans un consortium pétrolier au...

mercredi 17 octobre 2018 à 12:09

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens dans un marché attentiste avant les données officielles sur les...

mercredi 17 octobre 2018 à 06:04

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter mercredi en Asie en raison d'estimations jugées favorables sur les stocks de brut américains...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite

Est-ce que l'Opep fixe les prix du pétrole ?

Le mercredi 26 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Alors que les prix du pétrole ont grimpé à leur plus haut niveau en quatre ans, le président américain Donald Trump a accusé l'Opep d'"arnaquer le reste du monde". Quel est le rôle de cette organisation ?

Lire la suite