Menu
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York, surveillant l'ouragan Harvey

prix du petrole New YorkNew York: Le pétrole coté à New York rebondissait légèrement à l'ouverture vendredi, le marché s'interrogeant sur l'impact de l'ouragan Harvey sur les raffineries de la côte texane et la production américaine de brut.
Vers 13H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en octobre, la référence américaine, prenait 13 cents et évoluait à 47,56 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le baril avait nettement baissé jeudi, les investisseurs anticipant une baisse de la demande de brut à l'approche de l'ouragan Harvey.

Désormais classé par le Centre national des ouragans (NHC) en ouragan de catégorie 2, Harvey pourrait devenir dans les prochaines heures l'ouragan le plus puissant à toucher le continent américain en douze ans.

"Il est très difficile de prévoir quelle peut être la trajectoire d'un ouragan une fois qu'il a touché terre", a relevé Robert Yawger de Mizuho.

Mais "il semble bien qu'il se dirige vers la région de Corpus Christi et de Houston, où les raffineries sont nombreuses", a-t-il ajouté.

Au total, selon le spécialiste, 35 raffineries pourraient être affectées, en particulier par les fortes pluies provoquées par le passage de l'ouragan et les coupures de courant qui pourraient en résulter.

Si une raffinerie est totalement arrêtée, "cela peut prendre jusqu'à deux ou trois semaines pour la redémarrer complètement", a indiqué M. Yawger.

Les prix de l'essence ont déjà bondi.

La production américaine de brut devait également être touchée.

Certains opérateurs ont déjà évacué du personnel des plateformes en mer.

Selon les autorités américaines, environ 10% de la capacité de production de brut dans le Golfe du Mexique a été suspendue, ce qui correspond à 167.231 barils par jour.

"Il ne faut pas oublier que la production américaine de brut est de 9,5 millions de barils par jour", a toutefois souligné Gene Mc Gillian de Tradition Energy.

La faiblesse de la réaction du marché vendredi correspond selon lui à "la position attentiste des investisseurs, qui tentent de déterminer quels problèmes va vraiment causer l'ouragan".

(c) AFP

Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York, surveillant l'ouragan Harvey


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 02 décembre 2020 à 12:08

    Le pétrole en légère baisse, les discussions se poursuivent …

    Londres: Les prix du pétrole reculaient timidement mercredi, dans le sillage des deux séances précédentes, les investisseurs étant toujours suspendus aux avancées...

    mardi 01 décembre 2020 à 21:44

    Le pétrole recule, l'Opep+ décale encore sa réunion

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé mardi après le nouveau report d'une réunion des principaux pays producteurs, qui doivent...

    mardi 01 décembre 2020 à 17:42

    Le pétrole recule, sans fumée blanche de l'Opep et ses allié…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en baisse mardi en fin de séance européenne, tandis que les membres de l'OPEP poursuivaient leurs...

    mardi 01 décembre 2020 à 13:29

    L'Opep veut croire à un accord malgré le report des discussi…

    Londres: Les cours du pétrole étaient hésitants mardi dans l'attente de l'issue des discussions entre les pays de l'Opep et leurs alliés...

    mardi 01 décembre 2020 à 12:21

    Le pétrole à l'équilibre, attentif aux discussions de l'Opep…

    Londres: Les prix du pétrole étaient proches de l'équilibre mardi en première partie de séance européenne, peu perturbés par les atermoiements des...

    mardi 01 décembre 2020 à 10:32

    L'Opep poursuit ses discussions, la réunion Opep+ repoussée …

    Londres: Les 13 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) reprennent mardi leurs discussions pour tenter d'arrêter une position commune...

    lundi 30 novembre 2020 à 23:17

    ExxonMobil inscrit une charge de 17 à 20 milliards USD dans …

    New York: La major pétrolière ExxonMobil, affectée par la chute des prix de l'énergie depuis le début de la pandémie, a décidé...

    lundi 30 novembre 2020 à 22:01

    Le pétrole recule après la première journée du sommet Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé lundi à l'issue de la première journée d'une réunion cruciale de l'Organisation des...

    lundi 30 novembre 2020 à 21:08

    L'Opep remet à mardi ses discussions sur les coupes de produ…

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), réunis par visioconférence lundi pour tenter d'arrêter une position commune sur...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 24 novembre 2020 Stimulés par les espoirs suscités par le vaccin, les cours du pétrole ont atteint des niveaux inégalés depuis que la COVID-19 a commencé à se propager en mars et a fait dégringolé la demande de pétrole. Vers 16h00 à Paris, les prix évoluaient à la hausse de plus de 3%.

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite